Bulletin d'actualités | | 17/06/2022 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Les États-Unis ont un retard considérable dans la réforme des conditions d’obtention du visa H-1B, le visa destiné aux travailleurs migrants qualifiés. Ces conditions n’ont pas changé depuis plus de 20 ans, bien que le pays en ait désespérément besoin.

Le visa H-1B, un ajout précieux au système d’immigration américain

Le programme de visas H-1B est un élément précieux du système d’immigration américain depuis 1990. Cependant, son fonctionnement et sa mise en œuvre ont pris du retard depuis plusieurs décennies alors que le pays recherche désespérément des travailleurs migrants. C’est précisément l’immigration de travailleurs hautement qualifiés qui stimule la croissance de l’économie et des entreprises américaines.

Le visa H-1B est un visa non-immigrant qui permet aux entreprises d’embaucher des travailleurs étrangers pour des professions spécialisées qui nécessitent une expérience technique ou théorique. Le visa H-1B est le visa de travail le plus demandé par les professionnels étrangers. Les entreprises du secteur technologique en particulier dépendent de ce visa afin de pouvoir embaucher chaque année des milliers de travailleurs de Chine ou d’Inde, par exemple.

Peu de visas de travail disponibles pour les travailleurs étrangers

Au cours des 20 dernières années, aucun visa de travail supplémentaire n’a été mis à la disposition des travailleurs migrants. Entre 2005 et 2022, ce nombre a stagné à 85 000. Il est donc difficile pour les entreprises américaines de trouver du personnel nouveau et qualifié. Mia Love, une ancienne membre du Parti républicain, a insisté sur ce point en déclarant que la pénurie de main-d’œuvre est la cause de l’inflation record que le pays connaît actuellement.

Elle a ajouté que l’économie américaine n’est pas seulement composée de physiciens, d’ingénieurs et d’experts en intelligence artificielle, mais que ce sont les agriculteurs, les marchands de bétail et les détaillants qui veillent à ce que les étagères des magasins soient pleines. La pénurie de main-d’œuvre qui existe dans ces secteurs contribue aux prix élevés des soins de santé, de la nourriture et d’autres besoins fondamentaux. En contribuant à créer des emplois dans ces mêmes secteurs, l’inflation sera freinée et la croissance économique encouragée.

Visa H-1B ou ESTA?

Si vous n’avez pas l’intention de travailler aux États-Unis, vous devrez demander un ESTA. Un ESTA est une autorisation de voyage électronique qui vous permet de vous rendre aux États-Unis sans visa. L’avantage d’un ESTA est que les coûts sont beaucoup moins élevés que ceux d’un visa. Un ESTA est généralement accordé dans les 3 jours, et en cas de demande urgente, même dans les 60 minutes. L’ESTA est valable deux ans à compter de la date d’octroi et il vous permet de rester aux États-Unis pendant un maximum de 90 jours consécutifs.