Bulletin d'actualités | | 10/09/2021 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Pour encourager les voyages dans le pays, le Sri Lanka travaille sur une idée unique : un « visa de nomade numérique ». Ce visa est destiné à ceux que l’on appelle les nomades numériques : les personnes travaillant dans le secteur numérique qui n’ont pas besoin d’être présentes dans un certain lieu pour leur travail.

Qu’est-ce qu’un « nomade numérique » ?

Le concept de nomade numérique est apparu au début du 21e siècle, lorsque l’internet a pris une importance croissante dans la vie quotidienne. Le livre The The 4-Hour Workweek de Timothy Ferriss a joué un rôle important dans le développement de ce mode de vie. Dans son livre, Ferriss affirme que la semaine de travail habituelle de 40 heures est dépassée et que l’on peut et doit faire plus de place au développement personnel. Les nomades numériques suivent cette mentalité. Ils ne travaillent pas dans un lieu fixe, comme un bureau ou même dans un pays, mais voyagent dans le monde entier. Cela est possible, car ils n’ont besoin que d’un ordinateur portable et d’internet pour leur travail.

Grâce aux progrès technologiques, il est de plus en plus facile de mener un tel style de vie. De plus en plus de professions peuvent être exercées entièrement ou en grande partie en ligne. Grâce à des outils tels que Skype, Zoom ou Dropbox, les réunions physiques ne sont plus nécessaires dans de nombreux cas.

La crise sanitaire a considérablement accru l’utilisation de ces outils essentiels au mode de vie des nomades numériques. À cause du coronavirus, de nombreux employés ont dû travailler à domicile, ce qui a obligé les entreprises à utiliser principalement des outils de communication numériques tels que Zoom ou Skype pour les appels ou les réunions.

Visa pour les nomades numériques au Sri Lanka

En juillet 2021, il a été signalé que le nouveau visa serait valable un an et pourrait coûter 500 dollars. Le 24 août, le gouvernement sri-lankais a indiqué que le visa sera valable trois mois et coûtera 85 dollars. Comme le e-visa pour le Sri Lanka (ETA), ce visa sera également disponible en ligne.

Une nature magnifique au Sri Lanka

Selon le Club Med, le Sri Lanka est un « paradis » pour les nomades numériques. Selon le tour-opérateur, cela est dû à la beauté de la nature que l’on trouve presque partout dans le pays. Pour de nombreux nomades numériques, la principale motivation pour choisir ce mode de vie est d’échapper à la vie stressante de la ville. Le Sri Lanka possède de magnifiques parcs nationaux abritant une faune très diversifiée, comme le parc national de Yala et les plaines de Horton. Les voyageurs actifs peuvent escalader le puissant rocher du lion de Sigiriya, ou simplement parcourir le pays avec un sac à dos. Avec seulement 65 000 kilomètres carrés, le Sri Lanka est un petit pays par rapport à d’autres pays d’Asie et les sites touristiques sont donc très proches les uns des autres. Au Sri Lanka, on est rarement loin de l’aventure.

Vacances au Sri Lanka : demande d’ETA

Depuis des années, le Sri Lanka est une destination de vacances très prisée des Européens. Des parcs nationaux aux plages d’un blanc nacré en passant par les villes animées comme Colombo, le Sri Lanka offre un large choix d’attractions. Pour les touristes, le Sri Lanka a mis en place un visa spécial : l’ETA Sri Lanka. Ce visa peut être demandé en ligne. Une visite au consulat n’est donc pas nécessaire. L’ETA est valable pour un séjour de 30 jours, mais il peut être prolongé jusqu’à 90 jours après l’arrivée. Lors de la demande d’ETA, veuillez vous assurer que vous remplissez les conditions de visa. Par exemple, vous devez disposer d’un passeport valable 6 mois à la date d’arrivée et un vol retour ou un vol de continuation doit déjà avoir été réservé.