Bulletin d'actualités | | 14/04/2020 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Voyages annulés, mise en quarantaine de l’Italie, hôpitaux débordés... En ce 10 mars 2020, tous les pays tentent de mettre en œuvre des restrictions supplémentaires pour protéger leur population du coronavirus. Beaucoup de voyageurs ne savent plus à quel saint se vouer, car les informations fusent de toute part. Afin d’éclairer la lanterne de ceux qui souhaitent se rendre en Inde prochainement, nous avons rassemblé les dernières informations officielles pour les voyageurs à destination de la péninsule indienne.

Samedi 7 mars, le ministère français des Affaires étrangères a annoncé sur son site qu’il était « conseillé d’éviter les voyages vers les zones où le virus circule activement, en attendant que la situation se rétablisse », les zones à risques étant la Chine, Singapour, la Corée du Sud, l’Iran et le nord de l’Italie. Les voyages vers l’Inde ne sont donc pas déconseillés pour le moment, même si 43 cas ont été recensés sur le territoire indien.

Arrivée en Inde

Si vous décidez tout de même de partir pour l’Inde, vous devrez compléter un questionnaire à l’arrivée. L’entrée dans le pays pourrait vous être refusée si vous avez récemment voyagé en Italie, en Chine, au Japon, en Iran ou en Corée du Sud (après le 1er février 2020). Les e‑visas et les visas physiques délivrés aux ressortissants chinois, japonais, iraniens et sud-coréens sont, quant à eux, suspendus jusqu’à nouvel ordre. Les voyageurs qui arrivent directement ou indirectement de la Chine, de la Corée du Sud, du Japon, de l’Iran, de l’Italie, de Hong Kong, de Macao, du Vietnam, de la Malaisie, de l’Indonésie, du Népal, de la Thaïlande, de Singapour ou de Taïwan devront passer un examen médical au poste-frontière d’arrivée. En résumé, si vous êtes passé par une ou plusieurs zone(s) à risque en février ou en mars 2020, votre autorisation à entrer dans le pays dépendra des services de l’immigration de l’Inde et aucune garantie ne peut vous être donnée, même si vous respectez toutes les conditions liées au visa.

Pendant le séjour

Une fois sur place, certaines mesures de précaution sont tout de même conseillées :

  • Prévoyez plus de temps à l’aéroport. Des contrôles médicaux peuvent vous retarder.
  • Consultez le site internet de votre compagnie aérienne pour vous tenir au courant du statut de votre vol.
  • Ne voyagez pas si vous souffrez des symptômes du coronavirus. Vous risqueriez de devoir rester en quarantaine.
  • Tenez-vous informé des dernières informations sur le virus.

Après le voyage

Après tout voyage à l’étranger, il est recommandé de suivre les recommandations suivantes pendant 14 jours :

  • Respectez les conseils en matière d’hygiène : vous laver les mains régulièrement, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs en papier et les jeter immédiatement.
  • Limitez les contacts sociaux non indispensables (restaurant, concerts, cinéma…) et la fréquentation des lieux où se trouvent des personnes vulnérables (hôpitaux, maison de retraite…).
  • Contrôlez votre température deux fois par jour.

Si vous constatez que vous avez de la fièvre, si vous toussez ou avez des difficultés à respirer, appelez le 15 en signalant votre voyage. Ne vous rendez pas chez le médecin, ni aux urgences.

Attention les informations présentes sur cette page pourraient déjà ne plus être d'actualité. Avant de demander un visa, lisez la page regroupant les dernières actualités sur le coronavirus en Inde.