Vous planifiez de partir en Inde dans le cadre de votre travail ? Dans ce cas, vous avez besoin d'un visa d'affaires. Le type de visa requis dépend, entre autres, de la nature des activités professionnelles. Un e-visa Inde suffit généralement pour un voyage d'affaires. Pour exercer un emploi en Inde, l'apposition d'un visa dans votre passeport est en principe nécessaire.

Modifications des visas d'affaires pour l'Inde en 2019

Début 2019, les règles relatives aux visas d'affaires pour l'Inde (les visas dits eBusiness) ont fait l’objet de modifications significatives. Les restrictions strictes sur les visas électroniques pour les voyageurs d'affaires ont été largement levées, avec effet immédiat. La plupart des voyageurs d'affaires n'ont dès lors plus besoin d'une vignette visa (qui doit être apposée sur le passeport). Découvrez sur la présente page si vous pouvez également utiliser la procédure en ligne « eBusiness », grâce à laquelle l'octroi est plus rapide, les coûts sont moins élevés et la soumission de documents physiques n'est plus nécessaire.

Se lancer dans les affaires à DelhiScène de rue de Delhi, Inde

Le visa d'affaires eBusiness convient aux motifs de voyage suivants

Les voyages d'affaires suivants sont autorisés avec un visa d'affaires électronique pour l'Inde (visa eBusiness) :

  • participation à des événements et réunions d'entreprise,
  • rencontres avec des fournisseurs, des clients et d'autres partenaires commerciaux (potentiels),
  • fourniture, installation et entretien de produits,
  • offre de service, exécution et fournir d’autres services aux entreprises,
  • recrutement de personnel.

En résumé : vous êtes autorisé à travailler en Inde, tant que vous restez (uniquement) au service de votre employeur actuel, établi hors de l'Inde. Vous pouvez par exemple effectuer un travail de spécialiste pour un client indien, à condition de ne pas intégrer directement cette entreprise indienne.
Demander un visa d'affaires pour l'Inde (eBusiness) en ligne ici

Durée de validité des visas d'affaires pour l’Inde

Depuis le début de 2019, tous les visas d'affaires électroniques pour l'Inde sont valables pour 365 jours. Pendant cette période, vous pouvez séjourner en Inde pour un maximum de 180 jours. Il peut s'agir d’une seule période consécutive, ou répartie sur un nombre illimité de séjours individuels. Il est donc théoriquement permis de se rendre en Inde 60 fois, pour un séjour de trois jours à chaque fois.

Veuillez noter que les restrictions ont été considérablement assouplies, de sorte que la plupart des voyageurs d'affaires n'ont plus besoin de se plier aux procédures bureaucratiques liées au visa physique.

Conditions supplémentaires pour les voyages d'affaires

Avant de faire une demande de visa d'affaires pour l'Inde, assurez-vous de toujours lire la page complète précisant toutes les conditions de visa. Vous y trouverez entre autres une liste de tous les aéroports et ports maritimes où vous pouvez arriver lorsque vous soumettez une demande de visa en ligne. Cette page contient également des informations sur certaines régions que vous n'êtes manifestement pas autorisé à visiter.

Rejoindre une entreprise en Inde

Les voyageurs qui souhaitent travailler en Inde pour un employeur indien ne sont pas considérés comme des voyageurs d'affaires. Ils doivent donc toujours se munir du visa qui est apposé sur le passeport. Ce visa est également recommandé pour les voyageurs d'affaires qui doivent séjourner en Inde pendant plus de 180 jours par an. De plus amples informations à ce sujet sont disponibles sur la page portant sur la vignette visa pour l'Inde.

Ce qui n’est pas autorisé : le bénévolat et les voyages effectués dans le cadre d’une ONG

Il n'est pas permis de faire du bénévolat en Inde avec un visa électronique, qu'il s'agisse ou non d'un travail rémunéré. Cette disposition s'applique en outre à tous les voyages effectués pour le compte ou au service d'une ONG ou pour rendre visite à une ONG. Dans ces cas également, un visa physique peut apporter une solution.