Depuis le 8 novembre, les touristes et les voyageurs d’affaires sont de nouveau les bienvenus aux États-Unis. Pour cela, un certificat de vaccination, un certificat de test et un ESTA sont nécessaires. Lisez sur cette page quelles autres mesures liées au coronavirus, vous devez prendre en compte. Dernière modification : le 30 décembre 2021.

La fin de l’interdiction d’entrée aux États-Unis

Depuis le 8 novembre 2021, vous pouvez à nouveau vous rendre aux États-Unis avec un ESTA pour des vacances, un voyage d’affaires ou un transit. L’interdiction d’entrée qui avait été introduite il y a plus d’un an et demi en raison du coronavirus a été levée.

Pour autant, vous devez encore connaître certaines mesures importantes relatives au coronavirus. Les adultes qui n’ont pas été vaccinés contre le coronavirus ne sont toujours pas autorisés, dans la plupart des cas, à se rendre aux États-Unis. Les personnes qui ont été vaccinées ne doivent pas être mises en quarantaine à leur arrivée aux États-Unis, ni rentrer chez elles. Les informations contenues dans cette page s’appliquent aux voyageurs ayant la nationalité de France, de la Belgique, du Royaume-Uni et de tous les (autres) pays de l’Union européenne.

Étape 1 | Demander votre ESTA

Avant de vous rendre aux États-Unis, vous devez demander un ESTA ou un visa. Un ESTA est une autorisation de voyage numérique pour les touristes et les voyageurs d’affaires, qui peut facilement être demandée en ligne. Après son octroi, votre ESTA sera valable pendant deux ans, sauf si votre passeport a périmé plus tôt. Pendant cette période, vous pouvez vous rendre aux États-Unis un nombre de fois illimité. Chaque séjour aux États-Unis ne peut pas dépasser 90 jours. Vous pouvez demander un ESTA avant même d’avoir réservé votre voyage.
Demandez directement votre ESTA

Étape 2 | Obtention de votre certificat de vaccination

Pour des vacances, un voyage d’affaires ou un changement aux États-Unis, vous devez être entièrement vacciné depuis au moins deux semaines. Les enfants de moins de 18 ans n’ont pas besoin d’être vaccinés. Vous êtes complètement vacciné si vous avez été vacciné deux fois avec un vaccin du coronavirus de Moderna, Pfizer/BioNTech, AstraZeneca/Covishield, Sinopharm ou Sinovac, ou une fois avec le vaccin Janssen / Johnson & Johnson.

Lorsque vous embarquez sur votre vol à destination des États-Unis, vous devez montrer que vous avez été vacciné. Les Français peuvent obtenir une preuve de vaccination, le passe sanitaire sur l’application TousAntiCovid. Les Belges peuvent utiliser CovidSafe de la même manière. Les Britanniques peuvent utiliser leur NHS COVID Pass. Les voyageurs d’autres nationalités peuvent découvrir comment présenter un certificat de vaccination ici. Vous pouvez également imprimer votre certificat de vaccination si vous ne souhaitez pas d’utiliser l’application sur votre téléphone. De plus, vous pouvez aussi présenter une impression ou une photo d’un autre type de certificat de vaccination délivré par une autorité gouvernementale. Celle-ci doit indiquer : le nom de l’agence gouvernementale émettrice, le type de vaccin du coronavirus, la ou les dates de vaccination, votre nom complet et votre date de naissance, qui figurent également sur votre ESTA.

Étape 3| Organiser votre certificat de test

Avant de partir aux États-Unis, vous devez être testé pour le coronavirus/Covid-19. Même si vous avez été entièrement vacciné. Vous pouvez utiliser un test antigénique ou un test NAAT, y compris un test PCR, LAMP, TMA, NEAR ou HDA. Seuls les enfants de moins de 2 ans n’ont pas besoin d’être testés. Vous devez être testé au maximum un jour avant le départ. Les jours sont comptés et non les heures, donc peu importe l’heure à laquelle vous êtes testé ou l’heure à laquelle vous prenez l’avion. Votre certificat d’examen reste valable même si votre vol est retardé d’un jour par votre compagnie aérienne.

Vous devez montrer le résultat négatif de votre test lors de l’embarquement sur votre vol vers les États-Unis. Vous pouvez le faire sur papier ou numériquement. Le résultat du test doit indiquer le type de test de dépistage du coronavirus qui a été effectué, la date à laquelle le test a été effectué, l’organisation qui a effectué le test, le résultat du test, ainsi que votre nom complet et votre date de naissance, qui sont également indiqués sur votre ESTA. Comme ces détails ne sont pas sous forme de code QR, ils ne suffiront pas comme preuve de test (mais suffiront comme preuve de vaccination).

Avez-vous été déclaré positif au coronavirus dans les 90 jours précédant le départ ? Dans ce cas, vous pouvez également voyager aux États-Unis sans test de dépistage du coronavirus. Vous devez alors présenter une lettre d’une autorité sanitaire lors de l’embarquement. Cette lettre doit indiquer que vous avez été infecté il y a moins de 90 jours et que vous êtes maintenant autorisé à voyager à nouveau. Vous aurez également besoin d’un certificat de vaccination et d’un ESTA.

Si vous contractez le coronavirus

Vous ne pouvez pas voyager aux États-Unis si vous avez été déclaré positif pour la Covid-19 et que vous êtes toujours en quarantaine. Vous n’êtes pas non plus autorisé à voyager si vous présentez des symptômes du coronavirus/Covid-19 ; même pas si vous avez un ESTA, un certificat de vaccination et un certificat de test. Il est sage de vérifier à l’avance auprès de votre agence de voyages ou de votre compagnie d’assurance de voyage si vous serez remboursé pour tout dommage qui pourrait en résulter. Les frais de votre ESTA ne peuvent pas être remboursés si vous ne pouvez pas voyager à cause du coronavirus. Cependant, vous pouvez toujours utiliser votre ESTA pour votre prochain voyage.

Votre retour en France

Si vous êtes vacciné, vous devez produire un certificat de vaccination et une déclaration sur l’honneur attestant que vous n’avez pas de symptômes (à trouver sur le site du gouvernement français). Il n’est plus nécessaire de passer en quarantaine si vous revenez des États-Unis.

Si vous n’êtes pas vacciné, vous devez présenter un résultat négatif. Il peut s’agir d’un test PCR effectué jusqu’à 72 heures avant le départ pour la France, ou d’un test antigénique effectué jusqu’à 48 avant le départ pour la France. Les enfants de moins de 12 ans n’ont pas besoin de faire un test. Vous devez également présenter une déclaration sur l’honneur que vous n’avez pas de symptômes, que vous vous soumettez au test Covid à l’arrivée en France. De plus, il faut signer un engagement sur l’honneur que vous allez vous isoler pendant sept jours et après de faire un test PCR. Vous pouvez télécharger les documents sur le site du gouvernement français.

Autres mesures contre le coronavirus pendant votre voyage en États-Unis

Même pour les voyageurs entièrement vaccinés, certaines mesures contre le coronavirus s’appliquent toujours. Votre compagnie aérienne prendra note de vos coordonnées afin de pouvoir vous retrouver s’il s’avère que vous avez été en contact avec des personnes infectées. Il vous sera demandé de subir un autre test volontaire de dépistage du coronavirus 3 à 5 jours après votre arrivée aux États-Unis, mais ce n’est pas obligatoire. Vous ne devrez porter un masque que dans les lieux intérieurs occupés, tels que les hôpitaux, les aéroports, les avions et dans d’autres transports publics.

En raison du coronavirus (Covid-19), il n’est pas toujours possible de voyager aux États-Unis avec un ESTA.Le 8 novembre 2021, l’interdiction d’entrée aux États-Unis motivée par le coronavirus (Covid-19) a été levée.

Exceptions pour les adultes non vaccinés

Vous avez plus de 18 ans et n’êtes pas vacciné ?
Dans ce cas, vous ne pouvez probablement pas vous rendre aux États-Unis pour des vacances, un voyage d’affaires ou un changement ; même pas si vous avez un ESTA valide. Des exceptions sont uniquement prévues pour les diplomates, les membres de la famille de l’armée américaine, les personnes ayant participé à des recherches cliniques sur le coronavirus, les personnes présentant des contre-indications aux vaccins du coronavirus, les voyages dans l’intérêt national des États-Unis et les voyages nécessaires pour la sécurité ou la santé du voyageur ou d’une autre personne.

Voulez-vous faire appel à une exception ?
Vous devez montrer un document lors de l’embarquement sur votre vol vers les États-Unis, qui montre qu’une exception s’applique dans votre situation. Ce document doit avoir été établi par une agence gouvernementale américaine, comme un consulat américain. En cas de contre-indication, une déclaration en anglais d’un médecin suffira également. Elle doit être signée par le médecin, imprimée sur le papier à lettres d’un établissement de santé et doit contenir : votre nom complet, votre date de naissance, l’état médical qui vous empêche de prendre le vaccin (comme une allergie) et le nom, l’adresse et le numéro de téléphone de l’établissement de santé.

En outre, vous devez subir un test de dépistage de coronavirus au plus tard un jour avant votre départ pour les États-Unis. À votre arrivée, vous devez passer 7 jours en quarantaine à l’endroit de votre choix. Entre 3 et 5 jours après votre arrivée, vous devez à nouveau être testé. Avez-vous une lettre d’une autorité sanitaire indiquant que vous avez eu le coronavirus au cours des 90 derniers jours et que vous êtes maintenant autorisé à voyager à nouveau ? Si c’est le cas, vous n’avez pas besoin d’être mis en quarantaine et vous n’avez pas besoin d’être testé à nouveau après votre arrivée. Vous ne pouvez rester dans le pays pendant plus de 60 jours que si vous avez été vacciné contre la Covid-19 aux États-Unis. Même si vous avez un ESTA, qui vous permet normalement de rester aux États-Unis pendant 90 jours.

Avertissement : cette page sur les voyages aux États-Unis avec un ESTA en temps de coronavirus est régulièrement mise à jour avec les dernières informations. Toutefois, en raison de la complexité et du caractère changeant des mesures liées au coronavirus, il n’est pas possible de garantir que cette page soit complète et actuelle à tout moment et aucun droit ne peut donc en être tiré.