Bulletin d'actualités | | 12/01/2023 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Pour la deuxième fois consécutive, le gouvernement indien a prolongé la validité des cartes PIO. Les voyageurs détenteurs de la carte PIO peuvent se rendre en Inde sans demander de visa.

Qu’est-ce qu’une carte PIO ?

PIO est l’acronyme de Person of Indian Origin (personne d’origine indienne). Il se réfère aux personnes nées ou descendantes d’Indiens qui ne possèdent pas officiellement la nationalité indienne. La Constitution indienne ne permet pas à une personne de détenir une autre nationalité en plus de celle de l’Inde. Les personnes qui n’ont pas la nationalité indienne doivent généralement demander un visa pour entrer dans le pays. En dehors des personnes de nationalité indienne, seuls les voyageurs du Bhoutan, du Népal et des Maldives ne nécessitent pas de visa pour se rendre en Inde. Le système PIO a été mis en place en 2002 afin de garantir que le grand nombre d’Indiens qui ne se trouvent pas en Inde et ne possèdent pas de passeport indien puissent tout de même se rendre facilement dans leur mère patrie. Les détenteurs de la carte PIO sont également autorisés à voyager en Inde sans visa.

La carte OCI remplace la carte PIO

En 2006, seulement quatre ans après l’entrée en vigueur du système PIO, le système OCI a été introduit. OCI est l’abréviation de « Overseas Citizen of India » (citoyen indien d’outre-mer). Le système OCI est beaucoup plus étendu que le système PIO et confère aux Indiens d’outre-mer plus de droits. Les Indiens possédant une carte OCI sont aussi autorisés à se rendre en Inde sans avoir à demander de visa. Toutefois, les détenteurs de la carte OCI n’ont pas les mêmes droits que les citoyens indiens. Cette distinction est redevenue évidente lors de la pandémie de coronavirus, quand le gouvernement indien a temporairement suspendu l’exemption de visa pour les voyageurs détenteurs de la carte OCI. Les titulaires de passeports indiens, par contre, pouvaient se rendre en Inde sans visa.

Le 9 janvier 2015, le système PIO a été définitivement remplacé par le système OCI. Depuis lors, aucune carte PIO n’a été délivrée aux Indiens d’outre-mer. La carte OCI doit être renouvelée une seule fois quand le titulaire atteint l’âge de 20 ans. Après cela, le document est valable de façon permanente.

La validité de la carte PIO a été prolongée à nouveau

Les détenteurs d’une carte PIO délivrée avant 2015 peuvent demander qu’elle soit convertie en carte OCI. Le gouvernement indien a fixé des délais pour l’échéance des cartes PIO plusieurs fois, mais il continue à les prolonger. Le délai le plus récent était le 31 décembre 2022. Cependant, ce délai aussi a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2023. Les titulaires de la carte PIO peuvent donc continuer à voyager en Inde sans visa jusqu’à cette date. Dans ce cas, en plus de la carte PIO, le voyageur doit posséder un passeport valide de son pays de résidence.

Le gouvernement rappelle que la date limite du 31 décembre 2023 pourrait être retirée à tout moment et que, dans ce cas, les cartes PIO perdraient immédiatement leur validité et tous les détenteurs de ce document devraient demander un visa pour entrer en Inde. Le gouvernement conseille donc à ces personnes de faire convertir leurs cartes PIO en cartes OCI le plus rapidement possible. Selon la nationalité du titulaire, cette conversion peut se faire à l’ambassade ou par le biais de VFS Global.

Visa obligatoire sans carte PIO ou OCI

Toutes les personnes d’origine indienne ne sont pas éligibles pour une carte OCI. Par exemple, les voyageurs dont les parents ou les grands-parents sont (ou ont été) citoyens du Pakistan ou du Bangladesh ne peuvent pas demander de carte OCI. En outre, les personnes qui ont servi dans l’armée de leur pays de résidence ne peuvent plus obtenir une carte OCI. Ces personnes doivent donc obligatoirement demander un visa pour pouvoir entrer en Inde. En fonction de leur nationalité, ils peuvent être éligibles pour l’e-visa, qui peut être demandé facilement en ligne. Le fait que pour obtenir ce visa il ne soit pas nécessaire de prendre un rendez-vous à l’ambassade permet aux voyageurs d’économiser beaucoup de temps et d’argent. Toutefois, pour commencer la procédure de demande de ce visa, il faut que les voyageurs remplissent toutes les conditions de l’e-visa pour l’Inde.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour l’Inde date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour l’Inde.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour l’Inde. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (10,25 USD par visa, via indianvisaonline.gov.in), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 10,25 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 50,46 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Inde a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.