Bulletin d'actualités | | 01/04/2022 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Le Parlement canadien invite instamment le gouvernement à autoriser les voyages sans visa pour les voyageurs ukrainiens. Selon le Parlement, les citoyens ukrainiens devraient pouvoir demander une AVE au lieu d’un visa.

Avantages de l’AVE par rapport au visa

Actuellement, les voyageurs de nationalité ukrainienne doivent demander un visa pour se rendre au Canada. Il s’agit généralement d’un processus très long et coûteux. Le Canada a conclu des accords avec plusieurs pays, y compris tous les pays de l’UE, qui permettent aux voyageurs de ces pays de pouvoir se rendre au Canada sans visa. Les voyageurs doivent quand même demander une AVE (une autorisation de voyage électronique). L’AVE présente de nombreux avantages par rapport au visa : par exemple, elle est beaucoup moins chère et son approbation est beaucoup plus rapide. Dans de nombreux cas, une demande d’AVE est approuvée le jour même. Contrairement au visa, il n’est pas nécessaire de se rendre à l’ambassade pour obtenir une AVE. Tout se fait en ligne et il n’y a rien à imprimer. Une fois que l’AVE est approuvée, on peut voyager avec le passeport avec lequel la demande a été soumise.

Situation unique due à la guerre

Un accord tel que celui demandé par le Parlement canadien prend généralement beaucoup de temps. Les pays passent souvent des années à négocier avec le gouvernement canadien pour rendre possible des voyages sans visa. L’une des raisons en est que le système d’AVE vise à assurer la sécurité au Canada en contrôlant les voyageurs avant leur arrivée. Le Canada est donc un pays très sélectif quant aux nationalités qui sont autorisées à entrer dans le pays sans visa. Jusqu’à présent, l’Ukraine n’a pas été incluse.

Cependant, l’invasion russe a changé la situation. Le Parlement canadien demande instamment au gouvernement du Premier ministre Justin Trudeau de permettre aux personnes ayant la nationalité ukrainienne d’avoir la possibilité de voyager sans visa. Il sera ainsi beaucoup plus facile pour les Ukrainiens qui fuient leur pays de se rendre au Canada, qui est l’une des destinations les plus populaires parmi les Ukrainiens. Le pays compte en effet la troisième plus grande population ukrainienne au monde, après l’Ukraine elle-même et la Russie. À cause de la guerre, de nombreux réfugiés se rendent au Canada, mais, dans certains cas, la procédure actuelle d’obtention d’un visa peut prendre beaucoup de temps.

Bien que l’AVE pour le Canada ne soit pas un permis de séjour permanent, elle est valable pour un séjour au Canada d’une durée maximale de six mois. Une fois au Canada, les réfugiés pourront ensuite faire une demande de permis de résidence permanente.

Le Parlement canadien conseille également au gouvernement de renforcer le personnel du service de l’immigration pour faire face au retard des demandes de visa. Le Canada était déjà aux prises avec le retard de demandes causé par l’épidémie de COVID-19 et la guerre en Ukraine n’a fait qu’aggraver la situation.

Sanctions contre la Russie

Le gouvernement canadien a déjà imposé plusieurs sanctions contre la Russie. Par exemple, les avions russes ne sont plus acceptés au Canada et les entreprises canadiennes ne sont plus autorisées à commercer avec la Banque centrale russe. Le Canada a également imposé une interdiction d’importation de pétrole russe, l’un des plus importants produits d’exportation de la Russie. En outre, le gouvernement canadien a imposé des sanctions personnelles contre des confidents du président russe Poutine.