Bulletin d'actualités | | 02/05/2024 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Les entrepreneurs qui souhaitent créer une entreprise au Canada peuvent le faire grâce au visa spécial pour start-ups. Ce visa peut être demandé auprès du gouvernement canadien et vise à stimuler l'économie canadienne. Toutefois, le ministre canadien de l'immigration, Marc Miller, a annoncé que le nombre maximum de demandes sera temporellement limité afin de reduire les longs délais de traitement.

Qu'est-ce que le start-up visa?

Le start-up visa pour le Canada est un programme qui permet aux entrepreneurs étrangers de créer une entreprise au Canada. Pour bénéficier du start-up visa, vous devez remplir un certain nombre de conditions. Vous devez également être en mesure de prouver que vous n'êtes pas atteint d'une maladie grave qui menace la santé publique du Canada et vous devez déclarer vos antécédents criminels, le cas échéant.

Pour bénéficier de ce visa, vous devez avoir une idée commerciale innovante soutenue par une société d'investissement canadienne agréée. Ces sociétés d'investissement sont appelées organisations désignées (designated organizations) dans le cadre du programme du start-up visa. Ces designated organizations disposent d'une autorisation spéciale du gouvernement canadien pour financer des start-ups étrangères au Canada.

Délai de traitement des demandes de visa

Une fois toutes les informations nécessaires fournies, l'approbation de votre demande de visa peut prendre jusqu'à 37 mois. Une fois le visa accordé, vous pouvez émigrer au Canada. En raison des longs délais d'attente, de nombreux entrepreneurs demandent d'abord un visa de travail temporaire (work permit). Le (work permit) vous permet de travailler sur votre propre entreprise au Canada en attendant que le start-up visa vous soit accordé. Si votre start-up visa est finalement accordé, vous pourrez rester au Canada de manière permanente. Vous devez gérer personnellement votre entreprise au Canada. Les activités de l'entreprise doivent également se dérouler en grande partie au Canada.

En raison notamment des longs délais d'attente, le gouvernement canadien a décidé de fixer un nombre maximum de demandes de start-up visa. Ainsi, à partir de maintenant, les designated organizations canadiennes sont autorisées à parrainer un maximum de 10 start-ups par an pour demander un start-up visa. L'idée sous-jacente est que les sociétés d'investissement et le département canadien de l'immigration se concentreront sur les jeunes entreprises les plus prometteuses. Cela devrait permettre de réduire le délai moyen de traitement des demandes. La priorité sera donnée aux start-ups du secteur technologique, car ces entreprises sont censées avoir le plus grand potentiel de contribution à l'économie canadienne.

Autres changements dans la politique des visas

Le programme de visas pour jeunes entreprises n'est pas le seul à faire l'objet d'une nouvelle politique temporaire. Les nouvelles demandes ne seront temporairement plus acceptées dans le cadre du programme pour travailleurs indépendants (Self-employed Persons Program), ce qui permettra de résorber l'arriéré. Le Self-employed Persons Program permet aux personnes travaillant dans les secteurs des arts, de la culture et des sports de demander la résidence au Canada. Cela concerne non seulement les musiciens, les écrivains et les peintres, mais aussi, par exemple, les interprètes et les traducteurs professionnels, les journalistes, les athlètes et les présentateurs. Il ne sera probablement pas possible de soumettre à nouveau des demandes pour ce programme avant 2027.

L'AVE Canada

Les voyageurs de la plupart des pays européens n'ont pas besoin de demander un visa pour visiter le Canada. Si vous vous rendez au Canada dans un but touristique, vous pouvez demander un AVE. Vous pouvez demander l'AVE en ligne en un rien de temps. Pour cela, vous devez fournir quelques données personnelles, ainsi que des informations sur votre voyage. Votre demande d'AVE sera traitée dans un délai moyen de 3 jours. Vous pouvez également utiliser l'AVE à des fins professionnelles, à condition de ne pas travailler pour un employeur canadien et de ne pas effectuer de travail physique. La participation à un programme d'études de courte durée (jusqu'à 6 mois) est également autorisée.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, une AVE pour le Canada. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander une AVE par le biais du service dʼimmigration (7 CAD par AVE, via onlineservices-servicesenligne.cic.gc.ca), mais sans notre niveau d’assistance. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 7 CAD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 25,26 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande dʼAVE Canada a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.