Bulletin d'actualités | | 31/08/2023 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Quarante pays, principalement européens, participent actuellement au programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program) des États-Unis. À condition qu’ils remplissent toutes les autres conditions, les voyageurs ayant la nationalité d’un de ces pays et un passeport en cours de validité peuvent demander un ESTA. La Bulgarie, Chypre, la Roumanie, l’Argentine, le Brésil, l’Uruguay, la Turquie et Israël figurent encore sur la liste d’attente du programme d’exemption de visa.

Voyager avec un ESTA USA au lieu d’un visa

Un certain nombre de pays suppriment l’obligation de visa (physique) afin d’attirer davantage de touristes internationaux. Au lieu d’un visa physique, les voyageurs peuvent utiliser un e‑visa ou une autre autorisation de voyage électronique, qui sont beaucoup plus faciles à demander. Certains pays pour lesquels un visa ou une autorisation de voyage numérique peut déjà être demandé en ligne ajoutent de nouveaux pays à la liste des nationalités éligibles pour la même raison.

L’ESTA USA est un exemple de ce type d’autorisation de voyage facile à demander en ligne. Actuellement, les voyageurs ayant la nationalité et un passeport valide de 40 pays, principalement situés en Europe, peuvent bénéficier de cette autorisation de voyage. Plusieurs autres pays figurent sur la liste d’attente pour rejoindre le programme ESTA. Il se pourrait que les États-Unis admettent bientôt certaines de ces nationalités dans le cadre du programme d’exemption de visa.

L’intégration au programme d’exemption de visa est un processus qui peut prendre plusieurs années. Cela est en partie dû au fait que les États-Unis imposent des conditions strictes aux pays souhaitant adhérer au programme. Une condition générale importante est que moins de 3 % des demandes de visa pour les États-Unis émanant de voyageurs du pays candidat soient rejetées.

Changements apportés au programme depuis 2010

Le programme d’exemption de visa des États-Unis existe depuis 1986. Depuis cette année, les voyageurs munis d’un passeport en cours de validité de l’un des pays participant à ce programme sont autorisés à se rendre aux États-Unis sans visa. Actuellement, les voyageurs provenant des pays participants peuvent visiter les États-Unis sans visa, mais à la place du visa, ils doivent être en possession d’un ESTA. Il s’agit d’une autorisation de voyage électronique. L’obligation de demander un ESTA a été introduite entre 2008 et 2010. En outre, depuis octobre 2022, l’ESTA n’est plus seulement nécessaire pour les voyages en avion ou en bateau vers les États-Unis, mais aussi pour les voyages par voie terrestre.

Voyageurs possédant le passeport d’un pays européen

De nombreux pays participants au programme d’exemption de visa sont des États membres de l’UE, mais tous les voyageurs ayant la nationalité d’un pays de l’Union européenne ne sont pas éligibles à l’ESTA. La Croatie a rejoint le programme d’exemption de visa en 2021 et est, pour l’instant, le dernier pays de l’UE à adhérer au programme américain. La Bulgarie, Chypre et la Roumanie, également membres de l’UE, figurent sur la liste d’attente depuis 2007, tandis que la Corée du Sud et le Chili, par exemple, ont été admis au programme après quelques années. Les voyageurs de ces pays peuvent désormais voyager avec l’ESTA depuis longtemps.

En outre, les voyageurs titulaires d’un passeport en cours de validité délivré par la Suisse, la Norvège ou l’Islande sont éligibles à l’ESTA depuis un certain temps. Cependant, l’Argentine, le Brésil, l’Uruguay, la Turquie et Israël sont inscrits sur la liste d’attente du programme d’exemption de visa depuis 2007.

Participation au programme et conditions modifiées

Les pays qui adhèrent au programme d’exemption de visa n’y restent pas forcément affiliés de manière permanente. En 2002, par exemple, l’Argentine a été confrontée à une grave crise économique qui a entraîné une immigration clandestine vers les États-Unis. En conséquence, le pays a été exclu du programme d’exemption de visa après seulement 5,5 ans. En revanche, la grande majorité des pays européens, dont la France et la Belgique, participent au programme américain d’exemption de visa depuis 1989 et 1991, respectivement.

Les voyageurs provenant de pays participant au programme d’exemption de visa n’ont pas besoin de visa, mais peuvent demander un ESTA. Cependant, ils doivent garder à l’esprit que les conditions à remplir peuvent changer. Par exemple, la possession d’un ESTA était initialement obligatoire uniquement pour se rendre aux États-Unis par avion ou par bateau, mais depuis le 1ᵉʳ octobre 2022, l’autorisation de voyage est également requise pour les voyages par voie terrestre depuis le Mexique ou le Canada. De même, les voyageurs qui ont séjourné à Cuba depuis le 12 janvier 2021 ont toujours besoin d’un visa pour les États-Unis en raison d’une modification des conditions depuis le 6 juillet 2023. Avant de soumettre une demande d’ESTA, il est donc très important de vérifier quelles sont les conditions actuelles d’utilisation d’un ESTA.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un ESTA pour les États-Unis. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un ESTA par le biais du service dʼimmigration (21 USD par ESTA, via esta.cbp.dhs.gov), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 21 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 30,26 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande dʼESTA États-Unis a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.