Bulletin d'actualités | | 21/01/2022 | Temps de lecture : ± 4 minutes

En raison du variant Omicron du coronavirus, le gouvernement indien a renforcé les règles de voyage pour les voyageurs étrangers. L’interdiction des vols commerciaux a également été prolongée.

Quarantaine obligatoire

Tous les voyageurs doivent passer un test de dépistage avant le départ, qui ne doit pas dater de plus de 72 heures. Le gouvernement indien a aussi qualifié plusieurs pays de « pays à risque ». Il s’agit de tous les pays de l’Union européenne et du Royaume-Uni. Seuls les voyageurs en provenance de ces pays doivent effectuer un deuxième test après leur arrivée. Les frais sont payés par le voyageur. Ils ne peuvent pas quitter l’aéroport avant d’avoir reçu le résultat du test. Le gouvernement conseille de réserver le test avant l’arrivée dans l’application Air Suvidha. Un test PCR coute généralement environ 500 roupies (environ 5,90 euros). Les voyageurs en provenance de pays ne figurant pas sur la liste et les personnes moins de cinq ans n’ont pas besoin de subir un test PCR à leur arrivée en Inde. De plus, les voyageurs de moins de cinq ans ne sont pas tenus de passer un test PCR avant le départ.

Tous les voyageurs sont tenus de passer une semaine en quarantaine à domicile après leur arrivée. Même s’ils sont entièrement vaccinés et que le test est négatif. Les voyageurs dont le test est négatif après l’arrivée doivent être testés à nouveau le 8e jour après l’arrivée. Comme le certificat de vaccination et le résultat du test PCR avant le départ, le résultat de ce deuxième test doit également être téléchargé sur le portail numérique Air Suvidha du gouvernement indien. Si le résultat du test est négatif, on est autorisé à quitter la quarantaine. Les voyageurs doivent encore surveiller leur propre santé pendant sept jours.

Les voyageurs en provenance de « pays à haut risque » qui obtiennent un résultat positif au test doivent passer sept jours en quarantaine dans une installation de quarantaine désignée par le gouvernement. Les voyageurs de tous les autres pays dont le test est positif ne doivent pas être mis en quarantaine par le gouvernement.

Règles relatives aux visas inchangées depuis le 15 novembre

Les nouvelles règles de voyage ne concernent pas le visa Inde. En préparation de l’ouverture de la frontière, l’année dernière, le gouvernement indien avait apporté des changements importants concernant le visa Inde. Tous les visas délivrés avant le 6 octobre 2020 ont été déclarés invalides. Cela s’applique aux visas en ligne et aux visas physiques. La période de validité de tous les visas a également été considérablement raccourcie. Auparavant, le visa Inde était valable pendant 365 jours. La durée maximale du séjour avec un visa était de 90 ou 180 jours. Le visa pouvait être utilisé pour un nombre illimité de voyages en Inde..

Le visa n’est désormais valable que pour 120 jours, avec un séjour maximal de 30 jours. Le visa touristique a aussi été modifié pour devenir un visa dit à « entrée unique ». Cela signifie qu’il peut être utilisé pour un seul voyage en Inde. Si vous quittez le pays et souhaitez y revenir après, vous devez demander un nouveau visa. Même si la période de validité de 120 jours n’a pas encore expiré.

Prolongation de l’interdiction des vols internationaux

L’Inde a également décidé de prolonger l’interdiction des vols commerciaux internationaux jusqu’au 28 février 2022 au moins. Cette interdiction est en vigueur depuis le début de la crise du coronavirus. Le gouvernement espérait lever l’interdiction début 2022, mais en raison de l’apparition du variant Omicron, cela n’a pas été possible. Un certain nombre de pays ne sont pas concernés par cette interdiction. Ils ont conclu un accord de « bulle de voyage » avec l’Inde, qui permet aux voyageurs de ces pays de se rendre en Inde. La France, entre autres, a conclu un accord sur les bulles de voyage avec l’Inde. Les voyageurs français ont toujours besoin d’un visa et ils doivent tenir compte des autres mesures contre le coronavirus en Inde.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour l’Inde. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (25,63 USD par visa, via indianvisaonline.gov.in), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 25,63 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 25,17 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Inde a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.