Bulletin d'actualités | | 22/07/2022 | Temps de lecture : ± 2 minutes

Dans le cadre de sa stratégie de rééquilibrage de l’immigration, le gouvernement néo-zélandais a introduit un nouveau visa de migrant pour les investisseurs afin de favoriser l’arrivée d’investisseurs qualifiés et expérimentés pour investir dans les entreprises néo-zélandaises.

Introduction du visa Active Investor Plus

Les plans pour le nouveau visa Active Investor Plus ont été annoncés à Christchurch le mercredi 20 juillet par Stuart Nash, ministre néo-zélandais du Développement économique et régional, et Michael Wood, ministre néo-zélandais de l’Immigration. Cette nouvelle catégorie de visa remplacera les anciennes catégories de visa Investor 1 et Investor 2 et obligera les migrants à investir dans des entreprises néo-zélandaises.

Avec les anciens visas d’investissement, les migrants investissaient souvent dans des actions et des obligations plutôt que directement dans des entreprises néo-zélandaises. Le gouvernement néo-zélandais espère que cela encouragera les investissements actifs en Nouvelle-Zélande, ce qui créerait davantage d’emplois pour les migrants hautement qualifiés et une croissance économique.

Formalités du visa Active Investor Plus

L’une des conditions d’éligibilité au nouveau visa est que les demandeurs effectuent un investissement direct recevable d’au moins 5 millions USD. Ils obtiendront ainsi le taux d’investissement le plus élevé possible, ce qui représente un montant minimum plus faible que ceux qui optent pour un investissement plus indirect. Le montant minimum requis pour un investissement indirect sera d’environ 15 millions de dollars.

En outre, le gouvernement néo-zélandais va améliorer la flexibilité pour l’investisseur en lui permettant d’investir pour une période de trois ans et de garder ses investissements jusqu’à la fin de la quatrième année. Au cours de la période d’investissement de quatre ans, les investisseurs devront passer au moins 117 jours, soit environ un mois par an, en Nouvelle-Zélande. C’est plus que les 88 jours de la catégorie de visa précédente. De cette façon, les investisseurs sont encouragés à retrousser leurs manches pour aider les entreprises locales à se développer.

Date officielle de mise en place du visa Active Investor Plus

Le nouveau visa d’investissement prendra effet à partir du 19 septembre 2022. Les demandes de visa Investor 1 et Investor 2 ne seront plus accordées après le 27 juillet 2022. Jusqu’à cette date, toutes les demandes continueront à être traitées par les services d’immigration néo-zélandais.

Aucun plan d’investissement ? Demandez ensuite votre NZeTA

Les voyageurs qui n’ont pas l’intention d’investir dans des entreprises néo-zélandaises devront demander un visa Nouvelle-Zélande au lieu d’un visa d’investissement. Il s’agit d’une autorisation de voyage électronique qui, une fois accordée, est liée numériquement au passeport. La demande de NZeTA est le moyen le moins cher, le plus simple et le plus rapide de demander un visa pour la Nouvelle-Zélande. Le visa coûte 59,95 €, est valable deux ans à compter de la date de délivrance et vous permet de séjourner en Nouvelle-Zélande pour un maximum de 3 mois consécutifs.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour la Nouvelle-Zélande. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (58 NZD par visa, via nzeta.immigration.govt.nz), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 58 NZD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 26,07 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Nouvelle-Zélande a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.