Bulletin d'actualités | | 02/09/2019 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Le Canada s’est engagé à développer le tourisme, avec pour objectif d’accueillir un million de touristes étrangers supplémentaires pendant la saison creuse et également d’inciter les visiteurs à voir au-delà des grandes villes. Le Canada espère réaliser ce projet avant l’année 2025.

Le projet de réalisation, qui a été dévoilé à Montréal, prévoit notamment un investissement de 58,5 millions de dollars canadiens sur 2 ans, pour créer ou améliorer des aménagements et des attractions touristiques. Si vous souhaitez vous rendre au Canada en tant que voyageur français ou belge, il vous faut une AVE Canada. Vous pouvez en faire la demande par le biais de notre site DemandeVisa.fr.

Nouvelle stratégie pour développer le tourisme au Canada

D’ici 2025, le Canada veut attirer 25 % de touristes supplémentaires. À cette fin, 58,5 millions de dollars canadiens seront débloqués. L’objectif de l’investissement est de pouvoir le regagner grâce au tourisme, si possible.

Le Canada veut se concentrer davantage sur les attractions touristiques canadiennes et s’assurer que les visiteurs souhaitent aussi visiter le pays lorsque le temps est moins beau. Trois voyageurs étrangers sur quatre se rendent uniquement dans les grandes provinces de l’Ontario, de la Colombie-Britannique et du Québec, et la plupart d’entre eux se rendent dans les grandes villes : Toronto, Vancouver et Montréal.

La ministre canadienne du Tourisme, Mélanie Joly, a déclaré que les mesures dans le domaine du tourisme visent à faire augmenter les recettes touristiques de 25 %. Cela correspond à une croissance pouvant atteindre 128 milliards de dollars canadiens. Ainsi, le gouvernement espère également créer 54 000 nouveaux emplois dans le secteur du tourisme.

Le tourisme et le Canada

Depuis un an, le secteur touristique canadien a connu de bons résultats. Le pays a accueilli plus de 21,1 millions de touristes venant de l’étranger. C’est une amélioration par rapport à l’année précédente, où 20,9 millions de touristes ont visité le pays.

Le tourisme est un des piliers de l’économie canadienne. Il rapporte quelque 102 milliards de dollars canadiens par an et emploie 1,8 million de personnes. Le secteur du tourisme représente 2 % du produit national brut.

Vous partez au Canada ? Demandez une AVE

Vous souhaitez également partir au Canada ? Il est alors important de déposer une demande d’AVE ou de visa. En tant que voyageur français ou belge, vous êtes dispensé de vous rendre au consulat canadien, car vous pouvez demander une AVE Canada en ligne. Déposez votre demande d’AVE Canada par voie électronique avant votre départ. L’AVE est une autorisation de voyage pour le Canada, qui vous permet de vous rendre dans le pays. À votre arrivée, les douanes peuvent toujours révoquer un visa ou une autorisation de voyage électronique, mais si toutes les conditions de l’autorisation de voyage sont remplies, en principe cela ne se produira pas.

Soumettre une demande d’AVE Canada est beaucoup plus simple que de soumettre une demande de visa. Vous pouvez faire une demande d’AVE Canada en cinq minutes seulement, puis payer facilement par Carte Bancaire, Bancontact, PayPal ou par carte de crédit. En outre, il revient beaucoup moins cher de déposer une demande d’AVE Canada qu’un visa. Vous devez vous rendre au consulat pour obtenir le visa, tandis qu’une AVE peut facilement être demandée en ligne.

Les voyageurs français et belges sont soumis à l’obligation de visa. Cela signifie que toute personne qui souhaite prendre l’avion pour le Canada en 2019 ou 2020 doit déposer une demande d’AVE à l’avance. Cela ne s’applique pas seulement aux vacances, mais une AVE est également nécessaire pour les voyages d’affaires ou pour suivre des études, rendre visite à la famille et même pour prendre une correspondance au Canada. Seules les personnes titulaires d’un passeport canadien ou d’un visa valide n’ont pas besoin de faire une demande d’AVE. Les voyageurs qui ne peuvent pas présenter une AVE Canada à l’aéroport se verront refuser l’embarquement.

Les conditions générales de l’AVE Canada

Une AVE Canada est valable jusqu’à cinq ans après son octroi, à moins que le passeport avec lequel l’AVE a été demandée n’expire plus tôt. Lorsque le passeport expire, l’AVE Canada prend également fin et une nouvelle autorisation de voyage doit être demandée. Vous pouvez entrer et sortir du Canada indéfiniment, mais chaque visite ne peut dépasser six mois.

Un certain nombre de conditions s’appliquent à AVE Canada. Par exemple, le ministère canadien de l’Immigration peut toujours révoquer ou écourter un visa ou une AVE s’il voit une raison de le faire. À l’arrivée au Canada, vous devez déjà avoir un billet pour un vol de correspondance ou de retour. Une AVE Canada est uniquement conçue pour les voyages d’affaires, les voyages touristiques, les transferts, les études (d’une durée limitée) ou la visite d’amis et de famille dans le pays. Avec une AVE, vous n’êtes pas autorisé à intégrer une entreprise canadienne, mais vous pouvez partir en voyage d’affaires pour le compte d’une société française ou belge.

Demander l’AVE Canada

Une AVE Canada peut être demandée 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Il ne faut que cinq minutes environ pour remplir le formulaire de demande. Le formulaire de demande rempli est automatiquement contrôlé pour détecter les erreurs courantes. Vous devrez peut-être corriger certaines données. Comme nous ne pouvons pas détecter toutes les erreurs, il est toujours très important de vérifier votre demande. La demande d’AVE Canada est facturée 19,95 € par personne.

L’AVE Canada en urgence

Les demandes pour une AVE Canada sont généralement traitées en moins de 72 heures. Il est recommandé de faire une demande d’AVE Canada plusieurs semaines avant le départ. Si vous avez besoin d’une AVE Canada très rapidement, déposez alors une demande en urgence. Dans le cas d’une demande en urgence, AVE Canada est généralement délivrée dans un délai de 18 minutes.

Veuillez noter que cet article consacré à l’AVE pour le Canada date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives à l’AVE pour le Canada.