Un voyage d’affaires ou de vacances au Kenya est à nouveau possible. L’année dernière, le gouvernement kenyan a fermé ses frontières à cause du coronavirus. Aujourd’hui, les frontières sont à nouveau ouvertes aux touristes et aux voyageurs d’affaires. Avant de partir au Kenya, lisez sur cette page les mesures relatives au coronavirus dont vous devez encore tenir compte. Dernière mise à jour : 26 novembre 2021.

Avant de partir en vacances au Kenya

Le gouvernement kényan ne vérifie pas si vous avez été vacciné contre le coronavirus. Vous n’avez pas non plus besoin d’être mis en quarantaine après votre arrivée au Kenya. Sauf si vous avez une température supérieure à 37,5° C à l’arrivée, ou si vous présentez des symptômes de Covid-19. Les informations de cette page s’appliquent aux voyageurs ayant la nationalité de la France, de la Belgique, de la Suisse, du Royaume-Uni et de tous les (autres) pays de l’Union européenne.

Étape 1 | Demande de visa pour le Kenya

L’une des préparations les plus importantes pour votre voyage au Kenya est de passer par la procédure de demande de visa pour le Kenya. La demande de visa peut être effectuée facilement en ligne et une fois le visa accordé, vous le recevrez sous forme numérique. Il vous suffit de l’imprimer et de l’emporter avec vous lors de votre voyage.
Demandez votre visa pour le Kenya maintenant

Étape 2 | Faire effectuer le test PCR du coronavirus

Au plus tard 72 heures avant le départ de votre vol pour le Kenya, vous devez vous faire administrer un test PCR Covid-19. Une exception est faite pour les enfants de moins de cinq ans. Conservez les résultats des tests en lieu sûr et emportez-les avec vous au Kenya. Tous les voyageurs âgés de cinq ans ou plus doivent présenter le résultat du test à leur arrivée. En outre, le résultat du test doit être utilisé avant le départ pour créer un code de voyage de confiance sur ce site web.

Étape 3 | Remplir votre déclaration de santé

Juste avant de partir en vacances, vous devez remplir une déclaration de santé. Après avoir demandé votre visa pour le Kenya, la page d’état de votre demande de visa indique comment remplir la déclaration de santé. Dans le formulaire avec lequel vous remplissez la déclaration de santé, il vous est demandé si vous présentez des symptômes appartenant au coronavirus. Si vous ne présentez aucun symptôme, vous recevrez une copie de la déclaration de santé par courrier électronique. Vous y trouverez également un code QR. Vous devez imprimer cette confirmation et l’emporter avec vous lors de votre voyage. À votre arrivée au Kenya, le code QR sera scanné par le service d’immigration pour vérifier si vous avez bien rempli la déclaration.

Le coronavirus (Covid-19) a mené à une interdiction d’entrée temporaire au Kenya.Le coronavirus (Covid-19) a entraîné une interdiction temporaire d’entrée au Kenya, qui a depuis été levée.

Avant de rentrer du Kenya

À votre arrivée en France, vous devez présenter une attestation de coronavirus. Il peut s’agir d’un certificat de vaccination ou d’un certificat de test PCR négatif. Le code QR de votre application TousAntiCovid ou CovidSafe fera également l’affaire. Vous devez passer en auto-isolement après votre retour en France pendant sept jours. Il est fortement conseillé de faire un test PCR après l’isolement. Vivez-vous en Belgique ? Vous devez ensuite effectuer un test de dépistage du coronavirus dans les deux jours suivant votre retour et rester en auto-isolement jusqu’à ce que les résultats soient connus. Après sept jours, les Belges doivent effectuer un autre test de dépistage du coronavirus.

Bien préparé pour vos vacances au Kenya

Conseils aux voyageurs du gouvernement français

Les informations ci-dessus proviennent du gouvernement kényan, qui encourage à nouveau les touristes et les voyageurs d’affaires à visiter le Kenya. Selon le gouvernement français, le Kenya est un « pays orange ». Cela signifie que le gouvernement français est actuellement plus prudent et conseille d’être au courant de la situation et les règles actuelles dans le pays et d’être prudent. Veuillez également noter que la partie nord-est du Kenya fait l’objet d’un conseil de voyage rouge, en raison de la présence de groupes terroristes. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous inscrire ici pour être tenu informé par e‑mail des conseils aux voyageurs pour le Kenya.

Les mesures liées au coronavirus peuvent changer

Veuillez garder à l’esprit que les mesures liées au coronavirus peuvent changer. Cela vaut pour les mesures de prévention liées au coronavirus déterminées par le gouvernement kenyan, mais aussi pour celles du gouvernement français. Il est donc sage de réserver un vol ou des vacances que vous pouvez modifier ou annuler sans frais. Il est également conseillé de vérifier auprès de votre agent de voyage, avant la réservation et à nouveau avant le départ, s’il existe des mesures supplémentaires dont vous devez tenir compte. Vous devez également vérifier que votre assurance voyage couvre les dommages liés au coronavirus, par exemple si votre voyage ne peut avoir lieu. Dans ce cas, vous pouvez parfois obtenir un remboursement des frais de votre voyage auprès de votre organisation de voyage, mais les frais du visa pour le Kenya ne peuvent pas être remboursés.

Préparations non liées au coronavirus

Cette page explique quelles mesures liées au coronavirus que vous devez prendre en compte dans tous les cas. Pour bien préparer votre voyage au Kenya, il est conseillé de lire également les conseils généraux de voyage pour le Kenya. En outre, vous devez satisfaire aux conditions du visa Kenya, qui s’appliquent également au coronavirus.

Clause de non-responsabilité : Cet article sur le coronavirus au Kenya est mis à jour régulièrement avec le plus grand soin. Néanmoins, aucune garantie ne peut être donnée que toutes les informations contenues dans cet article sont à jour et complètes à tout moment. Veuillez vérifier auprès de votre agent de voyage si vos projets de voyage sont susceptibles d’être réalisés et s’il existe des exigences supplémentaires dont vous devez tenir compte avant de demander votre visa pour le Kenya.