Bulletin d'actualités | | 24/05/2022 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Le gouvernement néo-zélandais prévoit de rouvrir complètement les frontières en juillet 2022. C’est trois mois plus tôt que prévu initialement. Auparavant, l’ouverture des frontières pour les touristes et les voyageurs d’affaires munis d’un visa Nouvelle-Zélande (NZeTA) valide a également été avancée, après l’une des fermetures de frontières les plus strictes de la période du coronavirus. La Nouvelle-Zélande est donc beaucoup plus tardive dans la réouverture de ses frontières que, par exemple, sa voisine l’Australie.

Les touristes sont déjà les bienvenus en Nouvelle-Zélande

Les touristes en possession d’une NZeTA valide sont déjà de nouveau les bienvenus en Nouvelle-Zélande. Depuis octobre 2019, il n’est plus possible de se rendre en Nouvelle-Zélande sans visa. Les touristes peuvent simplement remplir cette obligation de visa, grâce à la NZeTA. Ce visa électronique peut être facilement demandé en ligne et il est lié numériquement au passeport. Les voyageurs qui répondent aux formalités de la NZeTA n’ont pas besoin de se rendre dans une ambassade ou un consulat.

Demandez votre visa Nouvelle-Zélande

Les étudiants sont admis à partir de juillet 2022

Après la longue période de confinement causée par l’épidémie de coronavirus. C’était en fait prévu pour octobre 2022, mais il a maintenant été décidé que les visas d’étudiant seront à nouveau entièrement disponibles à partir du 31 juillet 2022. Actuellement, la Nouvelle-Zélande peut accueillir jusqu’à 5 000 étudiants internationaux titulaires d’un visa d’étudiant. À partir de juillet, ce nombre maximum disparaîtra. Un fonds plus important sera mis à disposition pour les visas de travail « post-study work visas », qui rendront les études et le travail en Nouvelle-Zélande plus faciles et plus attrayants. Toute personne disposant d’un visa valide précédemment délivré est la bienvenue en Nouvelle-Zélande.

Visas de travail

À partir du 4 juillet 2022, il sera à nouveau possible de demander tous les types de visas de travail pour la Nouvelle-Zélande, y compris le visa de travail pour les employeurs accrédités (Accredited Employer work visa). Ce visa de travail est destiné aux employeurs qui peuvent démontrer qu’il n’y a pas de travailleurs locaux disponibles pour certains postes. Cela donne la priorité aux travailleurs néo-zélandais, mais permet ensuite aux employeurs de remplir plus facilement le poste avec des travailleurs étrangers hautement qualifiés. Il y a deux exceptions à la règle "les Néo-Zélandais d’abord". Elle ne s’applique pas si le salaire proposé est deux fois supérieur au salaire minimum, ou s’il s’agit d’un emploi figurant sur la Liste verte. Les exemples incluent des postes de haut niveau dans l’industrie de la construction, le secteur de la santé, les TIC et les ingénieurs.

À partir du 14 mars, le visa Working Holiday pour la Nouvelle-Zélande peut être demandé. Ce visa de travail est généralement valable 12 mois et il est destiné aux jeunes âgés de 18 à 35 ans. Avant l’épidémie de coronavirus, environ 50 000 personnes par an venaient en Nouvelle-Zélande avec le visa Working Holiday, principalement pour le secteur touristique. La réouverture des frontières devrait permettre de renforcer ce secteur.

Demander un visa pour la Nouvelle-Zélande

Pour les touristes ou les voyages d’affaires, la NZeTA est suffisante. Cette autorisation de voyage électronique pour la Nouvelle-Zélande a une validité de 2 ans à compter du jour où elle est octroyée. Cependant, tout séjour avec ce visa est limité à un maximum de 3 mois et il ne convient donc pas pour les voyages de longue durée. Pour plus d’informations sur tous les autres types de visa, veuillez consulter le site officiel de la Nouvelle-Zélande.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour la Nouvelle-Zélande. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (58 NZD par visa, via nzeta.immigration.govt.nz), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 58 NZD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 26,53 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Nouvelle-Zélande a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.