En raison du coronavirus, des vacances au Vietnam ne sont toujours pas possibles. Les visas touristiques peuvent déjà être demandés, mais ne sont pas encore accordés. Pour en savoir plus sur l’état actuel de la situation concernant le coronavirus au Vietnam et les attentes pour les mois à venir, consultez cet article. Cette page a été mise à jour le 29 septembre 2021.

La crise sanitaire au Vietnam

Au Vietnam, le premier cas de couronne a été observé le 23 janvier 2020. Le 22 mars 2020, les frontières du Vietnam ont été fermées aux touristes et aux voyageurs d’affaires. Grâce à des mesures rigoureuses, le nombre d’infections au Vietnam est initialement resté très limité. Ce n’est qu’à partir du printemps 2021 que le nombre d’infections observées a commencé à augmenter. Cela était en partie dû à la variante delta du virus, qui est devenue dominante au Vietnam à partir de ce moment-là.

Vaccinations au Vietnam

En mars 2021, la vaccination de la population au Vietnam a commencé. Au départ, le taux de vaccination était très faible, mais depuis mi-août, environ 20 millions de vaccins ont été administrés chaque mois. Le Vietnam compte environ 100 millions d’habitants. À ce rythme, le taux de vaccination pourrait approcher celui des pays occidentaux d’ici la fin 2021. Cela pourrait signifier que les vacances au Vietnam pourront se dérouler de manière responsable à partir de début 2022, mais il n’y a pas encore de certitude.

Ook Vietnam heeft strenge maatregelen genomen tegen een verdere uitbraak van corona / Covid-19Le Vietnam a également pris des mesures strictes contre une nouvelle épidémie.

Puis-je aller au Vietnam si je suis vacciné ?

Pas pour le moment. Toutefois, le gouvernement vietnamien a annoncé que l’île de Phu Quoc sera bientôt accessible aux touristes vaccinés. Cette expérience montrera si le gouvernement vietnamien considère qu’il est responsable d’autoriser les touristes vaccinés à se rendre dans d’autres régions du pays. On ne sait pas encore quand Phu Quoc pourra être visité par les touristes vaccinés contre le coronavirus.

Outre les expériences et les attentes du gouvernement vietnamien, les touristes sont également invités à tenir compte des conseils de voyage de leur pays d’origine. Actuellement, le gouvernement français déconseille aux touristes de prévoir un voyage au Vietnam. D’autres pays de l’Union européenne, ainsi que le Royaume-Uni, sont du même avis.

Restez informé

Souhaitez-vous recevoir un e‑mail dès que l’on sait quand vous pourrez à nouveau partir en vacances au Vietnam ?
Inscrivez-vous ici et restez informé par e‑mail

Exceptions à l’interdiction d’entrée

En général, les étrangers ne peuvent actuellement pas se rendre au Vietnam. Toutefois, les personnes de nationalité vietnamienne sont admises. Des exceptions peuvent également être faites pour les personnes qui souhaitent entrer au Vietnam pour fournir une assistance médicale ou toute autre assistance spécialisée. Il existe également une exception pour les personnes hautement qualifiées et les experts dont on a besoin pour maintenir ou relancer l’économie vietnamienne, ainsi que pour leur famille immédiate. Ces personnes ne peuvent pas demander leur visa auprès de l’ambassade ou du consulat, mais doivent le faire auprès de leur partenaire de coopération au Vietnam.

Les personnes qui ont actuellement la possibilité d’obtenir un visa pour le Vietnam en raison d’une situation exceptionnelle doivent tout de même être conscientes d’un certain nombre de mesures strictes de prévention pour lutter contre le coronavirus. Les voyageurs admis, y compris ceux de nationalité vietnamienne, doivent être munis, au moment du départ, d’un certificat médical d’un médecin attestant qu’ils ne présentent aucun symptôme de corona et qu’ils ont été testés négatif. Ils doivent présenter cette déclaration au contrôle des passeports et passer un minimum de 14 jours en quarantaine dans un endroit désigné après leur arrivée au Vietnam. Pendant cette période, ils sont testés trois fois pour le coronavirus. Si tous les tests sont négatifs, ils sont autorisés à passer les 14 jours suivants en quarantaine/auto-isolement à domicile, où ils sont testés deux fois de plus. Les frais de séjour dans le lieu de quarantaine désigné et les tests sont à la charge de l’individu.

Pour les diplomates, les investisseurs, les cadres supérieurs, les experts, les autres employés hautement qualifiés et les parents de ces personnes, une exception aux mesures de quarantaine au Vietnam est parfois faite. Comme le visa, cette exception doit également être demandée par le partenaire de coopération vietnamien. Une fois le permis accordé, ces personnes doivent avoir subi un test PCR dans un centre de test agréé par le gouvernement vietnamien 3 à 5 jours avant leur arrivée au Vietnam et doivent régulièrement subir un test PCR au Vietnam même. Ils ne peuvent quitter leur logement que pour se rendre à des rendez-vous approuvés. En outre, tous les voyageurs doivent être en mesure de présenter une assurance maladie couvrant les frais médicaux à l’étranger ou une garantie de leur entreprise qu’elle couvrira tous les frais liés au coronavirus.

Est-il déjà possible de demander un visa ?

Contrairement au visa à l’arrivée, la demande d’un e-visa Vietnam est toujours possible. Toutefois, les demandes de visa électronique ne seront traitées à nouveau par le service de l’immigration qu’après la levée de l’interdiction d’entrée. Veuillez noter que l’on ne sait pas encore quand l’interdiction d’entrée sera levée, ni s’il y aura des conditions supplémentaires pour voyager avec un visa Vietnam par la suite.
Inscrivez-vous ici et restez informé par e‑mail

Clause de non-responsabilité : le coronavirus a eu un impact majeur sur les voyages au Vietnam et il est prévu que cela reste le cas dans un avenir prévisible. Les mesures liées au coronavirus peuvent changer rapidement et, bien que cette page ait été soigneusement compilée, il n’est pas possible de garantir que toutes les informations sont complètes et entièrement exactes à tout moment. Veuillez vérifier auprès de votre compagnie aérienne, de votre agent de voyage ou de votre voyagiste avant de planifier votre voyage.