Bulletin d'actualités | | 13/08/2021 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Le gouvernement canadien a annoncé qu’il ouvrirait les frontières à brève échéance aux touristes entièrement vaccinés. Les Américains peuvent déjà entrer dans le pays depuis le 9 août sans besoin urgent, les voyageurs vaccinés d’autres pays depuis le 7 septembre. La demande d’un visa ou d’une AVE au Canada reste obligatoire pour les voyageurs européens.

Le Canada assouplit les restrictions aux frontières

Le Canada a une politique de quarantaine très stricte. Alors que des pays comme l’Égypte avaient déjà commencé à ouvrir leurs frontières aux voyageurs en 2020, le Canada s’était jusqu’à récemment strictement fermé au monde extérieur afin d’empêcher la propagation du coronavirus. Avec un peu plus de 26 000 décès sur une population de 37,5 millions d’habitants, le Canada s’est relativement bien sorti de la pandémie, notamment par rapport à son voisin américain.

Maintenant que les vaccinations sont administrées à un rythme rapide, le gouvernement canadien a décidé qu’il était temps de rouvrir les frontières pour les voyages non essentiels en provenance de l’étranger. L’industrie canadienne du tourisme le réclame depuis des mois, et il semble que le gouvernement exauce enfin ce vœu.

Seuls les voyageurs vaccinés sont les bienvenus

Pour entrer au Canada à partir du 7 septembre, il faut être entièrement vacciné avec un vaccin dont l’utilisation a également été approuvée au Canada. Cela signifie deux doses du vaccin Pfizer/BioNTech, Moderna ou AstraZeneca, ou une dose du vaccin Johnson&Johnson/Janssen. La preuve de la vaccination doit être fournie en anglais ou en français et la deuxième vaccination doit être effectuée au moins 14 jours avant l’arrivée. Les enfants de moins de 12 ans, qui ne peuvent pas encore être vaccinés au Canada, sont exemptés de la quarantaine obligatoire pour les personnes non vaccinées. Ils doivent toutefois, comme tous les autres voyageurs, se conformer au règlement sanitaire canadien dans les lieux publics.

Le gouvernement canadien a également annoncé qu’à partir du 9 août, les contrôles des voyageurs entièrement vaccinés seront quelque peu assouplis. Actuellement, les voyageurs vaccinés qui sont autorisés à se rendre au Canada à titre exceptionnel doivent également subir un test de dépistage du coronavirus à leur arrivée. Bientôt, cela ne sera plus nécessaire. Les voyageurs entièrement vaccinés seront autorisés à entrer au Canada sans test de dépistage du coronavirus, à moins qu’ils ne soient sélectionnés pour un échantillon.

Les voyageurs non vaccinés, ou ceux qui n’ont reçu qu’une seule dose de vaccin de Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, doivent subir une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Autres modifications de la réglementation

En plus d’autoriser les voyageurs entièrement vaccinés, un certain nombre d’autres changements sont prévus dans la réglementation applicable aux voyageurs se rendant au Canada. Par exemple, depuis le 9 août, les voyageurs ne sont plus tenus de passer trois jours dans un hôtel de quarantaine spécial après leur arrivée. L’une des mesures prises par le coroner canadien a été de limiter les vols internationaux entrants à quatre aéroports seulement. À partir du 9 août, cinq aéroports seront ajoutés à la liste des lieux d’arrivée autorisés.

Pour plus d’informations sur les mesures coronavirus au Canada même, veuillez consulter la page régulièrement mise à jour sur le coronavirus au Canada.

L’AVE Canada reste obligatoire

Avec toutes les règles du coronavirus, on en oublierait presque qu’un vol vers le Canada n’est pas possible sans une AVE ou un visa. Bien que le Canada envisage d’ouvrir à nouveau ses frontières aux voyageurs internationaux qui ont été entièrement vaccinés, cela ne signifie pas que ces voyageurs entreront dans le pays sans une autorisation de voyage valide.

Pour les voyageurs français et belges, le moyen le plus simple d’obtenir une telle autorisation de voyage est de demander une AVE Canada. L’AVE est moins cher que le visa et est également accordée beaucoup plus rapidement, en moyenne dans les 5 jours. Les demandes d’urgence sont même approuvées après 18 minutes en moyenne.

Pour demander un visa, il faut généralement se rendre à l’ambassade ou dans un centre de demande de visa pour un entretien et la prise de données biométriques. Toutefois, une demande d’ALE peut être effectuée entièrement en ligne.