Avant la pandémie du coronavirus, il était encore possible d’obtenir un visa à l’arrivée au Vietnam. Cependant, ce type de visa a été supprimé et il n’est donc plus possible d’acquérir un visa pour le Vietnam « on arrival » (VOA) ou « à l’arrivée ». Les voyageurs doivent toujours demander un visa Vietnam avant leur départ.

Suppression progressive du visa à l’arrivée

La procédure de demande du visa à l’arrivée n’a jamais été supprimée officiellement. Avant la pandémie, de nombreux touristes et voyageurs d’affaires utilisaient le visa à l’arrivée. En 2020, le Vietnam a complètement fermé ses frontières dans le cadre de sa politique de tolérance zéro contre le coronavirus. Le 15 mars 2022, les frontières ont été rouvertes et le Vietnam a commencé à nouveau à accorder des visas pour les vacances et les voyages d’affaires. Cependant, ces visas sont maintenant uniquement délivrés par le biais de la procédure de demande de visa électronique en ligne et par l’intermédiaire des ambassades. On s’attendait à ce que les VOA soient également réintroduits, mais cela n’a pas été le cas.

Visa On Arrival supprimé

Avertissement !
Vous trouverez de nombreuses informations à propos de l’ancien visa à l’arrivée (Visa On Arrival) sur l’internet. Si vous lisez quelque part que vous pouvez encore obtenir un visa à l’arrivée pour le Vietnam, sachez que cette information n’est plus valable.
Pour en savoir plus sur la nouvelle procédure


Un bateau dans la baie d’Along, Vietnam La baie d’Along au Vietnam fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Différentes variantes du visa Vietnam

Depuis l’introduction de l’obligation de visa, le Vietnam a délivré trois variantes de visa : 

  • E-visas numériques (visas électroniques) — à demander sur l’internet
  • Le visa classique en papier — à demander auprès de l’ambassade du Vietnam.
  • Visa On Arrival — à demander à l’arrivée au Vietnam

Un e‑visa a comme principal avantage que vous pouvez facilement le demander à l’aide d’un formulaire numérique. Ainsi, vous n’êtes pas obligé de vous rendre à l’ambassade, ce qui est requis pour l’obtention du visa classique en papier. De plus, les titulaires d’un e‑visa ne doivent pas faire la queue à l’arrivée, ce qui était obligatoire pour demander le visa à l’arrivée.

Les visas physiques ont des avantages uniquement pour certains types de voyageurs. Par exemple, les voyageurs qui n’ont pas de but touristique ou professionnel, qui veulent séjourner au Vietnam plus de 90 jours, ou qui ne remplissent pas les conditions de l’e-visa. Le VOA avait comme avantage que le délai de délivrance était très court. Il fallait quand même obtenir une lettre d’approbation (approval letter), mais même dans les cas en urgence, cela ne prenait pas plus que quelques heures.

Demandez votre e‑visa pour le Vietnam ici

Comment fonctionnait le visa à l’arrivée pour le Vietnam ?

Le Visa On Arrival pouvait être obtenu au guichet de visa à l’arrivée au Vietnam, uniquement pour les voyageurs qui avaient déjà obtenu une lettre d’approbation avant leur départ. La procédure de visa à l’arrivée était donc plus compliquée que son nom ne le suggèrerait. La procédure de demande pour la lettre d’approbation avait le même objectif que la procédure de demande de l’e-visa : de faire une enquête sur les antécédents des voyageurs avant le départ et d’empêcher les voyageurs non désirés d’entrer dans le pays.

La demande de lettre d’approbation

Il était possible de demander une lettre d’approbation en ligne, par exemple par le biais d’une agence de visa française. Cette agence française transmettait ensuite cette demande à une agence locale au Vietnam. Un employé de cette agence locale devait se rendre au bureau des services de l’immigration, où cette lettre était délivrée. Un scan de la lettre devait être envoyé au voyageur par l’agence locale. Le voyageur devait emporter la lettre au Vietnam et l’échanger contre le visa à l’arrivée au guichet des visas. Le voyageur devait également payer le stamping fee (frais de cachet).

Les coûts du visa à l’arrivée

Les coûts du visa à l’arrivée comprenaient le coût de la lettre d’approbation, les frais perçus par l’agence de visa française et vietnamienne et les frais de cachet (stamping fee). En revanche, le coût du visa électronique pour le Vietnam est toujours entièrement payé à l’avance.

Problèmes avec les visas à l’arrivée

Il y avait régulièrement des problèmes avec les VOA’s. La queue pour le guichet de visa était souvent très longue. De plus, il est également arrivé qu’une lettre d’approbation soit jugée non valide après l’arrivée, ce qui a entraîné des amendes et des expulsions. Pour réduire ce risque, les ambassades du Vietnam recommandaient aux voyageurs d’utiliser le visa électronique bien avant que le visa à l’arrivée soit supprimé. Le visa électronique a été introduit en 2018 et remplace désormais complètement le VOA.

Demandez immédiatement un e‑visa

Le visa électronique peut être utilisé pour les vacances et les voyages d’affaires au Vietnam avec un séjour maximal de 90 jours. Vous pouvez facilement demander ce visa par le biais d’un formulaire numérique. À l’arrivée, vous ne devrez pas payer les frais de cachet ou d’autres frais supplémentaires.
Demandez votre e‑visa Vietnam maintenant

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour le Vietnam. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (640.352 VND par visa, via evisa.xuatnhapcanh.gov.vn), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 640.352 VND en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 30,91 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Vietnam a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.