À partir du 1er octobre 2022, toutes les mesures en vigueur contre le coronavirus pour les voyages vers le Canada ont été supprimées. Les voyageurs internationaux à destination du Canada ne seront plus tenus de présenter une preuve de vaccination ou de test à partir de cette date. Toutefois, il est toujours nécessaire d’obtenir une AVE Canada pour un voyage de vacances ou d’affaires dans le pays nord-américain.

Puis-je voyager au Canada ?

Le gouvernement français a changé les conseils aux voyageurs pour le Canada de jaune à vert. Cela signifie qu’il est possible de voyager à nouveau en toute sécurité au Canada. Entre-temps, les voyages au Canada pour les voyageurs vaccinés et non vaccinés sont à nouveau autorisés, quel que soit leur âge. Les voyageurs ne sont pas non plus tenus de subir un test de dépistage avant le départ ou après l’arrivée.

Si vous ne savez pas encore exactement quand vous voulez voyager au Canada, vous pouvez toujours demander une AVE Canada à l’avance. La période de validité de l’AVE est de cinq ans, ce qui vous laisse suffisamment de temps de planifier un voyage au Canada après avoir reçu votre AVE.

Attention : ceci s’applique aux passagers voyageant depuis la Chine.

Vous voyagez depuis la Chine, Hongkong ou Macao ?
Depuis le 5 janvier 2023, les personnes qui voyagent au Canada depuis la Chine, Hongkong ou Macao sont obligées à subir un test de coronavirus avant leur départ. Cette mesure vaut également pour les vols directs et les transits. Vous devez être en mesure de présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique au départ. Le test ne doit pas avoir été effectué plus de 48 heures avant le départ. Cette obligation ne s’applique pas aux enfants de moins de 2 ans, aux membres de l’équipage de la compagnie aérienne et aux voyageurs qui ont passé moins de 24 heures en Chine.


Voyager avec un AVE Canada est dans de nombreux cas impossible à cause du coronavirus (Covid-19)Malgré le coronavirus, dans de nombreux cas, vous pouvez à nouveau vous rendre au Canada.

L’évolution de l’épidémie du coronavirus au Canada

Comme la plupart des autres pays, le Canada a également dû faire face à l’épidémie causée par le coronavirus au début de 2020. Dès le début, plusieurs mesures strictes ont été prises pour arrêter la propagation du coronavirus. Les écoles, les magasins non essentiels et d’autres établissements publics ont été fermés, les rassemblements ont été interdits et des restrictions de voyage ont été introduites. La frontière a été immédiatement fermée aux étrangers, ce qui n’a autorisé l’entrée dans le pays que dans des cas exceptionnels.

En décembre 2020, les premiers vaccins contre le coronavirus ont été administrés au Canada et, en septembre 2021, 80 % de la population avait déjà été entièrement vaccinée. En raison notamment du bon déroulement de la campagne de vaccination, la vague de coronavirus de l’automne 2021 a été moins grave que prévu par de nombreux experts. Bien que le nombre de personnes infectées par les variants Delta et Omicron soit plus élevé que celui des variantes précédentes, l’impact sur la santé publique semble être moins grave.

Assouplissement progressif des restrictions de voyage au Canada

En janvier 2021, il a été annoncé que les voyages au Canada seraient à nouveau possibles pour tous. À l’époque, des mesures strictes devaient encore être suivies, comme la réalisation d’un test PCR avant le départ et après l’arrivée. En outre, les voyageurs devaient être mis en quarantaine pendant une quinzaine de jours après leur arrivée.

Depuis novembre 2021, il est devenu obligatoire de présenter un certificat de vaccination en plus du certificat de test pour voyager au Canada. Au fil du temps, les restrictions d’entrée liées au coronavirus ont été progressivement assouplies. En avril 2022, l’obligation pour les voyageurs entièrement vaccinés de subir un test de dépistage avant le départ a été levée. En septembre 2022, il a finalement été annoncé qu’à partir du 1er octobre, toutes les mesures en vigueur contre le coronavirus pour les voyageurs entrants seraient levées, quel que soit le statut vaccinal. Toutefois, l’obligation de demander une AVE ou un visa avant le départ demeure.

Toutes les restrictions d’entrée liées au coronavirus sont supprimées

Si vous souhaitez voyager au Canada après le 1er octobre 2022, vous ne serez plus obligé de présenter de preuve de vaccination ou de test. Vous ne pouvez pas non plus être choisi pour un test aléatoire après votre arrivée au Canada. L’application ArriveCAN sera toujours disponible, mais il n’est plus obligatoire pour les voyageurs étrangers de l’utiliser.

Demandez votre AVE Canada

Malgré l’assouplissement des mesures contre le coronavirus au Canada, la demande d’AVE Canada reste obligatoire. Les personnes qui voyagent au Canada avec une AVE doivent dans tous les cas respecter les formalités de l’AVE Canada. Considérez également la validité de l’AVE, afin de savoir exactement quand et pour combien de tempsN vous êtes autorisé à rester au Canada.
Demandez directement une AVE Canada

Si vous effectuez uniquement un transfert au Canada

Souhaitez-vous poursuivre votre voyage vers les États-Unis du Canada ? Cela a été impossible pour longtemps en raison de l’interdiction d’entrée aux États-Unis due au coronavirus. Toutefois, la frontière est à nouveau ouverte. Lisez quelles mesures vous devez encore respecter sur la page dédiée aux mesures contre le coronavirus aux États-Unis.

Le voyage de retour

Vous revenez du Canada en France ? Il n’est plus obligatoire de remplir une déclaration de santé. L’obligation de test ou de vaccination a également été supprimée et vous ne devez pas passer en quarantaine après votre retour. Vous pouvez donc rentrer en France facilement.

Allez-vous rentrer en Belgique ? Depuis le 23 mai 2022, les mesures en vigueur contre le coronavirus ne s’appliquent plus aux voyageurs internationaux arrivant en Belgique.

Clause de non-responsabilité : les effets du coronavirus étant parfois difficiles à prévoir, les mesures peuvent changer régulièrement. Il n’est donc pas possible de garantir que les informations contenues dans cet article sont complètes et à jour à tout moment. Toutefois, cette page sera régulièrement mise à jour sur les voyages avec une AVE Canada pendant et après la crise sanitaire.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, une AVE pour le Canada. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander une AVE par le biais du service dʼimmigration (7 CAD par AVE, via onlineservices-servicesenligne.cic.gc.ca), mais sans notre niveau d’assistance. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 7 CAD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 20,12 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande dʼAVE Canada a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.