Bulletin d'actualités | | 09/10/2018 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Le Premier ministre du Sri Lanka, Ranil Wickremesinghe, étudie la possibilité d’autoriser aux ressortissants européens de se rendre au Sri Lanka sans visa. Le Premier ministre est d’avis que les voyageurs d’un certain nombre de pays européens devraient pouvoir voyager sans visa, parce que ces pays représentent une grande partie du tourisme au Sri Lanka.

Si les projets de M. Wickremesinghe se concrétisent, les citoyens de ces pays devraient pouvoir se rendre au Sri Lanka sans visa à l’avenir. Selon le ministre sri-lankais du Tourisme, l’introduction de cette exemption mérite d’être envisagée.

Nationalités exemptées de visas

Les pays qui peuvent bénéficier d'une exemption de visas pour le Sri Lanka ne sont pas encore connus précisément. Le ministre du Tourisme envisage en tout cas de lever l’obligation de visa pour un certain nombre ou la totalité des pays européens. En dehors des personnes venant des pays européens, le tourisme au Sri Lanka est principalement composé de voyageurs en provenance d'Inde, de Chine et d'Asie occidentale.

Par conséquent, l'éventuelle exemption de visa n'est pas seulement destinée aux pays européens, mais également à d’autres pays pour qui le Sri Lanka est une destination de prédilection.

Exemption de visa réduite

Il n’est pas prévu que l’exemption de visa pour les voyageurs venant de ces pays sera d’application toute l’année. Même avec les nouvelles réglementations, il sera toujours nécessaire de demander un visa pour le Sri Lanka pendant certaines périodes de l’année. L’objectif principal de l’exemption de visa est en effet d’attirer des touristes pendant les périodes plus calmes.

Le projet consiste à permettre aux touristes de certains pays de voyager sans visa pendant la période d'octobre à novembre et de mars à avril. Le Bureau de la promotion du tourisme de Sri Lanka (SLTPB) examine actuellement la faisabilité de la proposition du ministre.

Réduire le coût

Outre l'exemption de visa, le ministre prévoit d’autres mesures pour stimuler le tourisme dans le pays. Selon le Premier ministre, le gouvernement du Sri Lanka est en pourparlers avec des compagnies aériennes, des tour-opérateurs et des hôtels afin de réduire le coût d'un voyage au Sri Lanka pendant les périodes mentionnées ci-dessus. Selon le Premier ministre, ces efforts devraient rendre le pays attirant pour les touristes tout au long de l'année.

Visa Sri Lanka obligatoire pour le moment

Demander le visa

Visa Sri Lanka obligatoire pour le moment
Le moment où ces projets deviendront réalité n’est pas encore connu. Pour l’instant, il est important d’examiner la faisabilité d’une éventuelle exemption de visas pour les ressortissants européens. Cela signifie que les voyageurs qui veulent se rendre à Sri Lanka auront, pour l’instant, encore besoin d’un visa Sri Lanka.
Demander le visa Sri Lanka


Actuellement, le visa Sri Lanka est requis pour tous les voyageurs français et belges. Il n'est plus nécessaire de se rendre à l'ambassade pour en faire la demande, car le visa peut être facilement demandé en ligne. La France et la Belgique, entre autres, peuvent utiliser le dispositif du visa électronique. Cela signifie que si vous avez la nationalité d’un de ces deux pays, vous pouvez demander un visa en ligne pour les voyages d'affaires, le tourisme et pour faire une escale au Sri Lanka. Lors de votre demande de visa électronique pour le Sri Lanka, vous devez indiquer le but de votre voyage au Sri Lanka.

L’e-visa (également appelé ETA) permet un séjour de 30 jours maximum. L’ETA présente l’avantage de pouvoir facilement être demandé en ligne. Une fois le visa accordé, vous pouvez l'imprimer directement. Si vous souhaitez rester moins de 30 jours au Sri Lanka, vous n’êtes donc plus contraint de vous rendre au consulat du Sri Lanka.

Le prix d’une demande de visa Sri Lanka s’élève à 44,95 € par personne. Pour une demande de visa d’affaires, un supplément de 10,00 €est appliqué. Après l’octroi du visa, vous pouvez partir au Sri Lanka. Pendant le vol, vous devrez remplir une carte de débarquement (Disembarkation Card), sur laquelle vous devrez indiquer vos données ainsi que la raison de votre voyage au Sri Lanka. Cette carte doit être présentée lors du contrôle de votre passeport. Généralement, vous n’aurez plus à présenter votre e‑visa, mais il est néanmoins recommandé de l’imprimer avant votre départ pour pouvoir le montrer si nécessaire.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Sri Lanka date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Sri Lanka.