Bulletin d'actualités | | 07/05/2021 | Temps de lecture : ± 6 minutes

Parmi les étudiants, les États-Unis sont une destination populaire pour suivre des cours. Dans la plupart des cas, une ESTA suffit pour voyager aux États-Unis et on n’a pas besoin de demander un visa. Toutefois, pour un stage ou des études en Amérique, un visa d’étudiant est nécessaire et un ESTA ne convient pas à cette fin.

Visa d’étudiant

L’ESTA est plus facile, moins cher et plus rapide à demander que le visa USA, mais ne convient que pour des vacances, un voyage d’affaires, un transfert ou une visite à des amis ou à de la famille, et non pour un stage ou des études. Un visa B1, un visa B2 et un visa B1/B2 ne suffiront pas non plus. Pour étudier ou faire un stage en Amérique, il faut posséder un visa d’étudiant spécifique.

Le visa F est destiné aux étudiants étrangers qui suivront un programme d’études dans un établissement américain reconnu. Le visa M convient aux étudiants étrangers qui participeront à un programme d’études non académique. Pensez à un cours du soir, à une formation professionnelle ou à des cours d’enseignement technique non universitaire. Les deux variantes peuvent également être demandées pour le conjoint et les enfants de l’étudiant.

Pour une formation ou un cours récréatif de courte durée, tel qu’un cours de cuisine de deux jours, il n’est pas nécessaire de demander un visa d’étudiant. Dans ce cas, un ESTA est suffisant, car le cours est secondaire par rapport au but principal du voyage, à savoir les vacances.

La procédure de demande du visa USA

Le visa d’étudiant (tant le visa F que le visa M) ne peut être obtenu en ligne. Cela nécessite une visite à l’ambassade ou au consulat américain. La demande d’un visa Amérique prend donc plus de temps que la demande d’un ESTA. Il est donc important de demander le visa à temps. Les États-Unis délivrent plus de 185 types de visas différents et les règles et conditions changent constamment. Par conséquent, avant d’appliquer pour un visa, lisez attentivement les informations figurant sur les sites web du gouvernement et de l’ambassade des États-Unis.

Pour demander le visa étudiant, il faut d’abord remplir le formulaire de demande de visa (DS-160). Les voyageurs âgés de 13 à 80 ans doivent ensuite passer un entretien obligatoire, qui comprend des questions sur le voyageur, sa famille et le but du voyage. L’application doit être accompagnée de deux photos d’identité récentes, d’un passeport valable au moins six mois après la date de départ et d’un certain nombre de documents (comme une preuve d’assurance maladie).

Autres préparatifs pour l’étude aux États-Unis

Commencez les préparatifs du séjour à l’étranger à temps. Outre l’obtention d’un visa, d’autres préparatifs doivent être effectués pour étudier dans l’un des établissements d’enseignement les plus populaires des États-Unis. Le gouvernement recommande de commencer cette démarche environ un an avant le départ.

Choisissez une université : Les établissements d’enseignement diffèrent énormément en termes de niveau, de contenu et de qualité. Vérifiez auprès d’autres étudiants qui ont déjà suivi des cours dans ces établissements. Cela peut vous aider à faire votre choix. Si le séjour fait partie des études en France ou en Belgique, il y a de fortes chances que l’étudiant soit affecté à un établissement aux États-Unis.

Choisissez des sujets : Parcourez les sites web des établissements d’enseignement américains pour vous faire une bonne idée des matières proposées. Les cours à suivre doivent être approuvés par l’établissement en France ou en Belgique. En fonction de la charge d’étude, le nombre de crédits par matière sera déterminé. Pour la reconnaissance des résultats obtenus à son retour, l’étudiant a besoin d’un aperçu des cours avec les notes ou les résultats correspondants. Ce relevé de notes doit être certifié par l’établissement d’enseignement aux États-Unis.

S’inscrire aux cours : C’est l’établissement d’études qui décide quand l’année scolaire commence et quand elle prend fin. En général, l’année universitaire aux États-Unis commence en août et se termine en mai ou en juin. La date limite de dépôt des candidatures se situe souvent entre octobre et décembre avant l’année universitaire. Consultez le site web de l’établissement d’enseignement pour savoir comment se déroule la procédure de demande et quelle est la date limite de dépôt des candidatures.

Fournir des documents : Selon l’établissement d’enseignement et le programme, il y a toujours certaines conditions d’admission pour les étudiants d’échange entrants. En fonction de ces conditions d’admission, certains documents doivent également être fournis. Par exemple, un certain niveau d’anglais est normalement requis, qui doit être démontré au moyen d’un test officiel, dont le plus connu est le test TOEFL (Test of English as a Foreign Language).

Financier le séjour : Un séjour à l’étranger implique souvent des coûts élevés pour le vol, le loyer, les frais de subsistance, le visa et l’étude elle-même. Pour limiter les coûts du séjour aux États-Unis, il est judicieux de demander une bourse d’études. Il existe plusieurs bourses d’études, de stage ou de recherche à l’étranger qui sont offertes par le gouvernement, l’UE, l’établissement d’enseignement et des fondations et entreprises privées. Comparez les frais, les périodes de candidature et les conditions des différentes bourses bien avant votre départ. Pour pouvoir bénéficier d’une bourse, vous devrez généralement présenter certains documents avant, pendant et après votre séjour.

Organiser le logement : Beaucoup d’universités américaines fournissent un logement aux étudiants étrangers. Il est également possible de trouver soi-même une chambre ou un appartement d’étudiant, soit en ligne, soit par l’intermédiaire d’une agence. Une autre option consiste à vivre dans une famille d’accueil.

Quand vous avez arrangé tout cela, il est temps de vivre une aventure inoubliable en Amérique !