Bulletin d'actualités | | 07/01/2022 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Le Royaume-Uni prévoit d’introduire des assouplissements à grande échelle dans les exigences en matière de visa pour les demandeurs indiens.

Condition pour un accord commercial

Les gouvernements du Royaume-Uni et de l’Inde sont actuellement en négociations pour un accord commercial majeur. L’une des conditions posées par l’Inde est que les demandes de visa pour le Royaume-Uni deviennent plus faciles pour les Indiens. Bien que les deux pays aient traditionnellement des liens étroits, de nombreux Indiens rencontrent encore des problèmes pour demander un visa pour se rendre au Royaume-Uni. L’un de ces problèmes est le prix. Un visa d’étudiant coute environ 350 livres, tandis qu’un visa de travail coute 1400 livres. Pour un visa touristique, il faut dépenser près de 100 livres. En comparaison, le e-visa Inde coute 49,95 €.

Le gouvernement britannique envisage de baisser le prix des visas d’étudiant pour les Indiens. Selon les nouvelles règles, les étudiants munis d’un visa seraient également autorisés à rester au Royaume-Uni pendant une certaine période après leurs études. En outre, le gouvernement britannique envisage aussi de créer un visa de travail spécial pour les jeunes Indiens. Ce visa leur permettrait de vivre et de travailler au Royaume-Uni lors d’une période de trois ans.

Partisans et opposants du gouvernement britannique

Avec ce nouvel accord commercial, le gouvernement britannique espère prendre pied rapidement dans l’économie indienne, qui connait une croissance rapide. Les économistes prévoient qu’avec les taux de croissance actuels, l’Inde sera la troisième plus grande économie du monde d’ici à 2050. L’Inde a des tarifs d’importation élevés. Le Royaume-Uni espère être le premier pays occidental à conclure un accord commercial réciproque avec l’Inde. Le Premier ministre Johnson affirme qu’avec cet accord, il remplit l’une des promesses du Brexit, à savoir la conclusion d’accords commerciaux avec des pays extérieurs à l’UE.

La ministre britannique du Commerce international, Anne-Marie Trevelyan, se rendra en Inde en janvier pour discuter l’accord. Le ministre des Affaires étrangères espère également que les négociations aboutiront. Cependant, la ministre de l’Intérieur Priti Patel s’oppose à l’accord commercial avec l’Inde. Patel est connue pour être une inconditionnelle contre l’immigration.

E-visa Inde assoupli pour les Britanniques

Normalement, les voyageurs de l’UE et du Royaume-Uni peuvent demander un e‑visa pour un voyage en Inde. Le e-visa Inde peut être utilisé pour le tourisme, les voyages d’affaires et les traitements médicaux. Néanmoins, les voyageurs britanniques ne peuvent actuellement pas demander un e‑visa Inde. L’Inde avait mis en place cette mesure pendant l’automne 2021 après que le Royaume-Uni ait renforcé les règles de voyage pour les voyageurs indiens en raison de l’épidémie du coronavirus. Bien que le gouvernement britannique ait depuis assoupli à nouveau les mesures contre le coronavirus pour les voyageurs indiens, le gouvernement indien refuse de mettre à nouveau le portail e‑visa à la disposition des voyageurs britanniques. Pour se rendre en Inde, ils doivent demander un visa physique, ce qui peut prendre des mois. Avec le nouvel accord commercial et les assouplissements de visa qui l’accompagnent, le gouvernement britannique espère que l’Inde permettra à nouveau aux citoyens britanniques de demander des e‑visas pour l’Inde.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour l’Inde. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (25,63 USD par visa, via indianvisaonline.gov.in), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 25,63 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 25,17 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Inde a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.