L’obligation vaccinale et de test pour le Kenya est levée à partir du 9 mai 2023. Les voyageurs à destination du pays ne sont pas obligés d’être vaccinés contre le coronavirus ou de subir un test de Covid-19. Toutefois, la demande d’un visa est toujours obligatoire.

Consultez cette page pour en savoir plus sur le visa Kenya

La pandémie de Covid-19 au Kenya

Aucun taux d’infection élevé n’a été constaté au Kenya pendant toute la durée de la pandémie du coronavirus. Ce résultat est remarquable si l’on considère le taux vaccinal faible et le système de santé relativement médiocre du pays. Ce n’est que le 13 mars 2020 que le premier résultat positif a été observé au Kenya, tandis que des milliers de malades du Covid étaient déjà hospitalisés en Europe à ce moment-là. Même dans les mois qui ont suivi, le taux d’infection et les hospitalisations est resté relativement faibles par rapport à ceux des pays européens. Cela s’explique à la fois par certaines particularités du pays et par les politiques en vigueur.

Innovations pendant la pandémie de coronavirus

Innovation de la procédure de demande pendant la pandémie
La pandémie a causé beaucoup de souffrance dans le monde entier, mais elle a également donné lieu à des innovations utiles. Un exemple de cela est la numérisation de la procédure de demande du visa kényan. Depuis 2021, presque tout le monde peut demander l’e-visa Kenya en ligne. Grâce à la procédure de demande numérique, un plus grand nombre de demandes peut être traité et les visas peuvent être délivrés plus rapidement. Cela a également permis de réduire le coût du visa.
Demandez dès maintenant l’e-visa pour votre voyage au Kenya


Influence positive du climat et de la démographie

Le climat et les caractéristiques démographiques du pays sont deux facteurs qui ont déterminé l’évolution relativement douce de la pandémie au Kenya. Le Kenya a un climat chaud et sec, tandis que le coronavirus semble se propager plus rapidement dans des conditions froides et humides. En outre, avec un âge médian d’environ 20 ans, le Kenya a l’une des populations les plus jeunes du monde. Il est devenu clair au début que le Covid-19 provoquait des symptômes graves surtout chez les personnes âgées et que les personnes plus jeunes ne présentaient souvent pratiquement aucun symptôme.

Les mesures strictes dans un stade précoce

Pour éviter de surcharger les établissements de santé du pays, les autorités ont rapidement adopté des mesures drastiques pour protéger la population contre le coronavirus. Ces mesures comprennent des restrictions de voyage, la suspension du traitement des demandes de visa et l’introduction de mesures d’hygiène. La population était très disposée à coopérer, par exemple en portant des masques. De cette manière, les effets du coronavirus sur la santé publique ont pu être limités dans le pays. Néanmoins, le Covid-19 a eu un effet très important sur les conditions sociales et économiques du Kenya.

Effets sociaux et économiques de la pandémie

Les mesures liées au coronavirus au Kenya, y compris les confinements, l’obligation de garder la distance et la fermeture des écoles ont eu un grand effet sur l’économie informelle du pays. La plupart de la population kényane n’a pas d’emploi permanent et gagne sa vie grâce à des emplois de courte durée et variés. Beaucoup de ces activités, comme la vente de marchandises le long des routes et sur les marchés, ont été rendues impossibles par les mesures liées au coronavirus. Le secteur touristique a également beaucoup souffert de la pandémie, car pratiquement aucun visa a été demandé et peu de voyageurs internationaux se sont rendus dans le pays en raison de l’interdiction d’entrée.

L’interdiction temporaire d’entrée au Kenya en raison du coronavirus (Covid-19) a été levée.L’interdiction temporaire d’entrée au Kenya en raison du coronavirus (Covid-19) a été levée.

Existe-t-il encore des restrictions liées au coronavirus pour se rendre au Kenya ?

Le 9 mai 2023, le Kenya a levé les mesures liées au coronavirus le plus important pour les voyageurs internationaux. Depuis lors, aucun contrôle n’est effectué pour vérifier si un voyageur a été vacciné ou s’il a subi un test de coronavirus. Il n’est donc plus nécessaire de présenter une attestation vaccinale ou une preuve de test. Les personnes en bonne santé doivent simplement présenter un visa et un passeport valide à leur arrivée. Dans certains cas, un billet de retour ou une confirmation de réservation peut être demandé.

Les voyageurs avec des symptômes de grippe devront encore faire face à certaines mesures. Ils doivent déclarer leur voyage dans un formulaire numérique. En outre, dans ces cas, l’obligation de test à l’arrivée est en vigueur. Si le résultat du test est négatif, vous êtes libre à voyager dans le pays.

Le visa Kenya demeure obligatoire

Tous les voyageurs de 16 ans inclus ont toujours besoin d’un visa. Le visa peut uniquement être demandé en ligne et sera délivré dans un délai moyen de 9 jours après la soumission de la demande. Les voyageurs peuvent séjourner au Kenya pour 90 jours avec cet e‑visa. Vous avez la possibilité de prolonger la durée de séjour une fois. Vous pouvez facilement soumettre la demande depuis chez vous ; il vous suffit de remplir un formulaire numérique et de fournir quelques documents. Le visa vous sera envoyé par e‑mail dès qu’il aura été accordé.
Soumettez ici votre demande de visa pour le Kenya

Quelles mesures s’appliquent au voyage de retour ?

Pour un retour en France ou en Belgique depuis l’étranger, les mesures relatives au coronavirus ne sont plus applicables depuis un certain temps. Vous pouvez donc rentrer sans problème et ne devez pas présenter d’autres documents que votre passeport. Il n’est pas non plus nécessaire d’enregistrer votre voyage.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour le Kenya. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (52,53 USD par visa, via dis.ecitizen.go.ke), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 52,53 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 41,16 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Kenya a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.