L’Australie a également pris des mesures strictes pour éviter la propagation du coronavirus (COVID-19). Dans bon nombre de cas, les visas pour l’Australie ne peuvent plus être utilisés, sauf à de rares exceptions. Sur la présente page, vous apprendrez quel est l’impact du coronavirus sur vos projets de voyage et sur votre visa Australie. Article mis à jour le 8 juillet 2021.

Y a‑t‑il des cas de COVID-19 en Australie ?

Oui. Au 8 juillet 2021, 30 904 infections et 910 décès dus au coronavirus ont été enregistrés en Australie. Environ 8,4 millions de vaccins ont été mis en place en Australie - sur une population de 25,36 millions d’habitants. En principe, toute personne qui le souhaite peut se faire vacciner gratuitement - y compris les voyageurs munis d’un visa temporaire - à condition que le nombre de vaccins disponibles soit suffisant. Depuis octobre, le virus semble être relativement bien maîtrisé dans le pays. En raison d’un groupe d’infections en Nouvelle-Galles du Sud, des restrictions plus strictes sont à nouveau en vigueur dans cet État depuis la fin juin. Les vols de la Nouvelle-Galles du Sud et du Queensland vers la Nouvelle-Zélande restent suspendus jusqu’à nouvel ordre.

De nouvelles demandes de visa sont-elles acceptées actuellement ?

À ce jour, il est toujours possible de déposer une demande pour le visa eVisitor pour l’Australie. Ce type de visa convient pour les voyages d’affaires ainsi que pour les vacances. Toutefois, le traitement de nombreuses demandes dure beaucoup plus longtemps qu’à la normale, et ce sera probablement le cas jusqu’au moment où l’interdiction d’entrée sera levée. Vu que le visa Australie est valide un an, il est possible de déposer la demande dès à présent pour un voyage dans les 12 mois à venir.
Demander un visa Australie dès maintenant

Puis-je encore utiliser mon visa Australie pendant la crise sanitaire ?

Pour l’instant, aucun voyageur n’est autorisé à entrer en Australie en raison du coronavirus. Il n’y a que trois exceptions :

  • Tout d’abord, pour les résidents d’Australie. Il s’agit de personnes qui ont elles-mêmes la nationalité australienne ou qui sont des « résidents permanents » en Australie.
  • Deuxièmement, pour les membres de la famille immédiate des citoyens australiens et des résidents permanents. La « famille immédiate » est définie par les autorités australiennes comme comprenant uniquement les conjoints, les personnes qui sont des partenaires de fait de citoyens australiens et de résidents permanents, les enfants à charge (c’est-à-dire les enfants mineurs ou handicapés qui ne sont pas mariés) et le tuteur légal d’un enfant à charge (c’est-à-dire mineur ou handicapé).
  • Et troisièmement, pour les Néo-Zélandais qui résident en Australie et les personnes qui ont séjourné en Nouvelle-Zélande pendant au moins 14 jours avant de se rendre en Australie.

Les voyageurs qui ne sont pas couverts et qui ont un besoin urgent de se rendre en Australie et les membres de la famille immédiate de citoyens australiens ou de résidents australiens peuvent demander une dérogation à l’interdiction d’entrée au ministère australien de l’Intérieur. Ils ont besoin d’une autorisation spéciale des autorités d’immigration en plus d’un visa valide. Cela s’applique, par exemple, aux personnes qui travaillent dans un secteur critique ou qui ont des compétences essentielles pour fournir des services médicaux. L’autorisation doit être demandée au moins deux semaines, mais pas plus de trois mois, avant le voyage prévu si possible. Le formulaire d’exception à la frontière (« border exception ») peut être soumis avant ou après la demande de visa.

Le passage par l’Australie est possible pour les voyageurs provenant de pays qui peuvent passer par l’Australie sans visa, notamment la France et la Belgique, et pour les voyageurs munis d’un visa de transit. Ces voyageurs doivent être munis d’un billet de transit et peuvent rester en Australie pendant 72 heures au maximum. En cas de transfert entre 8 et 72 heures, les voyageurs doivent rester en quarantaine jusqu’à leur prochain vol.

Le coronavirus (COVID-19) entrave fortement les voyages avec un visa pour l’AustralieLe coronavirus (COVID-19) entrave fortement les voyages avec un visa pour l’Australie

Quand pourrai-je à nouveau partir en Australie ?

On ne sait pas encore quand vous pourrez à nouveau vous rendre en Australie avec un visa ordinaire. Début mai 2021, il a été annoncé que le gouvernement australien pourrait maintenir les frontières fermées aux voyageurs étrangers jusqu’en 2022. On étudie actuellement la possibilité d’assouplir les restrictions de voyage pour les étudiants et autres visiteurs de longue durée. Gardez un œil sur cette page si vous voulez être informé des mesures et des restrictions concernant l’utilisation du visa Australie.

Souhaitez-vous recevoir un e‑mail dès que les voyages sont à nouveau possibles ?
Remplissez ici votre adresse e‑mail pour rester informé

Exigences d’exception pour les voyages vers l’Australie

Tous les voyageurs doivent remplir une déclaration de voyage en Australie au moins 72 heures avant leur départ, y compris les voyageurs qui ont bénéficié d’une exception à l’interdiction d’entrée ou qui ne font que transférer en Australie. Ce système est utilisé pour recueillir des informations sur les contacts, les vols et la santé des voyageurs qui arrivent. Après avoir rempli la déclaration, on reçoit une confirmation par courriel qui doit être soumise (numériquement ou imprimée) à l’arrivée. La déclaration de voyage ne peut être modifiée après sa soumission. Si les détails de votre vol ont changé ou si vous avez fait une erreur, vous devez supprimer la première déclaration et en soumettre une nouvelle.

En outre, depuis le 22 janvier 2021, un résultat négatif au test PCR est obligatoire pour tous les voyageurs âgés de 5 ans et plus (effectué jusqu’à 72 heures avant le départ). Cela vaut également pour les voyageurs qui ne font que transférer. L’obligation ne s’applique pas aux personnes qui ont été testées positives et qui ont avec elles un certificat médical attestant qu’au moins 14 jours se sont écoulés depuis quelles ont été infectées par le coronavirus et qu’elles n’ont plus de fièvre ni de problèmes respiratoires depuis au moins 72 heures, qu’elles se sont remises du coronavirus et qu’elles ne sont plus contagieuses.

Après votre arrivée en Australie, vous devez toujours passer 14 jours en quarantaine pour réduire les risques de transmission du coronavirus. Les voyageurs doivent être mis en quarantaine dans un établissement désigné, comme un hôtel près de l’aéroport. Les voyageurs qui ont séjourné en Nouvelle-Zélande au cours des 14 derniers jours peuvent se rendre en Australie sur un vol sans quarantaine et ne doivent pas présenter un résultat de test négatif.

Puis-je ou dois-je rentrer en France ou en Belgique ?

Ce choix vous appartient. Si vous souhaitez rester en Australie, vérifiez auprès de votre compagnie d’assurance si la couverture est toujours en vigueur maintenant que les conseils de voyage ne sont plus positifs. Si vous voulez rester en Australie, assurez-vous que vous avez un visa valide. Est-ce que votre visa expirera bientôt ? Faites-en la demande avant que la validité de la précédente n’expire. Il existe des visas-relais spéciaux qui sont accordés plus rapidement et peuvent servir de solution temporaire face aux demandes de visa de longue durée.

Ces temps-ci certain types de visas ne peuvent pas être demandés pour passer un séjour en Australie, mais il est possible de demander des exceptions à l’immigration en raison du coronavirus. Les voyageurs dont le visa a expiré, qui n’ont pas la possibilité d’obtenir un autre visa et qui ne peuvent pas quitter l’Australie en raison de restrictions sur les voyages internationaux peuvent demander un visa COVID-19 Pandemic event visa

Si vous vous trouvez en Australie maintenant, respectez les directives suivantes qui y sont valables actuellement :

  • Gardez une distance d’au moins 1,50 m avec les autres personnes.
  • Évitez les contacts sociaux, surtout avec des personnes à risque.
  • Lavez-vous régulièrement les mains pendant au moins 20 secondes.
  • Toussez et éternuez dans le pli de votre coude.
  • Essayez de toucher votre visage le moins possible avec vos mains.
  • Allez voir un médecin et faites-vous tester si vous ne vous sentez pas bien.

Le gouvernement australien offre des tests et des traitements contre le coronavirus et des vaccins gratuits.

Comment être indemnisé de la perte financière due au coronavirus ?

Ce n’est pas clair pour le moment. Cela dépend également de votre situation, par exemple de l’agence où vous avez réservé votre voyage en Australie et des frais que vous avez déjà engagés ou que vous devez encore engager. Certaines compagnies d’assurance et certains voyagistes remboursent les dommages causés par l’épidémie de coronavirus. Cependant, d’autres assureurs et organisations de voyages ont d’ores et déjà annoncé ne pas être en mesure de rembourser tous les dommages, car ils manquent de fonds. Les visas pour l’Australie non utilisés ne peuvent pas être annulés. Le service de l’Immigration ne reprend pas les visas octroyés et ne rembourse pas les visas non utilisés.

Clause de non-responsabilité : actuellement, les mesures de lutte contre le coronavirus prises par les gouvernements français et belge ainsi que leurs conseils sont toujours sujets à modification. Par conséquent, en cette période de pandémie de coronavirus, il est impossible de garantir que toutes les informations relatives au visa Australie dans le présent article sont continuellement à jour. Nous nous efforçons toutefois de mettre l’article régulièrement à jour en y ajoutant de nouvelles informations ou en les adaptant au besoin.