Bulletin d'actualités | | 13/12/2021 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Le gouvernement sri-lankais a apporté des modifications aux mesures nationales contre le coronavirus. Depuis début 2021, les voyageurs munis d’un visa sont autorisés à se rendre au Sri Lanka.

Assouplissements et restrictions

Le gouvernement sri-lankais a introduit à la fois des assouplissements et des restrictions supplémentaires dans les règles de coronavirus. Récemment, un plus grand nombre de personnes ont été autorisées à assister à des événements tels que les mariages et les restaurants sont également autorisés à servir davantage de clients. Les relaxations arrivent à un moment surprenant. Bien que le nombre d’infections et de décès au Sri Lanka soit en baisse depuis des mois, les chiffres ont récemment augmenté. Le nombre de nouvelles infections quotidiennes était encore à 500 en octobre, mais depuis la fin novembre, le Sri Lanka rapporte près de 800 nouvelles infections par jour. Toutefois, ces chiffres ne donnent pas une image complète de la situation, car le nombre de tests effectués est insuffisant.

En même temps, le gouvernement a étendu l’interdiction des rassemblements publics. Une autorisation spéciale est désormais requise de la part du gouvernement. Les critiques affirment que cette interdiction vise à empêcher les protestations contre les politiques gouvernementales. Au Sri Lanka, les agriculteurs manifestent à grande échelle en raison de la politique gouvernementale en matière d’engrais chimique.

Interdiction de voyager pour 6 pays africains

En raison du variant omicron, le Sri Lanka a également imposé une interdiction de voyage aux voyageurs de six pays africains. Il s’agit de l’Afrique du Sud, du Botswana, du Zimbabwe, de l’Eswatini, de la Namibie et du Lesotho. Depuis le 28 novembre, les voyageurs en provenance de ces pays ne sont pas autorisés à entrer au Sri Lanka. Cela s’applique également aux voyageurs entièrement vaccinés et aux voyageurs munis d’un visa valide. Le gouvernement n’a pas encore indiqué quand les voyageurs de ces pays seront à nouveau les bienvenus au Sri Lanka.

Le 3 décembre, le Sri Lanka a signalé le premier cas officiel du variant omicron du coronavirus. Il s’agissait d’un voyageur de retour du Nigeria.

Le Sri Lanka pas de confinement à Noël

Un porte-parole du gouvernement sri-lankais a déclaré qu’il n’était pas prévu de procéder à un nouveau confinement en raison du variant omicron et que les habitants du pays passeraient un « Noël sans confinement ». Selon le gouvernement, cela est possible en raison de la couverture vaccinale élevée dans le pays. 85 % de la population éligible a été vaccinée. Le Sri Lanka administre désormais également des vaccinations de rappel aux résidents âgés de 60 ans et plus, ainsi qu’au personnel de santé.

Règles pour les voyageurs au Sri Lanka

En dehors de l’interdiction de voyager dans les six pays africains, le gouvernement sri-lankais n’a pas annoncé d’autres restrictions pour les touristes se rendant au Sri Lanka avec un visa. Actuellement, les personnes entièrement vaccinées et pas entièrement vaccinées peuvent voyager au Sri Lanka. Les voyageurs entièrement vaccinés doivent subir un test PCR jusqu’à 72 heures avant le départ. À leur arrivée au Sri Lanka, ils ne doivent pas subir de test PCR ni de quarantaine. Ils doivent avoir un certificat de vaccination officiel et remplir une déclaration de santé.

Les voyageurs qui n’ont pas été entièrement vaccinés doivent se soumettre à une quarantaine obligatoire à leur arrivée. Cette quarantaine dure 7 jours.

Visa également obligatoire

Un visa touristique en cours de validité reste obligatoire pour se rendre au Sri Lanka. Pour demander le visa, il faut avoir déjà réservé un hôtel certifié par le gouvernement sri-lankais comme étant un hôtel Safe and Secure level 1 (« sûr et sécurisé de niveau 1 »). Il est également obligatoire de payer des frais d’assurance Covid-19 de 12 dollars américains par mois pendant votre séjour au Sri Lanka.

Le visa Sri Lanka est demandé en ligne par le biais du formulaire de demande en ligne. Le visa est valable pour un séjour de 30 jours et peut être prolongé une fois pour un séjour de 90 jours.