Bulletin d'actualités | | 03/11/2021 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Lundi 25 octobre, le gouvernement américain a de nouveau modifié les conditions d’entrée des étrangers dans le pays. Dans cet article, nous répertorions tout, des vaccins aux visas.

Date limite : 8 novembre

Lorsque le gouvernement américain a annoncé que les voyageurs européens pourraient à nouveau se rendre aux États-Unis, l’excitation était grande. Cependant, pendant longtemps, la Maison Blanche a refusé de donner une date définitive à laquelle les citoyens européens pourraient à nouveau entrer aux États-Unis. Entretemps, le gouvernement américain a annoncé une date définitive. À partir du 8 novembre, les citoyens européens munis d’un visa valide ou d’un ESTA pourront se rendre aux États-Unis. Les voyageurs qui veulent entrer dans le pays avant cette date doivent obtenir un permis spécial, une exception d’intérêt national (NIE).

Règles à partir du 25 octobre

Le 25 octobre, la Maison Blanche a publié une déclaration. Dans cette déclaration, un certain nombre de règles relatives aux voyages aux États-Unis sont adaptées. Actuellement, les conditions suivantes s’appliquent :

  • Les voyageurs devaient être entièrement vaccinés. Tous les vaccins utilisés en Europe sont acceptés par le gouvernement américain. Il faut être en mesure de présenter un certificat de vaccination officiel.
  • Les enfants de moins de 18 ans sont exemptés de l’obligation de vaccination (auparavant, les enfants de moins de 12 ans).
  • Les voyageurs doivent effectuer un test de dépistage avant le départ. Les tests PCR et sont tous deux acceptés. Les voyageurs entièrement vaccinés doivent passer leurs tests jusqu’à 3 jours avant le départ, les voyageurs non vaccinés jusqu’à 24 heures avant le départ.
  • Vous devez demander un ESTA ou un visa avant votre départ.

Contrairement à des pays comme le Canada (l’application ArriveCAN) et l’Inde (portail Air Suvidha), les États-Unis n’ont pas d’application ou de portail dédié où l’on peut télécharger le certificat de vaccination et les tests négatifs. La Maison Blanche indique que les compagnies aériennes doivent vérifier que les informations figurant sur le certificat de vaccination correspondent aux informations fournies par le voyageur (par exemple sur l’ESTA). Ils doivent également vérifier que le certificat a été délivré par une autorité sanitaire officielle du pays d’origine du voyageur.

Les enfants âgés de 2 à 17 ans doivent également subir un test de dépistage avant le départ. Si un enfant non vacciné voyage avec un adulte pleinement vacciné, les mêmes règles s’appliquent à l’enfant qu’aux adultes pleinement vaccinés. Cela signifie qu’ils doivent passer un test de dépistage au plus tard 3 jours avant le départ. Si l’enfant et le(s) parent(s) ne sont pas vaccinés, l’enfant doit également passer un test de dépistage au plus tard 24 heures avant le départ.

Exception pour les pays disposant de peu de vaccins

La Maison Blanche fait également une exception pour les voyageurs en provenance de pays où l’offre de vaccins est faible. Le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) détermine si un pays remplit les conditions requises. L’OMS a averti à plusieurs reprises que de nombreux pays d’Afrique connaissent une pénurie structurelle de vaccins, en grande partie parce que les vaccins sont achetés par des pays plus riches. Les États-Unis prennent donc clairement en compte cet aspect. Toutefois, cette exception ne s’applique qu’aux voyageurs qui ne sont pas munis d’un visa de tourisme.

L’ESTA ou le visa reste obligatoire

Les nouvelles règles de voyage pour les États-Unis ne signifient pas que les anciennes conditions deviennent caduques. La condition la plus importante est que tous les voyageurs doivent avoir un ESTA ou un visa en cours de validité. La demande d’un ESTA est plus facile et moins chère que la demande d’un visa. Toutefois, les conditions de l’ESTA sont beaucoup plus strictes. Vous devrez d’abord vérifier si vous pouvez bénéficier de l’ESTA, car il n’est accessible qu’aux voyageurs de certains pays. Les ressortissants français et belges peuvent utiliser le système ESTA.

Si vous ne pouvez pas bénéficier de l’ESTA, vous pouvez toujours demander un visa à l’ambassade de Paris. Toutefois, cette démarche est beaucoup plus coûteuse et prend beaucoup plus de temps que la demande d’un ESTA.