Bulletin d'actualités | | 26/05/2023 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Le Kenya a été l’un des premiers pays à accepter à nouveau les voyageurs vaccinés et les voyageurs non (complètement) vaccinés ayant subi un test. À partir du 9 mai 2023, il ne sera plus obligatoire de présenter une preuve de vaccination ou de test pour entrer au Kenya. Cependant, l’obligation de visa pour le Kenya reste en vigueur.

Aucune restriction liée au COVID-19 pour les voyages au Kenya

À partir du 9 mai 2023, aucune mesure préventive contre le coronavirus ne sera plus appliquée aux voyageurs internationaux qui se rendent au Kenya. Il n’est donc plus obligatoire de se faire vacciner, puisqu’il ne sera plus nécessaire de présenter une preuve de vaccination ou le résultat négatif d’un test de dépistage. Les voyageurs doivent cependant se conformer à l’obligation de visa. Toute personne se rendant au Kenya pour des vacances, une visite à la famille ou à des amis, ou pour un voyage d’affaires doit demander un visa avant le départ.

Il n’y a donc plus de mesures à prendre en compte avant de partir pour le Kenya. La seule mesure encore en vigueur concerne les personnes présentant des symptômes et s’applique à l’arrivée. Les voyageurs qui manifestent des symptômes de grippe à leur entrée au Kenya doivent remplir une déclaration de santé (Passenger Locator Form) et se soumettre à un test de dépistage du COVID-19.

L’un des premiers pays à rouvrir ses frontières

Début 2020, l’apparition de la pandémie a provoqué la fermeture des frontières du monde entier et, par conséquent, la suspension des voyages internationaux. Le Kenya a également fermé ses frontières, mais pas pour longtemps. En effet, le pays a décidé d’accueillir à nouveau les voyageurs internationaux dès le 1er août 2020. Comme pour d’autres pays africains, la décision du Kenya a été prise pour des raisons économiques. La fermeture des frontières a naturellement eu un impact important sur le secteur du tourisme, l’une des plus grandes sources de revenus du pays. Cependant, la réouverture des frontières n’a pas eu l’effet escompté. Le nombre de touristes se rendant au Kenya est resté inférieur à un million en 2020 et en 2021, alors que les années précédentes, le Kenya accueillait environ deux-millions de visiteurs par an.

La promotion du secteur touristique

Pour stimuler le secteur du tourisme, le Kenya a décidé de réadmettre les voyageurs non vaccinés relativement tôt. Depuis le 18 mars 2022, les voyageurs vaccinés pouvaient entrer au Kenya en présentant uniquement un visa et une preuve de vaccination. À partir de la même date, les voyageurs non vaccinés pouvaient également entrer dans le pays à condition d’avoir subi un test COVID-19 avant leur départ. Si le résultat du test était négatif, aucune exigence de quarantaine ne s’appliquait à leur entrée. L’obligation d’obtenir un visa Kenya concernait aussi cette catégorie de voyageurs. La décision du Kenya a été très précoce si l’on considère que les États-Unis, par exemple, n’ont pas autorisé l’entrée aux voyageurs non vaccinés jusqu’au 12 mai 2023.

Seule l’obligation de visa reste en vigueur

À partir du 9 mai 2023, il n’est plus nécessaire de présenter une preuve de vaccination ou de test pour entrer au Kenya. Cependant, les voyageurs doivent toujours être en possession d’un visa en cours de validité. Pour demander le visa obligatoire, il faut remplir toutes les conditions d’obtention. Il est donc important, par exemple, que le voyageur dispose d’un passeport valable au moins six mois à la date d’entrée dans le pays et d’une confirmation de réservation du premier hébergement. Gardez à l’esprit que vous pouvez uniquement entrer dans le pays via certains lieux d’arrivée spécifiés. Si vous remplissez toutes les conditions, vous pouvez facilement demander votre visa pour le Kenya en ligne.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Kenya date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Kenya.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour le Kenya. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (52,53 USD par visa, via www.etakenya.go.ke), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 52,53 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 15,90 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Kenya a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.