Bulletin d'actualités | | 15/04/2019 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Le gouvernement australien a annoncé de nouvelles mesures pour les jeunes qui projettent de voyager et de travailler en Australie. Ces dernières années, les vacances combinées au travail en Australie sont devenues extrêmement populaires.

Afin de permettre aux jeunes de pouvoir travailler et voyager en Australie, le gouvernement a assoupli les exigences du Visa Vacances Travail ou Working Holiday Visa. En outre, le visa eVisitor Australie peut toujours être demandé. Ce dernier ne permet pas aux voyageurs de travailler en Australie, mais il permet les voyages d’affaires et le travail de bénévole.

Les vacances-travail sont populaires en Australie

La formule vacances-travail, c’est-à-dire une année de voyage et de travail en Australie, est extrêmement populaire chez les jeunes Français et Belges. Les vacances-travail sont donc de plus en plus appréciées, mais, jusqu’à il y a peu, la demande de visa s’avérait compliquée. C’est pourquoi le ministère australien de l’Intérieur a annoncé une simplification de la procédure de demande de visa.

De plus, les jeunes pourront plus facilement bénéficier d’un Visa Vacances Travail. Dans certaines régions, il existe d’importantes pénuries de main-d’œuvre, donc l’Australie investit pour attirer des travailleurs étrangers. Dans les régions où la pénurie de personnel est grande, le Visa Vacances Travail peut même être prolongé d’un an. Dans les zones agricoles, il est permis de travailler douze mois, au lieu des six mois habituels. Un visa de travail est valable jusqu'à un an dans la plupart des cas.

Bien entendu, il reste possible de déposer une demande de visa eVisitor. Ce visa est spécialement conçu à des fins touristiques. Il est strictement interdit de travailler en ayant uniquement le visa eVisitor, qui est meilleur marché. Il est donc important de suivre exactement les procédures de demande du visa approprié.

Le visa Working Holiday Maker peut être prolongé

Le visa du programme Working Holiday Maker peut être prolongé encore plus longtemps, jusqu’à trois ans. Pour cela, il est nécessaire que le voyageur ait travaillé pendant au moins six mois durant sa deuxième année de séjour, dans une région où la main-d’œuvre était très limitée.

L’Australie est un lieu très apprécié pour voyager et travailler pendant un an, surtout parmi les jeunes Français et Belges. Le pays est particulièrement populaire chez les jeunes pendant leur année sabbatique. Dans ce cas, l’étudiant ne va pas à l’université et ne suit aucune formation, mais essaie de cumuler le plus d’expérience pratique possible. Les jeunes partent souvent en Australie faire la cueillette des fruits, tout en profitant de leurs moments de temps libres pour visiter le pays le plus possible.

Les chiffres du ministère australien de l’Intérieur montrent qu’environ 140 000 personnes titulaires d’un visa de travail se trouvent en Australie actuellement.

Demander le visa Australie

Lors d’une demande du visa Australie, il est important de demander le visa approprié. Si vous demandez un visa qui ne correspond pas à votre situation, l’accès au pays peut vous être refusé. À votre arrivée, l’entrée pourrait même vous être refusée pour une durée de trois ans. Dans ce cas, vous ne pourrez pas demander un nouveau visa durant cette période, et vous ne serez pas autorisé à entrer sur le territoire.

Le Visa Vacances Travail n’est pas identique à celui accordé aux voyageurs venant à des fins touristiques. Un Visa Vacances Travail doit être demandé auprès de l’ambassade australienne, tandis que le visa touristique peut être demandé facilement en ligne sur DemandeVisa.fr. Il s’agit dans ce cas d’un visa eVisitor. Ce visa est meilleur marché que l’ETA Australie. Comme les voyageurs belges et français peuvent faire usage du visa eVisitor Australie, souvent il n’est pas nécessaire de déposer une demande d’ETA Australie.

Conditions relatives à la demande visa Australie

Les personnes de nationalité française ou belge qui se rendent en Australie doivent satisfaire à l’obligation australienne de visa. Les touristes et les voyageurs d’affaires sont en principe autorisés à utiliser le visa eVisitor Australie. Dès l’embarquement et l’enregistrement à l’aéroport, le visa sera demandé. Cela signifie que si vous n’êtes pas en possession des papiers nécessaires, vous ne pourrez pas prendre votre vol. Nous vous conseillons donc de déposer votre demande de visa Australie à temps. Le service de l’Immigration conseille de faire la demande de l’eVisitor Australie quelques semaines avant le départ.

Quelques conditions sont liées au visa eVisitor. Le passeport doit avoir une durée de validité d’au moins six mois, le voyageur ne doit pas être atteint de tuberculose ou vouloir suivre une formation en Australie d’une durée de plus de trois mois. De plus, le voyageur de doit pas avoir été condamné à une peine de plus de 12 mois dans le passé. Aucun voyage ou service ne peut être vendu et les voyageurs ne doivent pas avoir de dettes auprès du gouvernement australien. Le travail en tant que bénévole est autorisé. Pour pouvoir accepter un travail rémunéré, il faut obtenir un Visa Vacances Travail (WHV). Il est permis de rester 3 mois consécutifs en Australie.

Introduire une demande urgente de visa Australie

Vous avez besoin d’un eVisitor Australie de toute urgence ? Déposez alors une demande d’urgence. Dans 90 % des cas, le visa est accordé en moins de 3 jours. Nous vous conseillons de déposer votre demande de visa Australie à temps.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour l'Australie date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour l'Australie.