Bulletin d'actualités | | 13/08/2021 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Bien que plusieurs pays européens admettent à nouveau les voyageurs américains, les États-Unis refuse de faire de même pour les touristes européens. Voyager aux États-Unis avec un ESTA ou un visa ne reste donc possible que dans des situations exceptionnelles. Les critiques à l’égard du gouvernement américain se multiplient, tant dans le pays qu’à l’étranger.

Interdiction d’entrée dans l’UE pendant la crise sanitaire

Lorsque l’épidémie de coronavirus s’est transformée en pandémie, l’administration américaine dirigée par le président de l’époque, Donald Trump, a décidé de fermer ses frontières en mars 2020 aux voyageurs en provenance de Chine, des pays de l’espace Schengen, du Royaume-Uni et de l’Irlande, entre autres. Un visa valide ou l’ESTA ne font aucune différence. Des exceptions n’étaient possibles que pour les personnes possédant un passeport américain ou un permis de séjour permanent, ou pour celles qui étaient importantes pour l’économie, la sécurité ou le système de santé des États-Unis. Initialement, cette mesure ne devait durer que 30 jours, mais elle est toujours en vigueur aujourd’hui. Les voyageurs des pays de l’espace Schengen ne peuvent actuellement pas se rendre aux États-Unis, même s’ils disposent d’un ESTA ou d’un visa encore valide.

Le 18 juin 2021, l’Union européenne a ajouté les États-Unis à la liste des pays épidémiologiquement sûrs, ce qui signifie essentiellement que les voyageurs en provenance de ce pays présentent peu de risques d’infection. En conséquence, un grand nombre de pays européens autorisent à nouveau les voyageurs américains à effectuer des déplacements non essentiels. Cela s’applique aux voyageurs américains vaccinés et non vaccinés. Les Américains sont à nouveau autorisés à se rendre en France, en Allemagne, en France et en Suisse, pour autant qu’ils respectent les mesures contre le coronavirus en vigueur dans ces pays.

Les États-Unis ne prévoit pas d’ouvrir ses frontières

Les pays européens ne sont pas les seuls à ouvrir leurs frontières aux voyageurs américains. Plus de 75 pays accueillent actuellement les voyageurs américains, bien que les règles exactes varient d’un pays à l’autre. Le Canada a, lui aussi, annoncé qu’il autoriserait les Américains à rentrer. Les voyageurs américains entièrement vaccinés sont à nouveau autorisés à voyager au Canada à partir du 9 août, les voyageurs européens à partir du 7 septembre.

Pourtant, les États-Unis refuse de faire de même pour l’instant. Les frontières restent fermées. Le 25 juin, le secrétaire d’État américain Antony J. Blinken a déclaré lors d’une conférence de presse à Paris qu’il ne pouvait pas donner de date pour une éventuelle réouverture des frontières, et que cette politique était principalement motivée par « la science et l’expertise médicale ». Cette attitude conduit à une critique croissante de l’administration du président Joe Biden à cet égard. Stavros Lambridindinis, l’ambassadeur de l’UE à Washington, a déclaré précédemment que c’était une erreur de ne pas autoriser les détenteurs de passeports européens à entrer dans le pays. Cela crée des problèmes pour les voyageurs d’affaires européens, entre autres, qui ont désormais peu de contrôle sur leurs investissements aux États-Unis.

La décision du gouvernement américain de maintenir les frontières fermées pour le moment fait également l’objet de critiques internes. Airlines for America, une alliance de compagnies aériennes américaines comprenant American Airlines et JetBlue, n’est pas satisfaite de cette décision. Katherine Estep, porte-parole de Airlines for America, a déclaré que les États-Unis devrait au moins autoriser le retour des voyageurs de l’UE entièrement vaccinés.

Voyager aux États-Unis avec un ESTA

On ne sait pas encore quand les États-Unis rouvrira ses frontières. Ce qui est certain, c’est que les voyageurs européens devront demander un ESTA ou un visa pour entrer dans le pays lorsque les États-Unis rouvrira ses portes. Les voyageurs européens peuvent se rendre aux États-Unis sans visa grâce au système ESTA. Un ESTA est beaucoup moins cher qu’un visa et est également accordé beaucoup plus rapidement. Une demande d’ESTA est généralement approuvée dans les 72 heures, et en cas d’urgence, dans un délai d’un peu plus d’une heure.

Pour demander un ESTA, veuillez remplir le formulaire de demande en ligne. Après avoir rempli le formulaire et effectué le paiement, nous attendrons l’approbation de l’ESTA. Un ESTA n’est pas un document papier mais une autorisation de voyage électronique. Cela signifie qu’il est automatiquement lié au passeport. À l’aéroport, vous ne devrez présenter que votre passeport.