Souhaitez-vous voyager en Inde ? Vous devez alors demander un visa Inde avant de partir. Avant de demander votre visa, lisez très attentivement sur cette page les informations relatives à la période de validité pendant laquelle vous pouvez arriver en Inde, ainsi que la durée maximale de séjour.

Validité du visa touristique

Si vous vous rendez en Inde pour des vacances ou pour rendre visite à des amis ou à votre famille, vous avez besoin d’un visa touristique. Ce visa « e-Tourist » peut être demandé facilement en ligne avec un formulaire numérique. Vous recevrez ensuite le visa par e‑mail. Ce visa électronique a une durée de validité de 30 jours et il est valable pour un séjour maximum de 30 jours.
Demander le visa Inde touristique

Période de validité pendant laquelle vous pouvez arriver en Inde

Le visa touristique pour l’Inde, que vous pouvez demander sur ce site, a une validité de 30 jours. Cela signifie que vous êtes autorisés à entrer en Inde dans un délai de 30 jours, qui commencent à partir du moment où votre demande est approuvée. La période de validité sera également indiquée sur le visa.

Après la délivrance de votre visa, vous pouvez choisir une date d’arrivée en Inde différente de celle que vous avez indiquée dans le formulaire de demande. Il n’est pas nécessaire de communiquer cette nouvelle date au bureau d’immigration. Toutefois, la nouvelle date d’arrivée doit être comprise dans la période de validité de 30 jours à compter de la délivrance du visa.

Vous pouvez soumettre votre demande plus de 30 jours avant le départ

Il est nécessaire d’insérer une date prévue d’arrivée dans le formulaire de demande de visa pour l’Inde. Le but est de s’assurer que votre visa n’a pas expiré lorsque vous voyagez. On est à plus de trois semaines de la date de départ que vous avez indiquée ? Votre demande sera alors mise en attente et elle sera traitée automatiquement trois semaines exactement avant la date d’arrivée prévue que vous avez indiquée. Vous pouvez donc toujours décider d’arriver en Inde jusqu’à trois semaines plus tôt ou jusqu’à une semaine plus tard que la date d’arrivée prévue.

Durée maximale de séjour

La durée maximale d’un séjour en Inde est de 30 jours. Ceci ne dépend pas de la période de validité du visa.

Votre date d’arrivée en Inde doit être comprise dans la période de validité du visa. Au contraire, la date de votre départ peut dépasser la période de validité du visa, tant que vous ne restez pas en Inde pour plus de 30 jours consécutifs. Par exemple, arrivez-vous le dernier jour de la période de validité de votre visa ? Dans ce cas, vous pouvez encore rester en Inde pour 30 jours.

Voyager en Inde deux fois avec le même visa

Vous pouvez vous rendre en Inde jusqu’à deux fois avec le même visa touristique. Pour ce faire, seulement la première date d’arrivée doit être comprise dans la période de validité du visa. La date de votre deuxième arrivée en Inde peut également se situer en dehors de la période de validité. Toutefois, le jour où vous quittez l’Inde pour la deuxième fois doit se situer dans les 30 jours suivant la date de votre première arrivée.

Validité du visa d’affaires

Le visa d’affaires pour l’Inde est également appelé visa « e-Business ». Ce visa d’affaires pour l’Inde a une période de validité d’un an. Il s’agit d’un visa dit à entrées multiples, ce qui signifie que vous pouvez faire un nombre illimité de voyages en Inde avec le même visa. Le jour de chaque arrivée doit se situer dans la période de validité de 365 jours. Le jour de départ peut également se situer en dehors de cette période de validité. La période de validité commence immédiatement après l’approbation de votre demande.

Le visa d’affaires pour l’Inde a une période de validité, ainsi qu’une durée maximale de séjour. Si vous vous rendez en Inde pour un voyage d’affaires, vous pouvez rester dans le pays pour un maximum de 90 jours consécutifs à la fois, même si vous n’arrivez en Inde qu’à la fin de la période de validité. Il existe une exception pour les voyageurs ayant la nationalité du Royaume-Uni, qui peuvent séjourner en Inde pour un maximum de 180 jours consécutifs avec ce visa d’affaires.

Cas d’expiration anticipée

Il y a d’autres éléments à prendre en compte, en plus de la période de validité et la durée maximale du séjour mentionnées ci-dessus. La validité du visa expirera même dans le cas où vous voyagez sans le passeport avec lequel votre demande de visa a été soumise, ou si vous ne remplissez plus les formalités du visa pour l’Inde. Une formalité très importante pour l’obtention d’un visa est que les données fournies dans le formulaire de demande doivent être correctes et à jour. Si les données ne sont plus correctes, le visa ne sera plus valable.

Exemple 1 : validité expirée

Si vous utilisez un nouveau passeport
Lorsque vous demandez votre visa pour l’Inde, vous devez insérer les données figurant dans votre passeport. À votre arrivée en Inde, une vérification sera effectuée pour s’assurer que ces données correspondent à celles qui figurent sur le passeport que vous remettrez. Avez-vous commencé à utiliser un nouveau passeport après avoir demandé votre visa ? Dans ce cas, emportez votre ancien et votre nouveau passeport. Si votre nouveau passeport est valide, ce n’est pas un problème si votre visa est encore lié à l’ancien passeport, même si ce dernier a déjà expiré.

Vous ne pouvez pas emporter votre ancien passeport en Inde ? Il arrive qu’un ancien passeport soit détérioré ou retiré lorsque vous recevez un nouveau. Ou peut-être vous avez perdu votre ancien passeport. Dans ce cas, vous devez demander un nouveau visa pour l’Inde avant de partir avec votre nouveau passeport.

Exemple 2 : validité expirée

Si les données saisies ne sont plus à jour
Dans le formulaire de demande, il faut indiquer si le voyageur s’est déjà rendu en Afghanistan, au Bangladesh, au Bhoutan, au Pakistan, aux Maldives, au Sri Lanka ou au Népal. Il faut préciser également si le voyageur a déjà enfreint les règles de visa d’un pays. Toutes les réponses données doivent rester valides pour toute la période de validité du visa.

Par exemple, avez-vous été au Népal entre le moment où vous avez demandé votre visa et votre voyage en Inde, alors que vous aviez déclaré ne jamais y avoir été ? Le bureau d’immigration peut alors vous refuser l’entrée en Inde. Des réponses modifiées à d’autres questions du formulaire de demande annuleront également la validité de votre visa pour l’Inde.