Bulletin d'actualités | | 14/04/2020 | Temps de lecture : ± 2 minutes

L'Inde a annoncé des mesures extrêmes dans la lutte contre le coronavirus. À partir du 22 mars, tous les vols commerciaux internationaux à destination du pays ne seront plus autorisés. Il y a environ 300 vols de l'étranger vers l'Inde chaque semaine.

Le coronavirus en Inde

L'Inde est également confrontée au coronavirus. Les derniers chiffres montrent qu'environ 200 personnes sont infectées par le virus, dont 4 sont décédées. Ces chiffres sont encore très faibles pour un pays aussi peuplé et à forte densité de population que l'Inde. Si nous regardons des pays comme l'Italie, l'Espagne ou la France, nous voyons des milliers de cas d'infections, entraînant des centaines de décès. Cependant, les chiffres de l'Inde doivent être pris avec précaution : les tests à grande échelle sont difficiles en raison du manque de matériel, et c'est précisément parce que l'Inde est un pays si vaste et si diversifié qu'il faudra attendre relativement longtemps avant d'avoir une idée précise de la gravité de l'épidémie du virus en Inde.

Plus de vols internationaux

Afin d'arrêter la propagation du virus pendant qu'il est encore temps, le président Modi a annoncé l'arrêt complet de tous les vols commerciaux étrangers vers le pays. Les aéroports en Inde n'accepteront plus ces vols. Cette mesure est effective à partir du 22 mars, et vient s'ajouter aux mesures existantes en Inde.

Nouvelles reçues positivement par la population

Peu de pays ont mis en place un arrêt complet des vols entrants en raison du coronavirus. L'annonce du gouvernement a été très bien accueillie par le peuple indien. Le Premier ministre Modi a été félicité pour avoir placé « la vie avant les affaires ». Le nationaliste Modi mène une politique de « l'Inde d'abord » depuis ses débuts comme Premier ministre. Certains accusent même Modi d'avoir agi trop tard, et que l'espace aérien au-dessus de l'Inde aurait dû être fermé immédiatement lorsqu'il est devenu évident que le coronavirus est une pandémie mondiale.

Qu'est-ce que cela signifie pour mon visa Inde ?

Avant même cette décision, l'Inde avait déjà pris des mesures pour mettre fin aux infections par le coronavirus chez les voyageurs étrangers. Les voyageurs en provenance de l'UE, de Turquie, de Chine, d'Iran et du Royaume-Uni étaient déjà interdits d'entrée dans le pays. La fermeture de l'espace aérien au-dessus de l'Inde n'est donc que la cerise sur le gâteau. La situation concernant les visas pour l'Inde reste la même : il est toujours possible de demander un visa mais toutes les demandes de visa pour l'Inde ne seront traitées qu'après le 15 avril. Étant valable pour 365 jours, il est possible de demander un visa si vous prévoyez de vous rendre en Inde dans quelques mois.

Attention :les informations contenues dans cet article peuvent être obsolètes. Avant de faire votre demande de visa pour l'Inde, veuillez lire tout ce qui concerne l'état actuel du coronavirus en Inde.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour l’Inde date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour l’Inde.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour l’Inde. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (25,63 USD par visa, via indianvisaonline.gov.in), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 25,63 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 25,17 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Inde a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.