Bulletin d'actualités | | 15/04/2019 | Temps de lecture : ± 4 minutes

L'année dernière, le Kenya a accueilli plus de deux millions de visiteurs. Le secrétaire du cabinet kenyan du Tourisme, Najib Balala, a donc atteint son objectif. De plus en plus de visiteurs viennent des États-Unis, de l'Angleterre et de l'Inde.

L'Allemagne occupe la cinquième place du nombre de visiteurs. Ces dernières années, le Kenya est devenu une destination touristique de plus en plus populaire pour les pays occidentaux. Si vous souhaitez vous rendre au Kenya, vous avez besoin d'un visa Kenya.

Croissance du tourisme

L'année dernière, plus de deux millions de touristes du monde entier se sont rendus au Kenya. Ce sont surtout les touristes occidentaux qui aiment de plus en plus visiter ce pays. L’an passé, le Kenya a accueilli 68 000 touristes allemands. Le Kenya est également populaire chez les Américains, les Britanniques et les Indiens.

Le fait que le tourisme prenne de l'ampleur est favorable pour l'emploi dans le pays. C'est pourquoi M. Balala s'est déjà fixé un nouvel objectif : accueillir cinq millions de visiteurs d'ici 2030. Afin de rendre cela possible, le gouvernement kenyan va investir massivement dans le tourisme. Actuellement, 14 % du produit intérieur brut sont investis dans le secteur du tourisme.

Emplois dans le secteur du tourisme au Kenya

Selon M. Balala, l'augmentation du tourisme au Kenya est favorable pour l'emploi. D’après lui, un touriste sur onze au Kenya fournit un nouvel emploi. La plupart des touristes visitent les plages et les parcs nationaux du Kenya. Le safari est toujours une activité populaire pendant les vacances. Néanmoins, ces dernières années, les visiteurs ont été plus nombreux à se rendre dans d'autres régions du pays.

M. Balala affirme que le Kenya compte encore un certain nombre de régions qui ne sont pas développées. Le tourisme pourrait leur être favorable. Il cite en exemple le nord du Kenya, qui est beaucoup plus sûr qu'il y a quelques années ainsi que le mont Kenya.

Le tourisme au Kenya sans impact sur la nature

Le secrétaire d'État Balala veut également empêcher que l'augmentation du tourisme au Kenya ne se fasse au détriment de la nature. Depuis plusieurs années, le ministère est responsable du Kenya Wildlife Service. L'objectif du ministère est de réduire le nombre de cas de braconnage dans le pays. Ces mesures semblent avoir porté leurs fruits : en 2018, seuls 40 éléphants ont été victimes de braconniers, contre 600 les années précédentes.

En safari au Kenya

Le Kenya est surtout connu pour ses réserves naturelles et les possibilités d'observer la faune en situation réelle grâce à ses safaris. Le safari est toujours l'une des principales raisons pour lesquelles les touristes occidentaux se rendent dans le pays.

Si vous souhaitez vous rendre au Kenya et que vous possédez un passeport français ou belge, vous devez satisfaire aux exigences en matière de visa, qui stipulent que tous les voyageurs doivent demander un visa. La demande de visa pour le Kenya peut être facilement effectuée au moyen du formulaire de demande en ligne. Il n'est pas nécessaire de se rendre au consulat. La demande coûte 74,95 € par personne. Après l'octroi du visa, le voyageur recevra le visa Kenya par courrier électronique.

Conditions du visa Kenya

Pour demander un visa pour le Kenya, il faut remplir un certain nombre de conditions. Le visa Kenya est une autorisation de voyage électronique, « un e‑visa Kenya ». Il est obligatoire pour les voyageurs français et belges d'avoir l'autorisation de voyage en règle. Si vous n'avez pas de visa pour le Kenya, vous ne serez pas autorisé à entrer dans le pays. Le visa Kenya est disponible pour les affaires et le tourisme. Le séjour maximal est de 90 jours.

Tout voyageur qui dépose une demande doit être en possession de son propre passeport. C'est également le cas pour les enfants. Ils doivent demander leur propre passeport et leur propre visa pour le Kenya. Le passeport doit être valable au moins six mois à l'arrivée et comporter une page vierge. L’entrée dans le pays n’est pas autorisée partout ; cela doit se faire dans l'un des dix ports aériens ou maritimes sélectionnés ou dans les onze postes-frontière sélectionnés.

Vous devez également disposer d'informations sur la date d'arrivée et de départ avant de pouvoir demander un visa et pouvoir prouver que vous quitterez le pays à temps. Vous devez donc avoir réservé au moins une nuitée au Kenya. La confirmation du vol de retour, le lieu de séjour ou une éventuelle lettre d'invitation d'un résident kenyan doivent être joints au formulaire de demande.

Demander un visa pour le Kenya

Le visa Kenya peut être demandé 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et ce jusqu'à quatorze jours avant le départ. Nous vous recommandons de faire votre demande de visa au moins deux semaines à l'avance. Le visa coûte 74,95 € par personne. Avez-vous oublié de demander le visa ? Introduisez alors une demande en urgence, qui coûte 17,50 € supplémentaires par personne. Le visa Kenya sera envoyé par courrier électronique après approbation.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Kenya date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Kenya.