Le bureau de l'Immigration a récemment apporté plusieurs changements à la validité des visas électroniques pour l'Inde. Veuillez lire attentivement la présente page afin de connaître la durée de validité actuelle, la durée maximale du séjour et les autres restrictions du visa pour l'Inde.

La nouvelle durée de validité fixée à un an

Depuis le début de 2019, tous les nouveaux e-visas touristiques et d'affaires pour l'Inde sont valides pendant 365 jours. Pendant cette période, les visas sont valables pour un nombre illimité de voyages en Inde.

Toutefois, cela ne signifie pas que vous pouvez rester en Inde pendant une année entière. Il existe en effet une différence entre la validité totale de 365 jours et la durée maximale par séjour en Inde. La durée maximale consécutive du séjour dépend du type de visa : affaires (eBusiness), tourisme (eTouriste) ou médical (eMedical). Pour en savoir plus sur la durée maximale du type de visa que vous avez choisi, veuillez lire ce qui suit.

Validité du visa touristique pour l'Inde

Comme décrit ci-dessus, les touristes munis d'un visa unique peuvent se rendre en Inde plusieurs fois, dans le délai de 365 jours de validité de ce permis. Cette règle s’applique également aux voyageurs effectuant une croisière. Toutefois, chaque port maritime fréquenté doit figurer dans la liste des lieux d'arrivée autorisés. Avec un visa touristique électronique pour l'Inde, chaque séjour dans ce pays peut durer jusqu'à 90 jours. Vous pouvez donc aussi voyager trois fois en Inde pour une durée de 90 jours par séjour, par exemple.
Demande de visa touristique pour l’Inde

Attention : le visa touristique n'est valable que pour les vacances et les visites à des amis et/ou à la famille. Si vous souhaitez combiner vacances et affaires en Inde, vous devez, dans ce cas, faire une demande de visa d’affaires qui vous autorise également de faire du tourisme.

Validité du visa d’affaires pour l’Inde

Le visa d'affaires a également une période de validité de 365 jours. Cependant, la durée maximale du séjour diffère de celle du visa touristique. Les voyageurs d'affaires peuvent également se rendre en Inde un nombre illimité de fois au cours des 365 jours de validité de leur visa. Chaque séjour individuel peut toutefois durer jusqu'à 180 jours consécutifs. Toutefois, le nombre total de jours de séjour (de tous les voyages individuels en Inde avec un même visa d'affaires) ne peut dépasser 180 jours. Si vous souhaitez rester en Inde plus de 180 jours au cours de la même année, vous devrez vous présenter au FRO (Foreigners Registration Office) ou au FRRO (Foreigners Regional Registration Office) avant le 160e jour de votre séjour en Inde, auprès duquel vous pourrez demander une prolongation de la validité de votre visa.
Demande de visa d'affaires pour l'Inde

Validité du visa médical pour l’Inde

La durée de validité d'un visa médical (visa eMedical pour l'Inde) est de 60 jours, à compter du premier jour où vous arrivez en Inde avec ce visa. De plus, la première date d'arrivée ne peut pas diverger de plus de 30 jours de la date d'arrivée prévue, tel que spécifié dans le formulaire de demande de visa médical en Inde. Vous pouvez entrer trois fois sur le territoire indien au cours de la période de validité de 60 jours. Attention : la dernière date de départ doit se situer dans les 60 jours suivant la première date d'arrivée.
Demande de visa médical pour l’Inde

À quel moment la validité du visa pour l'Inde commence-t-elle ?

La demande de visa Inde peut être effectuée aussi longtemps avant le départ que souhaité. Si le formulaire de demande indique une date d'arrivée se situant à moins de 90 jours, la demande sera traitée immédiatement. La période de validité de 365 jours commence dès l'approbation du visa (en général dans un délai de 4 jours ouvrables, et en moyenne sous 24 heures en cas de demande en urgence).

Si le formulaire de demande de visa indique une date d'arrivée se situant à plus de 90 jours, la demande sera mise en attente. Elle sera alors automatiquement traitée 90 jours avant la date d'arrivée indiquée.

Puis-je encore modifier mes plans de voyage ?

Dans le formulaire de demande de visa pour l'Inde, il vous sera demandé d'indiquer une date d'arrivée prévue. Comme expliqué ci-dessus, la demande sera traitée 90 jours avant cette date et le visa sera valide immédiatement après son approbation. Tout voyage en Inde est donc autorisé à compter de ce moment. Il est également possible de reporter le voyage, à condition que la date de départ de l'Inde se situe dans la période de validité du visa. Il n'est pas nécessaire de communiquer les modifications apportées à vos plans de voyage.

Non seulement les dates d'arrivée et de départ peuvent différer des informations fournies dans le formulaire de demande, mais les lieux d'arrivée et de départ de l'Inde peuvent également être modifiés. Veuillez noter que l'arrivée n'est autorisée qu'à l'un des lieux indiqués sur cette liste. Le départ de l'Inde est également autorisé depuis ces lieux, ainsi que depuis tous les points de passage frontaliers où se trouve un poste de contrôle de l'immigration.

Y a-t-il d'autres éléments dont je devrais tenir compte ?

Afin de pouvoir voyager sans problèmes, l'itinéraire doit respecter les restrictions de validité mentionnées ci-dessus. Vérifiez par ailleurs si le voyage répond aux exigences de visa pour l’Inde. Enfin, la validité du visa peut expirer prématurément en raison de certains problèmes, à savoir :

Exemple 1 validité expirée

Tout nouveau passeport implique un nouveau visa !
Si un nouveau passeport est utilisé après la demande de visa pour l'Inde, ou pendant la période de validité, la validité du visa expire immédiatement. En effet, le visa est inextricablement lié à un numéro de passeport unique. La seule façon de résoudre ce problème est de demander un nouveau visa immédiatement après avoir reçu un nouveau passeport.

Exemple 2 validité expirée

Mise à jour des données saisies
Le formulaire de demande pose notamment la question de savoir si le voyageur s'est déjà rendu en Afghanistan, au Bangladesh, au Bhoutan, au Pakistan, aux Maldives, au Sri Lanka ou au Népal et s'il a déjà enfreint les règles relatives aux visas (pour l'Inde ou un autre pays). Toutes les réponses indiquées doivent rester valides et inchangées pendant toute leur durée de validité.

Si vous vous rendez encore au Népal entre votre demande de visa et votre voyage en Inde, par exemple, alors que vous avez indiqué que vous n'y étiez jamais allé, le ministère de l'Immigration peut alors vous refuser l'entrée en Inde. La validité du visa pour l'Inde expire également en cas de modification des réponses à d'autres questions du formulaire de demande.