Bulletin d'actualités | | 11/03/2024 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Le ministère américain de l’Immigration a décidé d’augmenter le prix d’un grand nombre de visas à partir du 1er avril 2024. Il s’agit des visas pour les séjours temporaires aux États-Unis, y compris les visas pour les membres de la famille et les fiancés des citoyens américains, ainsi que divers visas liés au travail. Le prix des visas touristiques et de l’ESTA restera inchangé.

L’augmentation des droits de visa était prévue depuis longtemps

Les services d’immigration américains (U.S. Citizenship and Immigration Services, USCIS) sont confrontés depuis des années à une pénurie de personnel et de ressources financières. En partie à cause des coupes budgétaires effectuées lors de la pandémie de coronavirus, les services d’immigration sont confrontés à une pression élevée qui menace d’affecter la qualité de leur travail. Ces difficultés ont contraint l’USCIS à augmenter le prix d’un certain nombre de visas. Cette augmentation devait initialement entrer en vigueur à la fin de l’année 2023, mais les plans ont été retardés de plusieurs mois. Il semble maintenant que l’augmentation des frais entrera en vigueur à partir du 1er avril 2024.

Augmentation des prix des visas familiaux et de travail

Les augmentations de prix affecteront principalement les demandeurs de divers visas familiaux et de travail. Par exemple, le prix du visa de fiancé et du visa pour les conjoints de citoyens américains augmentera de 140 USD. Des augmentations de prix encore plus importantes ont été annoncées pour plusieurs visas de travail. Par exemple, le prix du visa H-1B, largement utilisé, passera de 460 USD à 780 USD. Ce visa est utilisé par les employeurs américains pour embaucher des travailleurs étrangers. Le coût d’autres visas liés au travail, tels que les visas L, P et O, augmentera également de manière significative.

Dans le cas des visas de travail susmentionnés, c’est généralement l’employeur qui doit supporter les coûts. Il sera donc plus coûteux pour les employeurs américains de faire venir des employés de l’étranger. Dans le cas du visa H-1B, non seulement le prix augmentera, mais la procédure de loterie pour les demandeurs sera également modifiée. En effet, il a été constaté que certains travailleurs avaient plus de chances d’obtenir ce visa parce qu’ils s’étaient réinscrits plusieurs fois. La modification de la procédure de tirage au sort devrait donc garantir que les demandeurs ont des chances plus égales d’être choisis.

Controverse dans le monde de la musique

Les visas P et O, tous deux liés au travail, sont souvent utilisés par les artistes qui souhaitent se produire aux États-Unis. Ce sont ces deux types de visas qui subissent les plus fortes augmentations de prix. Le coût d’une demande de visa P passera de 460 USD à 1 015 USD. Le visa O, qui coûtait également 460 USD auparavant, passera à 1 055 USD à partir du 1er avril. Ces augmentations de prix suscitent un émoi particulier dans le monde de la musique, car les artistes et les fans craignent que les organisateurs de festivals et de concerts aux États-Unis soient moins enclins à inviter des artistes étrangers. En outre, l’augmentation des frais de visa rendra les tournées américaines, déjà onéreuses, encore plus chères.

D’un autre côté, on est soulagé de voir qu’une proposition antérieure d’augmentation encore plus importante des prix ne sera pas mise en œuvre. En effet, le ministère américain de l’Immigration avait annoncé qu’il augmenterait le prix des visas P et O à 1 615 et 1 655 dollars respectivement. Ainsi, bien qu’elles aient augmenté de manière significative, les augmentations de prix sont moins drastiques que ce qui avait été initialement prévu.

Pas d’augmentation de prix pour les visas de visiteur et l’ESTA

Les prix des visas de tourisme ou d’affaires B-1 ou B-2 resteront inchangés. Il en va de même pour l’ESTA USA, qui permet de se rendre aux États-Unis à des fins touristiques ou professionnelles. Cela signifie que l’ESTA reste l’option la plus économique pour les voyageurs qui souhaitent séjourner aux États-Unis pour une durée maximale de 90 jours sans travailler pour une entreprise américaine. L’ESTA est valable 2 ans et est accessible aux voyageurs d’un nombre limité de pays. La demande et l’utilisation de l’ESTA sont soumises à un certain nombre de conditions. Les voyageurs qui remplissent toutes ces conditions peuvent facilement faire une demande d’ESTA pour les États-Unis.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un ESTA pour les États-Unis. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un ESTA par le biais du service dʼimmigration (21 USD par ESTA, via esta.cbp.dhs.gov), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 21 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 30,33 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande dʼESTA États-Unis a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.