Bulletin d'actualités | | 17/10/2023 | Temps de lecture : ± 15 minutes

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles le Canada pourrait être une destination intéressante pour ceux qui cherchent un stage (de fin d’études) à l’étranger. Le pays est connu pour sa prospérité, ses habitants amicaux et hospitaliers, ses magnifiques espaces naturels et son enseignement de grande qualité. Si vous souhaitez faire un stage au Canada, vous devrez disposer d’une autorisation de voyage valide et d’un permis de travail spécifique.

Permis de travail pour un stage au Canada

Si vous allez effectuer un stage au Canada, vous devez demander un permis de travail. En effet, dans ce cas, vous exercerez des activités professionnelles au Canada, au service d’un employeur canadien, pour lesquelles vous devriez recevoir une indemnité de stage. Un visa, une AVE ou un permis d’études n’est donc pas suffisant pour faire un stage au Canada.

Vous pouvez demander le permis de travail requis pour votre stage dans le cadre du programme Expérience internationale Canada (EIC). Par le biais de ce programme, il est possible de demander un permis de travail destiné aux étudiants qui souhaitent effectuer un stage au Canada dans le cadre de leurs études : le permis de travail coop. Ce permis peut être demandé sur le site web du gouvernement canadien. Cependant, le permis de travail coop n'est pas accessible à tout le monde. Votre éligibilité dépend de votre nationalité et de votre âge. Par ailleurs, gardez à l’esprit qu’un permis de travail n’est pas un visa, ce qui signifie que vous aurez également besoin d’une autorisation de voyage pour vous rendre au Canada. Selon votre nationalité, vous recevrez automatiquement une AVE ou un visa de visiteur pour le Canada une fois que votre demande de permis de travail aura été approuvée.

Le tableau ci-dessous vous permet de vérifier si vous pouvez prétendre au permis de travail coop en fonction de votre âge et de votre nationalité. Si vous ne remplissez pas les conditions requises pour obtenir ce permis de travail, il se peut que vous ayez droit à un permis Vacances-Travail (PVT). Si vous êtes bien éligible à ce permis de travail et que votre demande est approuvée, vous serez quand même autorisé à effectuer un stage au Canada. Les deux permis de travail vous permettent de voyager à travers le Canada en plus de faire un stage, ce qui est idéal si vous souhaitez visiter les principales attractions du pays pendant ou après votre stage.

Pour les deux permis de travail, la période de validité maximale et les conditions supplémentaires peuvent varier en fonction de la nationalité du demandeur. Il est donc conseillé de vérifier soigneusement, avant de soumettre une demande, quelles sont la période de validité maximale et les conditions supplémentaires du permis de travail que vous souhaitez demander.

Nationalité Âge du demandeur Permis Vacances-Travail Stage Coop International
Andorre 18 à 30 ans Oui Non
Australie 18 à 35 ans Oui Oui
Belgique 18 à 30 ans Oui Non
Chili 18 à 35 ans Oui Oui
Costa Rica 18 à 35 ans Oui Oui
Danemark 18 à 35 ans Oui Non
Allemagne 18 à 35 ans Oui Oui
Estonie 18 à 35 ans Oui Oui
France 18 à 35 ans Oui Oui
Grèce 18 à 35 ans Oui Oui
Hong Kong 18 à 35 ans Oui Non
Irlande 18 à 35 ans Oui Oui
Italie 18 à 35 ans Oui Oui
Japon 18 à 30 ans Oui Non
Croatie 18 à 35 ans Oui Oui
Lettonie 18 à 35 ans Oui Oui
Lituanie 18 à 35 ans Oui Oui
Luxembourg 18 à 30 ans Oui Oui
Mexique 18 à 29 ans Oui Oui
Pays-Bas 18 à 30 ans Oui Non
Nouvelle-Zélande 18 à 35 ans Oui Non
Norvège 18 à 35 ans Oui Oui
Ukraine 18 à 35 ans Oui Oui
Autriche 18 à 30 ans Oui Oui
Pologne 18 à 35 ans Oui Oui
Portugal 18 à 35 ans Oui Oui
Saint-Marin 18 à 35 ans Oui Non
Slovénie 18 à 35 ans Oui Oui
Slovaquie 18 à 35 ans Oui Oui
Espagne 18 à 35 ans Oui Oui
Taïwan 18 à 35 ans Oui Oui
République tchèque 18 à 35 ans Oui Oui
Royaume-Uni (Angleterre, Irlande du Nord, Écosse, Pays de Galles) 18 à 30 ans Oui Non
Corée du Sud 18 à 30 ans Oui Non
Suède 18 à 30 ans Oui Oui
Suisse 18 à 35 ans Non Oui

Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur le permis de travail coop. Si, d’après le tableau ci-dessus, vous n’êtes pas éligible à ce permis, mais que vous pouvez bien prétendre au permis Vacances-Travail, veuillez lire l’article dédié à la procédure de demande et les conditions d’obtention du PVT pour le Canada.

Informations importantes à connaître à l’avance

Avant de déposer votre demande pour un permis de travail coop sur le site web du gouvernement canadien, il est important de prendre en compte les points suivants : 

  • Vous devez être en possession d’un passeport en cours de validité. Ce passeport doit être valable pendant toute la durée de votre séjour au Canada. Par conséquent, vérifiez-le soigneusement et demandez un (nouveau) passeport si nécessaire.
  • Vous pouvez uniquement payer les frais avec un moyen de paiement internationalement reconnu tel qu’une carte de crédit, par exemple Mastercard. Assurez-vous d’être en possession d’une carte de crédit lors de votre demande et pendant votre séjour au Canada.
  • Vous devez avoir une assurance maladie pendant toute la durée de votre séjour au Canada. Cette assurance peut également être souscrite auprès d’une compagnie d’assurance de votre pays d’origine, à condition qu’elle couvre les dépenses effectuées au Canada. Vérifiez auprès de votre compagnie d’assurance et souscrivez une assurance complémentaire si nécessaire.
  • Vous devez disposer d’un minimum de 2 500 CAD sur votre compte bancaire pour couvrir votre séjour au Canada. Il se peut que l’on vous demande d’en fournir la preuve, par exemple, sous la forme d’un relevé bancaire. Cette preuve ne doit pas dater de plus de 10 jours avant votre date d’arrivée au Canada.
  • Si vous avez récemment séjourné pendant six mois ou plus dans un pays qui, selon le Canada, présente des risques pour la santé, vous devez vous soumettre à un examen médical. Vérifiez donc avant votre départ de quels pays il s’agit. Si vous allez faire un stage dans l’un des secteurs suivants, vous devez toujours passer un examen médical : 
    • Soins de santé
    • Garde d’enfants
    • Enseignement
    • Soins aux personnes âgées

Demande de permis de travail coop

Comme vous l’avez lu plus haut, votre éligibilité à un permis de travail coop est déterminée en fonction de votre nationalité et de votre âge. Cependant, vous devez également remplir d’autres conditions pour être éligible. Par exemple, vous devez disposer d’une lettre (d’intention) ou d’un contrat signé par l’entreprise canadienne dans laquelle vous souhaitez effectuer un stage. En outre, vous devez être en mesure de prouver que vous êtes étudiant, par exemple, à l’aide d’une preuve d’inscription. Votre demande sera uniquement approuvée si vous remplissez toutes les conditions et fournissez tous les documents nécessaires.

Pour demander un permis de travail coop, rendez-vous sur le site web du gouvernement du Canada. Vous trouverez ci-dessous une explication étape par étape de la procédure de demande de ce permis de travail.

  1. Consultez le tableau figurant sur cette page pour savoir si vous pouvez prétendre au permis de travail coop en fonction de votre âge et de votre nationalité.
  2. Si vous êtes éligible, veuillez remplir le questionnaire « Venir au Canada ». Remplir ce questionnaire prend en moyenne 10 à 15 minutes. En fonction de vos réponses, votre admissibilité au permis de travail coop sera vérifiée.
  3. Après avoir rempli le questionnaire, vous recevrez un code de référence personnel.
  4. Créez un compte d’IRCC sur le site web du gouvernement canadien et utilisez le code de référence personnel de l’étape 3 pour commencer la demande.
  5. Complétez votre profil et choisissez les pools auxquels vous souhaitez participer. Dans le cas d’un stage, vous choisissez donc le pool « Stage Coop International » ou le pool « Permis Vacances-Travail » si vous n’êtes pas éligible pour le permis de travail coop. Les étapes suivantes ne s’appliquent que si vous êtes invité à demander un permis Stage Coop International.*
  6. Si vous êtes invité à demander un permis de travail coop, vous avez 10 jours pour commencer votre demande ou y renoncer.
  7. Lorsque vous entamez votre demande, vous avez 20 jours pour la compléter, c’est-à-dire pour fournir les documents nécessaires et payer les frais. Comme certains documents doivent être demandés auprès d’autres parties (telles que la municipalité, l’hôpital ou la police), il est conseillé de s’y prendre suffisamment à l’avance. Si vous ne pouvez pas fournir les documents requis dans les 20 jours, vous pouvez fournir une lettre expliquant la raison du retard ou la preuve que vous avez demandé les documents nécessaires (à temps), mais que vous ne les avez pas encore reçus. Pendant cette période de 20 jours, l’entreprise de stage doit également payer les frais de 230 CAD via le portail des employeurs sur le site web du gouvernement du Canada. Après le paiement, l’entreprise de stage recevra un code (de 7 caractères) dont vous aurez besoin pour votre demande de permis de travail.
  8. Vérifiez attentivement les documents téléchargés et vos réponses avant d’introduire votre demande.
  9. Dans certains cas, des données biométriques, telles qu’un scan facial et/ou des empreintes digitales, sont encore demandées après l’introduction d’une demande. Si cela est votre cas, vous recevrez une lettre d’instruction à ce sujet dans les 24 heures suivant la soumission de votre demande. À partir de ce moment, vous disposerez de 30 jours pour faire prélever les données biométriques requises dans un centre de demande de visa (CDV). Il se peut que vous deviez vous rendre dans une autre ville ou un autre pays pour ce faire ; vérifiez donc où se trouve le CDV le plus proche immédiatement après avoir reçu la lettre. Prenez rendez-vous à temps pour que vos données biométriques soient prises dans les 30 jours prévus. Veuillez noter que des frais vous seront facturés pour la collecte de vos données biométriques.
  10. Même après avoir soumis votre demande, il se peut que l’on vous demande de fournir des documents supplémentaires. Gardez donc un œil sur votre compte d’IRCC.
  11. Après l’introduction de la demande, il faut parfois attendre jusqu’à 56 jours pour que le permis de travail soit délivré. Cette période d’évaluation commence après le paiement des frais ou la soumission des données biométriques si celles-ci sont requises dans votre cas. Si des documents supplémentaires sont demandés par la suite, la période d’évaluation de 56 jours est suspendue. Elle reprendra après que les documents supplémentaires auront été fournis. Il est recommandé de commencer la demande au moins quatre mois avant le début de votre stage. Bien entendu, tenez également compte de la date limite des pools.
  12. Si votre demande est approuvée, vous recevrez une « lettre d’introduction pour le point d’entrée » (PDE) dans votre compte d’IRCC. Vous devez emporter cette lettre avec vous au Canada. Il est conseillé d’emporter à la fois une copie imprimée et une copie numérique sur votre téléphone.

* Veuillez noter que les pools et donc les inscriptions ont une date limite. Les inscriptions sont clôturées lorsque la date limite est dépassée ou lorsqu’il y a suffisamment de demandes. Par conséquent, vérifiez soigneusement à partir de quand vous pouvez soumettre une demande et quelle est la date limite, puis déposez votre demande à temps. Il est également important de savoir que toutes les demandes ne sont pas approuvées et qu’il est possible que vous ne soyez pas sélectionné pour l’un des permis de travail.

Vous pouvez participer à la fois au pool du permis de travail coop et à celui du Permis Vacances-Travail. Toutefois, le premier permis de travail est prioritaire. Cela signifie que si vous êtes invité à demander le permis de travail coop, vous ne pouvez pas prétendre au PVT au cours de la même période de demande.

Un permis de travail n’est pas un permis de voyage

Le permis de travail n’étant pas une autorisation de voyage, vous aurez également besoin d’un visa ou d’une AVE en cours de validité pour votre voyage au Canada. Si vous demandez un permis de travail coop, vous n’avez pas besoin de soumettre une demande séparée d’autorisation de voyage. En fonction de votre nationalité, vous recevrez automatiquement un visa ou une AVE pour le Canada après l’octroi du permis de travail.

Entretiens d’embauche ou visites d’adresses de stages

De nos jours, de nombreuses adresses de stages (à l’étranger) sont disponibles sur internet, et les entretiens d’embauche peuvent également se dérouler en ligne. Toutefois, vous pouvez aussi choisir de vous rendre au Canada pour chercher une adresse de stage ou assister à des entretiens d’embauche dans le pays même. Vous pouvez utiliser une AVE Canada à cette fin. Cependant, en raison de la durée de la procédure de demande de permis de travail et de la date limite des pools, il est important de veiller à ce qu’il y ait suffisamment de temps entre cette phase d’orientation et la période de stage proprement dite. Sachez qu’une AVE ne vous permet pas de travailler au Canada, car cette autorisation de voyage se prête uniquement aux voyages touristiques, aux voyages d’affaires et aux transits au Canada.

Les personnes qui se rendent au Canada pour des vacances, un voyage d’affaires ou un transit n’ont donc pas besoin de demander un permis de travail, mais peuvent facilement demander une AVE Canada sur ce site web. La demande de cette autorisation de voyage est toutefois soumise à un certain nombre de conditions. Une AVE suffit également pour les membres de votre famille et/ou les amis qui souhaitent vous rendre visite pendant votre stage au Canada.

Demandez l’AVE Canada

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, une AVE pour le Canada. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander une AVE par le biais du service dʼimmigration (7 CAD par AVE, via onlineservices-servicesenligne.cic.gc.ca), mais sans notre niveau d’assistance. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 7 CAD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 25,18 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande dʼAVE Canada a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.