Bulletin d'actualités | | 24/08/2023 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Fin juillet, la plateforme e-Citizen, un site web du gouvernement kényan, a été victime d’une cyberattaque. En conséquence, un grand nombre de services gouvernementaux n’ont pas fonctionné et il a été temporairement impossible de délivrer des visas électroniques aux voyageurs étrangers. Entre-temps, les demandes de visa pour le Kenya soumises via DemandeVisa.fr sont à nouveau traitées sans problème.

Cyberattaque sur la plateforme e-Citizen

Le 27 juillet 2023, la plateforme e-Citizen du Kenya est soudainement tombée en panne. Ce site web permet aux résidents kényans et aux étrangers d’effectuer diverses démarches administratives, telles que la demande de passeports, de permis de conduire et de visas électroniques. Il a fallu environ une semaine pour que la plateforme soit à nouveau pleinement opérationnelle.

Les services bancaires mobiles ont également connu des difficultés en raison de la cyberattaque. Quelque 76 % de la population kényane utilise les paiements mobiles, ce qui explique l’impact considérable de l’attaque. Des défaillances ont été signalées tant pour les paiements en ligne que pour les paiements effectués à l’aide de smartphones dans les magasins. Les cyberattaques sont de plus en plus fréquentes dans plusieurs pays africains qui passent à des systèmes numériques dans de nombreux domaines en peu de temps. Il est donc très important que cette numérisation croissante soit accompagnée d'une sécurité sans faille.

Le système de demande de visa électronique du Kenya figure parmi les quelque 5 000 services gouvernementaux accessibles via le portail e-Citizen. La cyberattaque a empêché la soumission de nouvelles demandes et l’examen des demandes en cours pendant plusieurs jours.

Conséquences et solutions pour l’e-visa Kenya

Les voyageurs étrangers peuvent uniquement demander le visa pour le Kenya en ligne. En effet, en 2021, le Kenya a définitivement supprimé le visa à l'arrivée (Visa On Arrival (VOA). Depuis lors, les voyageurs ne peuvent plus obtenir de visa à l’arrivée dans le pays, mais doivent demander un e‑visa avant leur départ.

Toutefois, la cyberattaque subie par le site web du gouvernement kényan a empêché temporairement le traitement des demandes de visas électroniques. Par conséquent, le visa à l’arrivée a été rétabli à titre de solution temporaire. Les voyageurs qui auraient normalement pu bénéficier d’un e‑visa pour le Kenya ont été admis exceptionnellement dans le pays sur la base d’un visa à l’arrivée. Grâce à cette solution, les touristes et les voyageurs d’affaires n’ont pas eu à annuler ou à reporter leur voyage au Kenya à la suite de la cyberattaque.

Les voyageurs qui avaient soumis leur demande de visa pour le Kenya via DemandeVisa.fr et qui n'ont pas reçu leur visa à temps en raison des problèmes liés au site web kényan ont été remboursés. C’est l’un des avantages de la soumission d’une demande de visa par l’intermédiaire de DemandeVisa.fr par rapport à une demande soumise directement auprès du gouvernement, où les demandes échouées ou rejetées ne sont pas remboursées.

Pas de fuite de données selon les autorités kényanes

Une cyberattaque contre une agence gouvernementale suscite automatiquement des inquiétudes quant à la fuite de données personnelles. Cependant, la cyberattaque s’est avérée n’être rien de plus qu’une attaque DDoS (Distributed denial-of-service). Il s’agit d’une méthode de piratage courante qui provoque la saturation des services en ligne et les met hors connexion. Le gouvernement kényan a déclaré qu’aucune donnée n’avait été volée ou consultée.

L’attaque a été revendiquée par Anonymous Sudan, au motif que le gouvernement kényan aurait fait des déclarations publiques remettant en cause la souveraineté du gouvernement soudanais. Bien que le groupe de pirates ait mené plusieurs attaques depuis son apparition en janvier, celles-ci n’ont jusqu’à présent pas été préjudiciables, mais plutôt gênantes.

Les e‑visas à nouveau disponibles depuis le 1ᵉʳ août

Le matin du 1ᵉʳ août, le système de visa électronique du Kenya était à nouveau opérationnel. Ainsi, les demandes qui étaient bloquées depuis le 27 juillet en raison de la cyberattaque n’ont pas été trop retardées. Au total, il a fallu moins d’une semaine pour traiter toutes les demandes d’e-visas pour le Kenya soumises par l’intermédiaire de DemandeVisa.fr.

La courte période pendant laquelle les visas électroniques n’ont pas pu être demandés a démontré une fois de plus la commodité de ce visa en ligne. Bien que le visa à l’arrivée (ou VOA) ait été une bonne solution temporaire, tous les voyageurs devaient demander un visa sur place et en même temps, ce qui provoquait de longues files d’attente à l’aéroport. Heureusement, il s’agissait d’une solution temporaire et les voyageurs qui remplissent toutes les conditions peuvent à nouveau utiliser l'e-visa pour le Kenya, qui peut être demandé facilement en ligne.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour le Kenya. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (52,53 USD par visa, via www.etakenya.go.ke), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 52,53 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 16,40 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Kenya a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.