Bulletin d'actualités | | 28/07/2022 | Temps de lecture : ± 2 minutes

En raison du nombre élevé de demandes de visa, l’Australie recherche des entreprises privées pour collecter des données biométriques dans le cadre de la procédure de visa. En effet, depuis le début de l’année 2022, le nombre de demandes de visa a augmenté de façon spectaculaire.

Nouveau processus d’externalisation à partir de mars 2023

Un appel d’offres a récemment été lancé pour ce plan. Les entreprises sélectionnées seront chargées de collecter les données biométriques des demandes de visa, de les vérifier et de les comparer. Ils seront également chargés de transmettre ces données au ministère australien de l’Intérieur pour permettre la continuation du traitement des demandes de visa. Le ministère de l’Intérieur prend la décision finale sur la délivrance ou non du visa.

Le ministère indique qu’en 2021, une moyenne de 27 000 demandes de visa a été soumise par mois. Les chiffres pour les mois de février et mars 2022 montrent une forte augmentation, avec respectivement 137 144 et 225 514 demandes. Cette grande demande de visas s’explique, selon le ministère, par la reprise des voyages internationaux, qui a entraîné une forte augmentation des activités économiques dans le monde.

L’objectif du processus d’externalisation

En externalisant la collecte des données biométriques, le gouvernement australien espère non seulement éliminer le retard dans la délivrance des visas, mais aussi faire en sorte que le coût des demandes de visa n’augmente pas de manière significative. Cette décision s’inscrit également dans le cadre des plans permanents du gouvernement visant à améliorer le système de délivrance des visas et à le rendre plus efficace pour répondre aux attentes des voyageurs.

Parmi ces innovations figure l’introduction d’une carte sanitaire numérique. Cette mesure avait déjà été introduite en décembre 2021, mais elle a ensuite été supprimée avec l’intention de réintroduire une version améliorée. Actuellement, l’Australie est engagée dans certains projets de transition numérique, comme le développement d’une technologie de vérification de l’âge. Le pays introduit également un Trusted Digital Identity Framework qui détermine comment les services d’identité numérique doivent être dirigés.

Demander le visa Australie

Tous ceux qui se rendent en Australie devront se conformer à ces dispositions. Cela inclut les ressortissants français qui prévoient de se rendre en Australie et doivent demander un visa Australie. Les voyageurs de nationalité française ou belge peuvent utiliser le visa eVisitor Australie, qui peut être demandé facilement en ligne. Le visa est généralement accordé dans les 5 jours et est valable pour un an à compter de la date de délivrance. Au cours de cette période d’un an, vous pouvez effectuer un nombre illimité de voyages. Vous pouvez rester en Australie pendant trois mois consécutifs au maximum par visite.