Bulletin d'actualités | | 12/06/2023 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Le nombre de touristes se rendant au Vietnam pour des vacances ou un voyage d’affaires reste faible. L’une des raisons évidentes est la pandémie de COVID-19, mais les réglementations strictes en matière de visas découragent également les touristes de choisir le Vietnam comme destination. Pour cette raison, le gouvernement vietnamien a décidé d’étendre la validité du visa.

Les règles de visa actuelles constituent un obstacle

Dans presque tous les pays du monde, la pandémie de COVID-19 a entraîné une diminution du nombre de touristes. Cependant, depuis plus d’un an et demi, la plupart des pays assistent à une reprise et à une croissance du secteur du tourisme. Au Vietnam, cette croissance n’a pas encore eu lieu. Le problème principal réside dans les règles strictes que les voyageurs doivent respecter pour se conformer à l’obligation de visa.

La plupart des touristes peuvent utiliser l’e-visa disponible en ligne et valable 30 jours. Ceux qui ne peuvent pas bénéficier de ce visa peuvent demander un visa à l’ambassade, mais dans ce cas, la procédure de demande est plus longue et plus compliquée. Les voyageurs de certains pays européens sont exemptés de visa pour 15 jours, une période assez courte qui rend la demande de visa obligatoire pour presque tous les voyages au Vietnam. Les touristes doivent quitter le pays dans un délai maximum de 30 jours. Toutes les variantes de visa qui leur permettaient de rester plus longtemps au Vietnam ne sont plus disponibles.

Plus de visas disponibles avant la pandémie de COVID-19

Avant le déclenchement de la pandémie de COVID-19, le Vietnam délivrait de nombreux autres types de visas, dont le visa qui pouvait être obtenu à l’arrivée dans le pays (Visa On Arrival). Cette dernière variante était très pratique pour les voyageurs qui décidaient de se rendre au Vietnam à la dernière minute, car les conditions à remplir pour l’obtenir pouvaient être remplies même peu avant le départ. Un visa électronique de 90 jours était également disponible, qui permettait aux voyageurs d’entrer plusieurs fois dans le pays. Cette variante était très appréciée des touristes, car elle pouvait être obtenue rapidement et utilisée pour plusieurs séjours au Vietnam. Après la réouverture des frontières, aucune de ces variantes n’a été réintroduite.

Mesures COVID-19 : fermeture des frontières et diminution des visas

En 2020, le Vietnam a décidé de fermer ses frontières en raison de la pandémie de COVID-19. Pendant cette période, aucun visa ne pouvait être demandé, même auprès des ambassades. Lorsque de nombreux pays ont rouvert leurs frontières et que les vols internationaux ont été rétablis, le Vietnam a préféré attendre un peu plus longtemps avant d’accueillir à nouveau les voyageurs internationaux. Il a fallu attendre mars 2022 pour que les voyageurs soient à nouveau autorisés à entrer dans le pays. L’obligation de visa était toujours en vigueur, mais toutes les anciennes variantes de visa n’étaient plus disponibles.

Actuellement, les voyageurs peuvent uniquement demander un visa qui les autorise à séjourner au Vietnam pour un maximum de 30 jours. Cette limitation concerne à la fois les visas électroniques disponibles en ligne et les visas délivrés par les ambassades.

Plus forte reprise dans d’autres pays

Selon leur nationalité, de nombreux voyageurs se rendant dans les pays voisins du Vietnam peuvent bénéficier d’une exemption temporaire de visa ou demander un visa valable pour une longue période. Les chiffres sur le tourisme montrent que des règles de visa plus tolérantes constituent une incitation au tourisme. Les voyageurs trouvent plus facile et plus attrayant de se rendre dans un pays où il n’y a pas d’obligation de visa ou où l’on peut séjourner pendant une longue période avec un seul visa.

Nécessité de changements importants

En 2022, il était déjà clair que les objectifs fixés pour le tourisme au Vietnam ne seraient pas atteints. À la fin de cette même année, le gouvernement vietnamien a soumis une proposition visant à prolonger la durée de validité des visas. En mars 2023, le gouvernement a promis de discuter de la politique des visas devant l’Assemblée nationale, organe législatif du Vietnam. Cependant, il a fallu attendre encore un peu, car l’Assemblée nationale ne s’est penchée sur la question que le 22 mai 2023. Au cours de la réunion, tous les nouveaux projets de loi ont été examinés, y compris celui concernant la prolongation de la durée de validité de l’e-visa. On ne sait pas encore si et quand ce projet de loi sera adopté.

Qu’est-ce qui va changer exactement ? 

Le gouvernement souhaite non seulement prolonger la validité du visa, mais aussi la durée de séjour sans visa dont les voyageurs de certaines nationalités peuvent bénéficier. En bref, l’objectif est de permettre aux touristes de rester plus longtemps au Vietnam. La proposition consiste à étendre la validité du visa de 30 à 90 jours et à permettre aux voyageurs de choisir entre un visa à entrée unique, pour un seul séjour dans le pays, et un visa à entrées multiples, pour plusieurs séjours. Le gouvernement souhaite également porter de 15 à 45 jours la période d’exemption de visa pour les voyageurs de certaines nationalités. On ne sait pas encore si tout cela sera effectivement mis en œuvre et quand les nouvelles règles entreront en vigueur.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Vietnam date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Vietnam.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour le Vietnam. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (640.352 VND par visa, via evisa.xuatnhapcanh.gov.vn), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 640.352 VND en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 31,45 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Vietnam a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.