Bulletin d'actualités | | 06/03/2023 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Les voyageurs qui se trouvent au Canada avec un visa touristique et qui reçoivent une offre d’emploi pendant leur séjour peuvent demander un permis de travail. Pour soumettre une demande de permis de travail, ils ne sont pas tenus de quitter le pays. L’extension de cette politique a été annoncée la semaine dernière par le gouvernement canadien.

La demande de permis de travail avec un visa de visiteur demeure possible

Actuellement, les voyageurs titulaires d’un visa de tourisme qui se trouvent au Canada ont la possibilité de demander un permis de travail. Cette mesure permet aux voyageurs titulaires d’un visa touristique d’obtenir un permis de travail sans avoir à quitter le pays. Initialement, cette politique avait été mise en œuvre à titre provisoire et devait prendre fin le 28 février 2023. Cependant, en raison d’importantes pénuries de main-d’œuvre dans plusieurs secteurs de l’économie canadienne, le gouvernement a décidé de la maintenir jusqu’en 2025.

L’extension de cette politique permet à tous les voyageurs éligibles de demander un permis de travail, même à ceux qui avaient initialement voyagé au Canada avec un visa touristique. Cette possibilité est accordée à tous les voyageurs titulaires d’un visa touristique, indépendamment de leur nationalité.

Politique prolongée pour combler la pénurie de travailleurs

Le gouvernement canadien espère que l’extension de cette politique facilitera l’obtention de permis de travail pour les citoyens étrangers titulaires d’un visa touristique et résoudra ainsi la pénurie de travailleurs dont souffre le Canada. Auparavant, les voyageurs souhaitant travailler au Canada devaient demander un permis de travail avant leur départ. Ceux qui se trouvaient déjà au Canada et qui souhaitaient demander un permis de travail devaient quitter le pays brièvement afin de soumettre leur demande.

Conditions pour demander un permis de travail avec un visa touristique

Les voyageurs souhaitant demander un permis doivent se trouver au Canada avec un visa touristique valide au moment de la demande. Pour pouvoir demander un permis de séjour, l’offre d’emploi reçue par le demandeur doit être associée à une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT), un document délivré par le service Emploi et Développement social Canada (EDSC) du gouvernement canadien qui a pour but d’évaluer l’impact de l’embauche d’un ressortissant étranger au Canada. Les voyageurs qui souhaitent demander un permis de travail peuvent profiter de la prolongation de cette politique jusqu’au 28 février 2025 et doivent, bien entendu, respecter toutes les conditions d’obtention du permis.

Le permis de travail n’est pas toujours obligatoire

Si vous souhaitez vous rendre au Canada pour le travail ou un voyage d’affaires, vous n’êtes pas obligé de demander un permis de travail, mais vous devez toujours obtenir un visa ou une AVE avant votre départ. Les ressortissants français et belges qui se rendent au Canada pour le tourisme ou les affaires peuvent s’acquitter de leur obligation de visa simplement en faisant une demande d’AVE en ligne. Après avoir rempli le formulaire de demande numérique et effectué le paiement, les demandes d’AVE sont généralement prises en charge immédiatement. Normalement, les demandes d’AVE sont traitées dans les 3 jours et, pour les demandes en urgence, le délai moyen de délivrance est de seulement 45 minutes.

Activités professionnelles autorisées par l’AVE

L’AVE Canada autorise les séjours au Canada à des fins touristiques et professionnelles pour une durée maximale de 6 mois consécutifs. Avant le départ, il est important de s’assurer que l’objet de votre voyage est conforme aux conditions régissant les voyages avec une AVE. En général, l’AVE ne permet pas de réaliser de travail physique. Il existe quelques exceptions à cette règle, par exemple, pour les personnes qui voyagent pour travailler au Canada dans un environnement universitaire ou de gestion. De plus, même dans ces cas exceptionnels, ces activités peuvent seulement être exercées pendant un maximum de 15 jours consécutifs au cours d’un semestre, ou de 30 jours consécutifs au cours d’une année.

De nombreux voyages d’affaires sont également autorisés par l’AVE. La participation à des réunions d’affaires (telles que des expositions ou des congrès), la visite de clients ou de fournisseurs, l’achat ou la vente de produits de votre entreprise, l’organisation de foires commerciales, la prestation de services après-ventes et la participation à de courtes formations d’entreprise sont autant d’activités autorisées pour les personnes qui voyagent avec cette autorisation de voyage.

Veuillez noter que cet article consacré à l’AVE pour le Canada date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives à l’AVE pour le Canada.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, une AVE pour le Canada. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander une AVE par le biais du service dʼimmigration (7 CAD par AVE, via onlineservices-servicesenligne.cic.gc.ca), mais sans notre niveau d’assistance. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 7 CAD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 25,18 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande dʼAVE Canada a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.