Bulletin d'actualités | | 03/09/2018 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Les Belges qui veulent se rendre au Vietnam doivent toujours d’abord obtenir un visa avant de partir en voyage. Seuls quelques pays de l’Union européenne sont exemptés de cette règle.

Exemption pour d’autres pays

Le Vietnam fait une exception à la réglementation en matière de visas pour quelques pays européens. Il s’agit entre autres de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, de l’Espagne et du Royaume-Uni. Les habitants de ces pays n’ont même pas besoin de demander un visa pour se rendre au Vietnam dans les trois années à venir, car ils en sont exemptés.

Cela signifie que les Belges doivent toujours déposer une demande de visa pour le Vietnam. Le Vietnam essaie d’assouplir la réglementation, mais maintient l’obligation de visa pour certains pays.

Nouvelles exemptions

Les premières exemptions de visa avaient été introduites en juillet 2015. Des voyageurs de cinq pays européens pouvaient entrer dans le pays sans visa. Avant cette date, la politique des visas changeait tous les ans. Cette année, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a approuvé quelques demandes de période d'exemption de visas.

Le Vietnam est populaire en Europe occidentale

Le Vietnam est populaire en Europe occidentale et en contrepartie, les Vietnamiens se réjouissent également de nous recevoir. Nous y dépensons effectivement de grandes sommes d’argent. Selon l’office de Tourisme vietnamien, les Européens dépensent en moyenne 1 316 dollars par séjour et par personne. En 2015, le Vietnam a accueilli plus de 720 000 touristes d’Europe occidentale.

En 2016, 19 pour cent de touristes d’Europe occidentale supplémentaires ont voyagé au Vietnam. En 2017 ce nombre a même doublé en s’élevant à un million et demi de voyageurs.

Exigences de visa strictes

Le Vietnam est connu pour être l’un des pays en Asie les plus stricts en matière de politique de visas. Seuls 22 pays peuvent compter sur une exemption de la part du Vietnam. En Asie, l’Indonésie est le pays le plus libéral en ce qui concerne les visas : les voyageurs de 169 pays peuvent s’y rendre sans visa. À Singapour, 158 nationalités en sont exemptées, en Malaisie, 155 en en Thaïlande, 61.

Le Vietnam essaie d’assouplir la réglementation quelque peu. La nouvelle politique pour l’e-visa est un premier pas dans cette direction. L’e-visa est disponible pour des personnes de 46 nationalités, y compris la Belgique.

Voyager avec un visa Vietnam

Voyager au Vietnam ? Le plus simple est d’utiliser un e‑visa Vietnam. Dans le passé, beaucoup de Belges utilisaient un « visa à l’arrivée », procédure aujourd’hui déconseillée par l’ambassade du Vietnam. Cependant, de nombreux bureaux de visas font toujours de la publicité pour ce visa. Dans le cas d’un visa à l’arrivée, il faut acheter une lettre d’approbation à l’aéroport et payer des frais d’estampillage à l’arrivée. L’ambassade ne peut plus garantir aux voyageurs titulaires de ce visa qu’ils passeront les contrôles de passeport sans problèmes.

Un e-visa Vietnam est la meilleure façon d’obtenir l’autorisation d’entrer dans le pays. Les Belges peuvent demander ce visa depuis janvier 2018. L’avantage en est qu’il est vérifié et accordé avant le départ. Les titulaires de ce visa n’auront donc pas besoin de rejoindre les files d’attente pour les frais d’estampillage. Tous les frais sont compris dans le prix du visa, qui s’élève à 49,95 € par personne.

Bon à savoir : vous devez être en possession du visa avant de commencer votre voyage. Le passeport utilisé doit être valable encore au moins 30 jours au moment de l’arrivée au Vietnam. Le voyageur ne doit pas être atteint de troubles psychiques ou d’une maladie contagieuse pouvant constituer un danger pour son entourage. De plus, il ne doit pas avoir été expulsé du Vietnam durant les trois dernières années. Pour l’arrivée et le départ, le voyageur est obligé de passer par l’un des aéroports, ports maritimes ou postes-frontière spécifiquement désignés dans ce but.

La demande du visa Vietnam peut se faire entièrement en ligne par le biais du présent site web. Pour ce faire, un scan du passeport ainsi qu’une photo d’identité doivent être téléchargés. Toutes les données seront vérifiées immédiatement. Il arrive exceptionnellement qu’une demande soit refusée, auquel cas il faut déposer une demande auprès de l’ambassade.
Demander le visa Vietnam

Si vous avez besoin d’un visa en urgence, vous pouvez utiliser la demande en urgence. Cette option est indiquée dans le formulaire de demande. En cochant l’option « en urgence », un supplément de 17,50 € est facturé. Une demande en urgence est généralement accordée en trois jours, mais ce délai ne peut être garanti.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Vietnam date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Vietnam.