Peu de cas de coronavirus ont été constatés au Vietnam pour le moment. Afin d’éviter la propagation de l’épidémie, le gouvernement vietnamien a pris des mesures, qui ont également des conséquences sur les voyages effectués au moyen d’un visa touristique ou d’un visa d’affaires. Consultez cet article pour en savoir plus sur l’influence que ces mesures peuvent avoir sur vos projets de voyage. Ces informations ont été mises à jour le 15 octobre 2020.

Quelle est l’ampleur de l’épidémie de coronavirus au Vietnam ?

Le Vietnam a rapidement pris des mesures de lutte contre le coronavirus. Actuellement, 1 122 cas de contaminations y ont été recensés ainsi que 35 décès (au 14 octobre 2020). Bien que le Vietnam compte également des décès liés à la COVID-19, il reste l'un des pays qui ont su le mieux maîtriser l'épidémie de coronavirus. Les mesures prises par le gouvernement visent non seulement à stopper l'épidémie actuelle à l'intérieur des frontières du Vietnam, mais aussi à empêcher l'entrée des personnes infectées sur le territoire.

Le Vietnam a également pris des mesures strictes contre la nouvelle épidémie de coronavirus (COVID-19)Le Vietnam a également pris des mesures strictes contre la nouvelle épidémie de coronavirus (COVID-19)

Puis-je encore me rendre au Vietnam ?

De manière générale et jusqu'à nouvel ordre, aucun étranger ne peut se rendre au Vietnam. Cette mesure s'applique également aux voyageurs qui ont reçu un visa du service de l'Immigration indiquant qu'ils sont autorisés à entrer dans le pays. Les personnes de nationalité vietnamienne sont, quant à elles, toujours admises. Des exceptions peuvent également être faites pour les personnes qui souhaitent entrer dans le pays pour fournir une assistance médicale ou toute autre assistance spécialisée. Une exception est notamment faite pour les « experts, les chefs d'entreprise et les travailleurs hautement qualifiés » qui sont nécessaires pour assurer le maintien ou la relance de l'économie vietnamienne. Ces personnes doivent déposer une demande de visa par le biais de l'organisation vietnamienne avec laquelle elles travaillent et non par l'ambassade ou le consulat.

À son arrivée au Vietnam, tout voyageur devra passer deux semaines en quarantaine dans un centre désigné. La quarantaine à domicile/auto-isolement n'est pas possible en cette situation. Pour les diplomates, les titulaires de passeports de service et les voyageurs d'affaires, les "experts, chefs d'entreprise et travailleurs hautement qualifiés" mentionnés ci-dessus et les membres de leur famille, il existe une exception à l'obligation de quarantaine depuis le 1er septembre, s'ils restent moins de 14 jours dans le pays. Ces personnes doivent avoir subi un test PCR dans un centre de test approuvé par le gouvernement vietnamien 3 à 7 jours avant leur arrivée au Vietnam et doivent faire effectuer un test PCR régulièrement au Vietnam. En outre, ils doivent avoir une assurance maladie couvrant les frais de santé à l'étranger ou pouvoir montrer une garantie de leur entreprise que les frais éventuels liés au coronavirus seront pris en charge.

Mon visa pour un voyage prévu plus tard dans l'année est-il encore valable ?

De nombreux touristes ont déjà reçu un visa pour un voyage plus tard dans l’année, lorsque les mesures actuelles contre le coronavirus pourraient ne plus être en vigueur. Aujourd’hui, il est impossible de dire si les visas déjà accordés pourront être utilisés à ce moment-là. Il y a de fortes chances que ce soit le cas, mais le service vietnamien de l'Immigration ne l’a pas encore confirmé.

Est-il encore possible de demander un visa ?

Contrairement au Visa on Arrival, il est toujours possible de demander un visa pour le Vietnam. Les médias ont rapporté qu'à partir du 1er juillet, les demandes de visa électronique seraient à nouveau traitées par le service de l'Immigration. Cependant, cela ne fut pas le cas. La modification législative selon laquelle le visa électronique était de nouveau délivré à partir du 1er juillet était une mesure purement administrative, car l'ancienne loi qui permettait la délivrance de visas électroniques ne s'appliquait que jusqu'au 30 juin 2020. Par conséquent, il fallait agir pour permettre la délivrance de visas électroniques après cette date, mais cela ne signifie pas que le Vietnam délivrera à nouveau des visas électroniques à partir du 1er juillet. Veuillez garder à l'esprit que l'on ne sait pas encore quand l'interdiction d'entrée sera levée, ni si des conditions supplémentaires seront imposées aux voyages avec un visa pour le Vietnam après cette date.

Demander dès maintenant un visa pour un voyage au Vietnam déjà prévu

À partir de quand pourrai-je voyager au Vietnam en toute sécurité ?

Nous ne le savons pas encore. À Hanoï, Ho Chi Minh Ville et dans d'autres provinces, les possibilités de déplacement sont limitées, ainsi que les réunions. Le port du masque est généralement obligatoire. Des amendes élevées peuvent être imposées en cas de non-respect des règles d'hygiène. Veuillez consulter régulièrement la présente page ainsi que votre agence de voyage ou votre compagnie aérienne. Il est recommandé d'éviter de se rendre au Vietnam pendant encore au moins un mois.

Je me trouve toujours au Vietnam, que dois-je faire ?

Essayez de rentrer à votre domicile si vous le pouvez. Les mesures prises par le gouvernement vietnamien pour lutter contre la corona ont été assouplies, mais elles peuvent varier selon les régions. Si vous ne quittez pas le pays, vous pourriez être mis en quarantaine dans des conditions indésirables et non hygiéniques. Dans ce cas, contactez l'ambassade de France ou de Belgique au Vietnam.

Si vous êtes toujours au Vietnam et vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas regagner votre pays, veuillez contacter les services de l'Immigration pour savoir si vous pouvez prolonger votre visa ou votre permis de séjour et comment le faire. Les services de l'Immigration possèdent des bureaux à Hanoi, Da Nang et Hô Chi Minh-Ville.

Qui porte la responsabilité civile des dommages financiers occasionnés ?

L’épidémie de COVID-19 entraîne des dommages financiers importants pour les voyageurs, les agences de voyages, les voyagistes et les assureurs. Il serait possible de se voir rembourser des dommages dans certains cas, mais pas toujours. De plus, le service de l'Immigration du Vietnam ne remboursera pas les voyageurs qui ont déjà payé les frais de visa, mais qui ne peuvent plus utiliser leur visa à cause du coronavirus.

Clause de non-responsabilité : le coronavirus (COVID-19) a des conséquences majeures pour un grand nombre de voyageurs, qu’ils aient ou non un visa Vietnam. Il n'est, à l’heure actuelle, pas possible d'estimer toutes les conséquences du coronavirus. En outre, de nombreuses mesures et restrictions sont modifiées quotidiennement. Les informations figurant sur cette page ont été rassemblées avec soin, mais il n'est pas possible de garantir qu'elles seront complètes et à jour à tout moment. Pour connaître les derniers développements sur la COVID-19 au Vietnam, veuillez vous renseigner auprès de votre agence de voyages ou de votre compagnie aérienne.