Bulletin d'actualités | | 10/01/2023 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Le nombre de touristes internationaux voyageant au Vietnam est encore très faible par rapport aux niveaux pré-pandémie. Le secteur du tourisme soutient que la situation est imputable aux conditions de visa très strictes imposées par le pays et demande instamment au gouvernement d’appliquer des assouplissements.

Le tourisme n’est pas encore aux niveaux souhaités

Après la pandémie, le Vietnam a été l’un des premiers pays d’Asie du Sud-Est à rouvrir ses frontières aux voyageurs internationaux. Cette décision a été prise principalement en raison de la vaste et efficace campagne de vaccination menée dans le pays. Toutefois, l’afflux de touristes souhaité ne s’est pas produit. Le pays s’attendait à accueillir au moins 5 millions de visiteurs internationaux en 2022, mais selon les statistiques de fin d’année, il n’y a eu que 3,5 millions de touristes. Il s’agit d’un résultat décevant pour le Vietnam, surtout en comparaison avec les pays voisins comme la Malaisie et la Thaïlande, qui ont même dépassé leurs objectifs touristiques pour 2022. Par conséquent, le secteur du tourisme au Vietnam reste en difficulté.

Le nombre relativement faible de touristes accroît la frustration du secteur du tourisme et des voyages du pays. Les hôtels et les compagnies aériennes demandent au gouvernement de prendre des mesures dans les plus brefs délais. La crainte est que, tout comme en 2022, les chiffres du tourisme soient décevants en 2023 si l’on ne prend pas de mesures concrètes.

L’assouplissement des règles de visa comme solution

Selon certains critiques, ce sont les touristes occidentaux qui ne voyagent pas au Vietnam en raison des règles trop strictes en matière de visa. Actuellement, seuls les voyageurs de 25 pays sont autorisés à se rendre au Vietnam sans visa. Les voyageurs originaires d’autres pays doivent demander un visa avant de partir pour le Vietnam. Dans le cas des voyageurs exemptés de visa, des périodes de séjour maximales différentes s’appliquent en fonction de la nationalité du voyageur. Les voyageurs chiliens, par exemple, peuvent rester au Vietnam jusqu’à 90 jours, tandis que les voyageurs britanniques et allemands ont droit à un séjour maximum de 15 jours.

Selon le secteur du tourisme vietnamien, les règles en matière de visa doivent être assouplies pour que le nombre de visiteurs puisse augmenter. Par exemple, le nombre de nationalités autorisées à se rendre au Vietnam sans visa devrait être considérablement augmenté et la durée maximale de séjour autorisée pour les voyageurs sans visa devrait être plus longue. Au lieu de 15 jours, la durée maximale du séjour devrait être d’au moins 30 jours.

Certaines critiques concernent également les conditions du visa électronique pour le Vietnam disponible en ligne. Les voyageurs des pays occidentaux qui ne bénéficient pas de l’exemption de visa ou qui souhaitent rester au Vietnam pendant plus de 15 jours peuvent demander un e‑visa. Ce visa électronique peut être demandé en ligne et permet d’effectuer un séjour de 30 jours maximum. Plusieurs acteurs du secteur touristique vietnamien soutiennent que la durée de ce séjour autorisé devrait être augmentée et que le visa devrait pouvoir être utilisé plusieurs fois. Actuellement, le visa électronique peut uniquement être utilisé pour un voyage, indépendamment de la durée du séjour au Vietnam. Pour pouvoir entrer à nouveau dans le pays, il est obligatoire de demander un nouveau visa à chaque fois.

Avant le déclenchement de la pandémie, le Vietnam offrait également un visa valable trois mois pour entrer plusieurs fois dans le pays. Cependant, ce visa n’a plus été réintroduit. De même, le visa à l’arrivée, qui pouvait être obtenu à l’aéroport, n’est plus disponible.

Attentes modestes pour 2023

Malgré les chiffres décevants de 2022, le Vietnam est assez optimiste pour 2023. Au cours de cette année, le pays vise à accueillir 8 millions de visiteurs internationaux : plus du double du nombre de voyageurs qui sont effectivement entrés au Vietnam en 2022. Il s’agit toujours d’un nombre bien inférieur aux niveaux pré-pandémie. En 2019, le Vietnam a accueilli 18 millions de voyageurs internationaux.

En décembre 2022, près de 20 % de visiteurs en plus ont voyagé au Vietnam par rapport au mois précédent. Le pays espère que cette croissance se poursuivra et prévoit des initiatives marketing importantes pour stimuler le tourisme au Vietnam. Malgré la pression exercée par différents secteurs, le gouvernement n’a toujours pas laissé entendre qu’il envisageait d’assouplir les conditions en matière de visas à court terme.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Vietnam date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Vietnam.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour le Vietnam. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (640.352 VND par visa, via evisa.xuatnhapcanh.gov.vn), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 640.352 VND en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 30,98 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Vietnam a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.