Bulletin d'actualités | | 16/03/2022 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Malte risque d’être exclue du programme américain d’exemption de visa (« Visa Waiver Program »), également connu sous le nom de programme d’ESTA. La raison de l’exclusion potentielle est le système maltais du « passeport doré ».

Passeport en échange d’un investissement

Avec le programme de « passeport doré », les particuliers peuvent obtenir un passeport plus rapidement en investissant à Malte. Les critiques disent que cela rend trop facile l’achat de passeports sans avoir à remplir les formalités strictes qui s’appliquent aux autres individus. C’est pourquoi ces systèmes sont populaires auprès du milieu criminel, notamment des trafiquants d’êtres humains. Ils peuvent facilement obtenir des passeports de cette manière, alors que dans d’autres pays, cela serait beaucoup plus difficile. Malte n’est pas le seul pays européen avec un système de « passeport doré » : la Bulgarie et Chypre permettent également d’obtenir un passeport de cette manière. L’Union européenne a appelé les pays à mettre fin à de tels systèmes. La Bulgarie et Chypre ont déjà indiqué qu’elles le feraient, mais Malte n’a encore pris aucun engagement.

L’ESTA est convoité par de nombreux pays

L’admission au programme d’exemption de visa est convoitée par de nombreux pays. Les voyageurs des pays de ce programme ne doivent pas demander de visa s’ils veulent se rendre aux États-Unis pour moins de 90 jours. Au lieu de cela, ils peuvent demander un ESTA. Les ESTA sont non seulement moins chers que les visas, ils sont aussi approuvés beaucoup plus rapidement, souvent le même jour. Cela réduit ainsi la charge des ambassades dans le pays, car aucun entretien n’est nécessaire pour l’obtention d’un ESTA. Dès que le formulaire de demande en ligne a été rempli et que le paiement a été effectué, la demande est traitée.

Les conditions d’admission au programme d’exemption de visa sont strictes. Par exemple, le nombre total de demandes de visa rejetées pour les États-Unis dans ce pays doit être moins que 3 %. Le pays doit également accepter de partager les informations personnelles des voyageurs avec les services de sécurité américains. Actuellement, 40 pays font partie de ce programme. Un certain nombre de pays, comme Israël, sont en pourparlers avec le gouvernement américain depuis des années pour être admis.

Les États-Unis ne veulent pas attendre

Les États-Unis ne semblent pas avoir l’intention d’attendre que Malte et les autres pays dotés d’un « passeport doré » mettent de l’ordre dans leurs affaires. Deux membres du Congrès ont introduit une proposition de loi qui permet d’exclure du programme ESTA les pays avec ce type de système de passeport. Il est beaucoup plus facile de demander un ESTA que de demander un visa, ce qui signifie qu’il est également plus facile d’entrer aux États-Unis. L’un des membres du Congrès qui a présenté le nouveau projet de loi affirme que les trafiquants d’êtres humains seront particulièrement touchés. Actuellement, ils peuvent facilement voyager dans le monde entier avec un « passeport doré », car les passeports sont valides. Il est très difficile pour les services d’immigration de savoir si un passeport a effectivement été accordé par le biais d’un tel système.

La proposition de loi stipule également que les États-Unis collaboreront avec l’Union européenne et le Royaume-Uni afin de restreindre les déplacements sans visa vers les pays Schengen pour les pays avec un système de « passeport doré ».

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un ESTA pour les États-Unis. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un ESTA par le biais du service dʼimmigration (21 USD par ESTA, via esta.cbp.dhs.gov), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 21 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 25,55 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande dʼESTA États-Unis a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.