Si vous souhaitez voyager aux États-Unis, vous avez besoin soit d’un visa, soit d’un ESTA USA pour entrer dans le pays, même si vous y faites seulement un transit. La seule exception faite à cette règle est pour les voyageurs qui possèdent un passeport américain ou canadien valide. Dans la plupart des cas, il vous suffit de demander un ESTA et non un visa pour vos vacances ou votre voyage d’affaires. Lisez sur cette page tout ce que vous devez savoir sur les différences entre un ESTA et un visa USA et ce dont vous avez besoin pour votre voyage.

Explications visa États-Unis

Dois-je demander un visa USA ou un ESTA ?
En général, les touristes et les voyageurs d’affaires avec un passeport français, belge, d’un autre pays de l’Union européenne, du Royaume-Uni ou de la Suisse peuvent voyager aux États-Unis avec un ESTA au lieu d’un visa. Cela inclut les vacances, la visite à la famille ou aux amis, les voyages médicaux et le bénévolat. La demande d’ESTA est simple et moins chère que celle de visa USA. Avant de demander un visa USA, vérifiez toujours si le but de votre voyage correspond aux formalités de l’ESTA.
Lisez tout sur l’ESTA et si vous y êtes éligible ici


Quand ai-je besoin d’un visa pour un voyage touristique ou d’affaires ?

  • L’ESTA USA (explication), tout comme les visas B-1 et B-2, est destiné au tourisme, aux affaires et aux voyages médicaux. Dans la plupart des cas, l’ESTA suffit et il ne faut pas que vous demandiez un visa USA.

    Vous devez demander un visa États-Unis dans les cas suivants :

    • Vous pensez devoir rester plus de 90 jours d’affilée aux États-Unis.
    • Votre voyage n’est ni touristique, ni médical, ni un voyage d’affaires (des exemples d’objets de voyages qui remplissent pas les formalités de l’ESTA sont, entre autres : exercer des activités de journalisme, réaliser des investissements aux États-Unis, travailler pour un employeur américain ou étudier aux États-Unis).
    • Vous voyagez avec un avion, un bateau privé ou un autre moyen de transport qui ne fait pas partie du système ESTA.
    • Vous avez été en Iran, Irak, Syrie, Corée du Nord, Soudan, Yémen, Libye ou en Somalie depuis le 10 mars 2011 ou votre (deuxième) nationalité est celle d’un de ces pays.
    • Vous êtes allé à Cuba le 21 janvier 2021 ou après.
    • Vous ne pouvez pas répondre par « non » à toutes les questions de sécurité du formulaire ESTA.
    • Vous n’avez pas la nationalité de l’un des pays du Visa Waiver Program (VWP) et un passeport émit par ce pays.
    • Vous n’êtes pas admissible au regard de l’art. 212 de l’Immigration and Nationality Act.

    Vous souhaitez rester jusqu’à 90 jours d’affilée aux États-Unis et vous remplissez les autres formalités de l’ESTA ? 
    Demandez votre ESTA ici

  • Informations sur le visa USA

    Il existe beaucoup de sortes de visa pour les États-Unis. Sur cette page, vous trouverez les informations générales pour chaque catégorie de visa. Certaines catégories de visas ont également des sous-catégories avec des petites différences. Il existe, par exemple, des visas spéciaux pour des nationalités spécifiques ou avec une procédure de demande différente. Il y a au total 185 visas différents pour les États-Unis, donc il est très important de bien s’informer.

    Aperçu des visas américains

    Ci-dessous se trouve un apercú de tous les types de visa pour voyager aux États-Unis. Contrairement à l’ESTA, qui peut être demandé en ligne, tous les autres visas pour les États-Unis doivent être demandés auprès de l’ambassade ou du consulat des États-Unis.


    Visas touristiques et d’affaires

    Visa et raison du voyageVous pouvezVous ne pouvez pas
    Visa B-1
    Visa USA temporaire pour les affaires
    Assister à une conférence ou à une convention éducative, scientifique ou commerciale.

    Consultation ou négociation avec des relations commerciales.

    Faire du bénévolat (également possible avec l’ESTA).

    Suivre une formation courte.
    Étudier aux États-Unis.

    Suivre une formation professionnelle de longue durée.

    Faire un stage nécessitant la réalisation d’un travail.

    Travailler aux États-Unis chez un employeur américain.

    Être rémunéré pour une intervention ou d’autres prestations professionnelles. Les prix en argent ne comptent pas comme rémunération, donc cela est autorisé.

    Arriver en tant que membre de l’équipage d’un navire ou d’un avion.

    Rester définitivement aux États-Unis.
    Visa B-2
    Visa USA temporaire pour le tourisme
    Passer des vacances ou rendre visite à des amis/à la famille.

    Suivre un traitement médical.

    Prendre part à un évènement musical, sportif ou à des rencontres officielles (en tant qu’amateur).

    Suivre des cours récréatifs courts de moins de 18 heures par semaine.
    Combination B-1 et B-2Un visa USA temporaire pour le tourisme ou les affaires. C’est une combinaison des visas B-1 et B-2.

    Visas d’études ou d’échange universitaire

    Visa FPour les étudiants qui souhaitent poursuivre des études universitaires à temps plein dans un établissement américain. Les étudiants sont également autorisés à effectuer un travail rémunéré avec ce visa, mais uniquement sur le campus et pour un maximum de 20 heures maximum pendant l’année scolaire et à temps plein pendant les vacances. Les stages hors campus sont également autorisés après la première année. Les conjoints et les enfants de cet étudiant sont également autorisés à voyager avec ce visa.
    Visa MPour les étudiants qui souhaitent poursuivre une formation non académique, par exemple dans un junior college ou un community college. Avec le visa M, les étudiants ne sont pas autorisés à travailler ou à changer de type de formation. Les étudiants ont le droit de faire des stages s’ils sont liés à l’étude qu’ils suivent. Les conjoints et les enfants de cet étudiant sont également autorisés à voyager avec ce visa.
    Visa JPour les étudiants et les employés qui participent à des programmes d’échange reconnus par le State Department (département d’État). Un exemple sont les stagiaires, les personnes au pair, les enseignants, les conseillers de camp et les médecins. Ce visa encourage les échanges pour accroître la compréhension mutuelle entre les Américains et les habitants d’autres pays. Le titulaire du visa s’occupe lui-même de demander son visa. Les conjoints et les enfants de ce titulaire de visa ont besoin d’un visa J-2 pour voyager et travailler aux États-Unis.

    Visas de travail

    Visa HPour les employés des professions spécialisées qui souhaitent travailler aux États-Unis de manière temporaire. Il existe également des sous-catégories du visa H pour les stages et certaines formations, pour les travailleurs saisonniers, et pour les conjoints et enfants du titulaire du visa H.
    Visa IPour les représentants des médias étrangers. Avec ce visa américain, les journalistes et autres employés de la presse, des médias ou du secteur du journalisme peuvent effectuer temporairement leur travail aux États-Unis.
    Visa LPour les employés ayant des connaissances spécialisées ou un rôle de gestion au sein d’entreprises ayant des bureaux à la fois dans le pays d’origine et aux États-Unis. Il peut également être utilisé pour ouvrir une succursale aux États-Unis. Pour être autorisé à demander ce visa, l’employé doit déjà avoir été employé pendant au moins un an. Le visa est valable pour 7 ans maximum, tant pour les salariés que pour son conjoint et/ou ses enfants. Ce visa facilite la mobilité des employés au sein des entreprises.
    Visa OPour les personnes qui possèdent des capacités exceptionnelles dans les domaines de la science, de l’art, de l’éducation, des affaires ou du sport. Ces personnes doivent être en mesure de démontrer qu’elles ont fait leurs preuves et que la prestation est temporaire.
    Visa PPour les artistes de renommée internationale, athlètes, artistes ou membres de l’équipe qui soutiennent ces personnes dans leurs activités aux États-Unis.
    Visa QPour les employés qui participent à un programme d’échange dans lequel la culture et les connaissances des deux parties/pays sont partagées. Le visa Q est demandé par l’employeur, au nom du futur titulaire du visa, et le titulaire du visa doit être parrainé par l’employeur ou l’organisation.

    Visas États-Unis pour d’autres domaines spécifiques

    Visa APour que les représentants de gouvernements étrangers participent à des activités diplomatiques aux États-Unis. Les membres de la famille immédiate des fonctionnaires peuvent voyager aux États-Unis avec un visa A. Il existe également un visa de type A pour le personnel militaire étranger stationné aux États-Unis, même si dans ce cas le visa de l’OTAN est plus fréquemment utilisé.
    Visa CPour les voyageurs qui transitent aux États-Unis en route vers leur destination. Les activités touristiques ou commerciales ne sont pas autorisées avec ce visa. Les voyageurs peuvent également demander un ESTA pour un transit aux États-Unis, s’ils en remplissent les conditions.
    Visa DPour les membres d’équipage des compagnies aériennes et des navires commerciaux qui effectuent souvent de courtes escales aux États-Unis. Cela comprend les agents de bord, les pilotes, les capitaines et le personnel de service à bord des navires. Un membre d’équipage international qui doit se rendre aux États-Unis pour s’embarquer aura besoin d’une combinaison des visas C1 et D.
    Visa EPour les investisseurs et les commerçants qui souhaitent faire des affaires aux États-Unis. Pour être éligible à un visa E, il faut être en mesure de démontrer son implication dans l’entreprise dans laquelle on a investi ou participer à des négociations avec une personne aux États-Unis. En outre, l’investisseur doit remplir une fonction essentielle au sein de l’entreprise et faire un investissement d’au moins 100 000 $.
    Visa GPour les diplomates, les fonctionnaires et les employés qui travaillent déjà pour des organisations internationales aux États-Unis. Les membres de la famille des personnes appartenant à ce groupe peuvent également utiliser le visa G.
    Visa RPour les travailleurs religieux qui souhaitent rester temporairement aux États-Unis. Ils doivent être membres d’une organisation religieuse à but non lucratif. Cette organisation à but non lucratif doit être établie aux États-Unis depuis plus de 2 ans. Les membres de la famille peuvent également être éligibles pour ce visa (visa R-2).
    Visa SÉgalement connu sous le nom de Snitch visa, il est destiné aux informateurs ayant un passé criminel ou terroriste qui doivent aider les forces de l’ordre à prévenir des activités illégales aux États-Unis. Les personnes ayant un casier judiciaire ou un statut d’immigration problématique peuvent être éligibles pour ce visa américain si elles sont réellement en mesure de fournir des informations précieuses. Il y a la protection des témoins aux États-Unis pour ceux qui sont en danger en fournissant des informations précieuses.
    Visa TNPour les Canadiens et les Mexicains qui ont une profession ou une qualification figurant sur la liste de l’ALENA. Dans la plupart des cas, ils doivent également détenir au moins un baccalauréat et travailler dans un lieu déterminé à l’avance.
    Visas T et UCe visa est généralement accordé aux victimes de violences physiques ou psychiques graves (et aux membres de leurs familles immédiates), qui sont prêtes à aider les forces de l’ordre public et les responsables du gouvernement dans le dépistage des malfaiteurs et la recherche sur l’activité criminelle.
    Visa V
    (visa d’immigration)
    Ce visa est délivré aux conjoints et aux enfants mineurs de titulaires d’un permis de séjour permanent. De cette manière, les résidents avec un permis de séjour permanent peuvent amener temporairement leur famille aux États-Unis, afin de se réunir avec eux jusqu’à ce qu’ils reçoivent un permis de séjour permanent.
    Visa K
    (visa d’immigration)
    Ce visa est délivré au fiancé/à la fiancée d’un(e) citoyen(ne) américain(e). Avec un visa K-1, un non-Américain peut voyager aux États-Unis. Cependant, la personne doit se marier avec un(e) citoyen(ne) américain(e) dans les 90 jours suivant son arrivée aux États-Unis. Après le mariage, cette personne peut devenir un(e) résident(e) permanent(e) légitime des États-Unis. Le visa K-2 est délivré aux enfants non mariés de moins de 21 ans des titulaires du visa K-1. Le visa K-3 est destiné aux conjoints étrangers d’un(e) citoyen(ne) américain(e).

    Quand demander un visa USA en plus d’un ESTA

    De nombreux visas offrent des options très limitées aux voyageurs et aux immigrants temporaires aux États-Unis. Si vous souhaitez entreprendre des activités qui ne sont pas autorisées avec le visa nécessaire pour vous, vous pouvez demander à la fois l’ESTA et un visa USA. Veuillez noter que l’ESTA n’est valable que pour des séjours de 90 jours consécutifs aux États-Unis.

    La green card des États-Unis

    Pour devenir un citoyen permanent des États-Unis, il faut obtenir une green card (Carte de résident permanent aux États-Unis). Il s’agit d’un document qui permet de vivre et de travailler en permanence dans tous les États du pays. Une fois que vous avez une carte verte, vous ne pouvez pas rester en dehors des États-Unis pour plus de 365 jours consécutifs. Si cela se produit, la carte verte expirera et devra être demandée à nouveau.

    Seul un certain nombre de cartes vertes et de visas d’immigration sont délivrés chaque année. Cela ne vaut pas pour les visas de non immigrant. Si la limite maximale a déjà été atteinte au moment où vous soumettez votre demande, le traitement du visa peut prendre beaucoup de temps.

  • Raisons pour un refus de visa USA

    Il n’est jamais garanti qu’une demande de visa pour les États-Unis sera approuvée ou que vous pourrez vraiment entrer dans le pays avec un visa approuvé. Le service d’immigration américain se réserve toujours le droit de refuser certains voyageurs à tout moment. Il y a de nombreuses raisons qui peuvent provoquer un rejet. Par exemple, il est possible que le visa soit rejeté parce que vous ne remplissez pas les formalités requises pour le visa que vous avez demandé. Il est donc extrêmement important que vous vérifiiez soigneusement à l’avance le type de visa USA que vous devez demander pour le but de votre voyage.

    Les raisons d’un rejet peuvent être :

    • une documentation ou des informations incomplètes
    • un passé criminel ou des accusations publiques
    • des raisons de santé
    • des raisons de sécurité
    • l’opinion publique
    • trop peu de temps entre deux visites avec le même visa pour les États-Unis
    • un précédent refus d’entrée aux États-Unis
    • un agent consulaire n’est pas convaincu que vous répondez aux exigences

    En plus de ces raisons les plus courantes, il existe d’autres raisons possibles pour lesquelles une demande de visa peut être rejetée. En général, la demande d’ESTA requiert moins de conditions que la demande d’un visa. De plus, notez qu’une demande de visa USA prend plus de temps que la demande d’ESTA. Les demandes de visa peuvent facilement prendre un mois, tandis que l’ESTA peut être obtenu dans quelques minutes.

  • Demander un visa USA

    Pour une demande de visa, vous avez besoin de tous ces éléments :

    • Deux photos d’identité récentes;
    • Un passeport encore valable au moins 6 mois à partir la date de départ;
    • Le formulaire de demande de visa rempli;
    • Une preuve de votre assurance maladie;
    • Une preuve que vous pouvez couvrir vos finances durant votre séjour aux États-Unis;
    • Une preuve de la raison de votre voyage aux États-Unis telle qu’une confirmation de réservation ou une lettre de votre futur employeur ou votre future université;

    Pour obtenir un visa non immigrant pour les États-Unis, il faut remplir le formulaire en ligne DS160. Il faut répondre honnêtement à toutes les questions contenues dans le formulaire. Si les informations saisies sont incorrectes, il y a de fortes chances que votre visa ne puisse pas être accordé. Une fois que le formulaire est rempli, un rendez-vous doit être fixé au consulat ou à l’ambassade pour passer un entretien obligatoire. Un agent consulaire évaluera sur place si vous êtes éligible pour le visa USA que vous avez demandé. Les enfants jusqu’à l’âge de 13 ans et les personnes âgées de 80 ans et plus ne sont généralement pas tenus de passer cet entretien obligatoire.

    Après avoir lu les informations sur cette page, vous pouvez également consulter le dépliant du Bureau of Consular Affairs (Bureau des affaires consulaires). Cette page ne contient pas tous les visas américains existants, mais vous pouvez les trouver dans l’aperçu des services d’immigration américains.

    Vidéo demande de visa USA



    Conseils pour une visite à l’ambassade ou au consulat

    • Arrivez bien à l’heure; il peut y avoir une file d’attente et vos affaires seront contrôlées à l’entrée.
    • Apportez le moins d’affaires possible avec vous; seulement le nécessaire comme votre pièce d’identité (passeport), autres documents nécessaires et éventuellement votre téléphone. Tous les objets électroniques (téléphones, ordinateurs, tablettes, appareils photo, clés USB, liseuses) doivent être contrôlés séparément et cela prend beaucoup de temps.
    • Restez calme et suivez les consignes du personnel; cela ressemble à la sécurité d’un aéroport. Vous devez passer par des portiques de sécurité où vos sacs seront ouverts et contrôlés.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un ESTA pour les États-Unis. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un ESTA par le biais du service dʼimmigration (21 USD par ESTA, via esta.cbp.dhs.gov), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 21 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 25,37 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande dʼESTA États-Unis a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.