Bulletin d'actualités | | 21/01/2018 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Le gouvernement sri-lankais a adopté un certain nombre d’amendements relatifs à la délivrance du visa Sri Lanka. Il s’agit d’une modification de la législation sur l’immigration et l’émigration.

Cette loi remontait à 1948. Le ministre de l’Intérieur, S.B. Navinne, a annoncé que le gouvernement avait mis en œuvre les changements. Ceux-ci concernent principalement des sanctions plus strictes autour des visas Sri Lanka expirés et la délivrance de visas aux étudiants. En outre, le gouvernement sri-lankais passe de la roupie sri-lankaise au dollar américain pour les demandes de visa.

Paiement en dollars américains

Paiement en dollars américainsPaiement en dollars américains

Tout d’abord, le gouvernement a accepté la proposition de ne pas faire payer les nouvelles demandes de visa en roupies sri-lankaises. Dorénavant, le gouvernement calculera les demandes de visa en dollars américains. Le gouvernement le fera sur la base des recommandations des investisseurs et des employés dans les zones dites BOI.

Le BOI signifie Board of Investment et peut être considéré comme un groupe de régions qui, ensemble, conseillent le ministre. Outre le changement concernant la demande de visa, le cabinet a décidé de vérifier plus attentivement les visas expirés.

Visas expirés

Le gouvernement sri-lankais va vérifier de plus près les visas expirés. Les visas des touristes (explication), des immigrants et des émigrants seront contrôlés plus souvent. Si votre visa a expiré et que vous restez encore au Sri Lanka, vous risquez une amende de 500 dollars américains, en plus du montant de la demande de nouveau visa. Il en va de même pour les voyages au Sri Lanka sans visa valide. Apprenez-en plus sur la prolongation et la validité du visa Sri Lanka.

Depuis longtemps, le Sri Lanka a des problèmes avec des touristes illégaux, des expatriés et des étudiants qui demandent un visa et restent plus longtemps dans le pays alors que le visa a expiré. Le gouvernement espère ainsi s’attaquer à la question de la loi sur l’immigration.

Visas spéciaux pour les étudiants

Par ailleurs, il reste possible d’étudier au Sri Lanka. Toutefois, un visa spécial d’étudiant est nécessaire. Jusqu’à présent, le visa restait valable pour une durée limitée. Les nouvelles règles permettent que le visa Sri Lanka reste valable pour la durée des études dans le pays. Pour en savoir plus sur la validité du visa Sri Lanka, cliquez ici.

Ressources financières suffisantes

De plus, les revenus des expatriés au Sri Lanka occupent une place de plus en plus importante. Il est possible de demander un visa pour le Sri Lanka pour une durée maximale de dix ans. La condition est que le demandeur possède au moins 500 000 dollars américains et les verse au gouvernement du Sri Lanka.

Visas pour les membres de la famille

Le gouvernement sri-lankais a également modifié la manière dont les expatriés peuvent réunir leurs familles. Les visas sont désormais délivrés aux expatriés qui sont mariés à un résident sri-lankais. La condition pour devenir résident sri-lankais est que le demandeur ait vécu au moins cinq ans au Sri Lanka. Les autres membres de la famille doivent avoir un lien avec le résident. Il est ainsi plus facile d’obtenir un visa si la personne est mariée à quelqu’un originaire du Sri Lanka.
Le visa est délivré pour une durée maximale de deux ans. En outre, il est possible de demander un visa spécial si vous avez été marié à une personne originaire du Sri Lanka, mais si cette personne est décédée entre-temps. Il ou elle doit avoir vécu au Sri Lanka pendant au moins dix ans ou avoir des enfants encore mineurs.

Qu’est-ce que cela signifie pour moi ?

La plupart des règles concernent un long séjour au Sri Lanka. Habituellement, la demande de visa sur notre site est facturée en euros. Cela restera ainsi. Toutefois, il est important de demander le visa Sri Lanka avant le départ. Faites-le à temps : la délivrance du visa peut prendre un certain temps. Il est important d’avoir ce visa en règle avant le départ, notamment en raison des règles modifiées concernant le contrôle des visas. Si vous êtes contrôlé et si le visa a expiré, ou si vous n’avez pas de Sri Lanka en votre possession, cela peut conduire à une amende élevée. L’amende est de 500 dollars américains, plus les frais de demande d’un nouveau visa.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Sri Lanka date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Sri Lanka.