Bulletin d'actualités | | 05/08/2022 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Maintenant que le tourisme est à nouveau en hausse dans le monde entier, des bruits courent dans divers pays sur les longs délais d’attente dans les aéroports. Au Canada, l’aéroport de Toronto a été désigné il y a quelque temps comme le pire aéroport du monde en termes de retards. Le gouvernement canadien travaille sans relâche sur des plans concrets pour se débarrasser de cette mauvaise réputation et pour faciliter l’arrivée au Canada.

Grande affluence dans les aéroports du monde entier

Il n’est pas surprenant que des problèmes soient apparus dans les aéroports depuis que le trafic touristique mondial a repris. L’une des principales causes de cette situation est la grande pénurie de personnel dans les aéroports, combinée à l’augmentation rapide du trafic touristique. Les statistiques montrent qu’environ 52 % de tous les vols au départ et à destination de l’aéroport international Pearson de Toronto ont été retardés. Environ 6% des vols ont été annulés. Par conséquent, le gouvernement canadien donne la priorité à l’amélioration de la situation dans ses aéroports. Du personnel supplémentaire a été déployé sur plusieurs endroits et de plus en plus de passerelles ont été automatisées afin de remédier à la pénurie de personnel.

Comme un nombre croissant de pays proposent désormais des visas électroniques pour les touristes, voyager dans les pays soumis à l’obligation de visa est devenu considérablement plus facile. Dans de nombreux endroits, le visa électronique en ligne remplace le visa classique ou la variante du visa à l’arrivée. Avec ces visas électroniques, les touristes ne doivent pas faire la queue pour obtenir un visa à l’arrivée. Pour le Canada, les touristes peuvent demander l’AVE Canada en ligne bien avant leur voyage. Cette variante de visa électronique est valable pendant 5 ans et peut être utilisée plusieurs fois. L’obtention d’une AVE ou d’un visa avant le départ est obligatoire pour se rendre au Canada. On ne peut pas demander ces autorisations à l’arrivée.

Retards à l’arrivée au Canada

De nombreux voyageurs ont également rencontré des retards à leur arrivée au Canada. Jusqu’à récemment, les voyageurs perdaient beaucoup de temps à remplir la déclaration de l’ASFC (Agence des services frontaliers du Canada) à leur arrivée. Cette déclaration ne pouvait être remplie qu’après l’arrivée à l’aéroport. En attendant, il est possible de remplir la déclaration de l’ASFC faite à l’avance dans l’application ArriveCAN ou sur le site web. Pour l’instant, il n’est possible de le remplir avant l’arrivée que pour les voyages à destination de l’aéroport international de Vancouver, de l’aéroport international Pearson de Toronto et de l’aéroport international Montréal-Trudeau. Le gouvernement canadien veut que cela soit bientôt possible partout.

Sauf quelques exceptions, tous les touristes arrivant au Canada par avion avec une AVE Canada sont tenus d’utiliser l’application ArriveCAN. Dans cette application, les voyageurs doivent soumettre les détails de leur voyage, les détails de leur vaccination et un historique de leur voyage dans les 72 heures précédant leur arrivée. Si les détails du voyage changent après avoir été soumis, il n’est plus possible de les modifier. Tous les détails du voyage doivent alors être soumis à nouveau. Comme les touristes doivent en tout cas utiliser cette application, il est également facile de leur faire remplir la déclaration de l’ASFC là aussi. Cela est facultatif, donc vous pouvez également le remplir à votre arrivée. Toutefois, pour être autorisés à entrer au Canada, vous devez remplir l’application ArriveCAn avant votre arrivée.

Les conséquences des solutions appliquées

Les retards dans les aéroports canadiens se réduisent lentement. Davantage de personnel a été déployé pour vérifier les formulaires ArriveCAN et les autres déclarations à l’arrivée. En outre, tous les tests de dépistage aléatoires de la Covid-19 ont été temporairement annulés et les vols sont généralement mieux répartis dans la journée.

ArriveCAN et AVE Canada

La numérisation des autorisations et des déclarations de voyage devrait résoudre en grande partie les nombreux retards. La combinaison de l’AVE Canada et du nouvel ajout à l’application ArriveCAn rendra le voyage au Canada de plus en plus facile pour les touristes. L’AVE Canada est obligatoire si vous arrivez au Canada par voie aérienne, mais pas si vous arrivez par voie maritime ou terrestre en tant que touriste. L’AVE est liée numériquement au passeport, ce qui signifie que l’AVE reste valable pendant 5 ans, autant que votre passeport est en cours de validité.