Bulletin d'actualités | | 26/11/2021 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Le gouvernement néo-zélandais a annoncé que les touristes et les voyageurs d’affaires seront de nouveau les bienvenus dans le pays à partir du 30 avril 2022. Les voyageurs doivent toutefois remplir certaines conditions, comme avoir un visa Nouvelle-Zélande valide.

Date finale fixée

En septembre, le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern avait déjà annoncé que le pays garderaitses frontières fermées pour le reste de l’année. Actuellement, seuls les citoyens et les résidents de Nouvelle-Zélande sont autorisés à entrer dans le pays. Toutefois, ils doivent passer 7 jours en quarantaine dans un établissement désigné par le gouvernement. Ces installations étant limitées, cela a découragé de nombreuses personnes de retourner en Nouvelle-Zélande.

On espérait que la Nouvelle-Zélande rouvrirait ses portes au début de 2022, mais aucune date précise n’avait encore été annoncée. C’est maintenant le cas. Les touristes et les voyageurs d’affaires qui ont été entièrement vaccinés peuvent à nouveau voyager en Nouvelle-Zélande à partir du 30 avril 2022. Les citoyens et résidents néo-zélandais entièrement vaccinés et résidant en Australie peuvent se rendre en Nouvelle-Zélande sans avoir à subir de quarantaine dans une installation gouvernementale dès le 16 janvier. Pour les citoyens entièrement vaccinés et les résidents néo-zélandais d’autres pays, la date du 13 février s’applique.

La situation du coronavirus en Nouvelle-Zélande est actuellement relativement stable. Les taux de vaccination en Nouvelle-Zélande augmentent rapidement ; 84 % des résidents qualifiés pour la vaccination sont entièrement vaccinés. Plus tôt cet automne, il y avait encore quelques apparitions dans le pays, principalement dans la région d’Auckland. Le confinement à Auckland sera levé début décembre.

Vaccinations et tests de dépistages

Le gouvernement néo-zélandais a également annoncé les conditions qui s’appliqueront aux voyageurs qui souhaitent se rendre dans le pays en 2022. La principale condition est que tous les voyageurs doivent être entièrement vaccinés. Cela signifie qu’ils doivent avoir reçu deux doses (ou une seule dose du vaccin Johnson). La Nouvelle-Zélande accepte tous les vaccins qui ont été approuvés par l’OMS. Il faut être en mesure de présenter un certificat de vaccination officiel.

Les voyageurs doivent subir un test de dépistage du coronavirus avant le départ. Le voyage en Nouvelle-Zélande n’est autorisé que si le résultat est négatif. Après l’arrivée, un deuxième test doit être effectué. Si ce test s’avère également négatif, les voyageurs ne sont pas tenus de subir une quarantaine dans un établissement désigné par le gouvernement, mais doivent passer sept jours en quarantaine à domicile.

Visa Nouvelle-Zélande est obligatoire

En plus du certificat de vaccination et du certificat de test, il est également obligatoire de demander un visa pour se rendre en Nouvelle-Zélande. La Nouvelle-Zélande n’a pas encore annoncé de changements en ce qui concerne les visas. Cela signifie que les voyageurs devront demander un visa avant leur départ pour pouvoir s’enregistrer pour leur vol. Le moyen le plus simple de satisfaire à l’obligation de visa est de demander le visa NZeTA. La NZeTA est une autorisation de voyage électronique qui est liée numériquement au passeport du voyageur. En scannant le passeport, les employés de l’aéroport peuvent voir si un visa valide a été accordé.

La demande du visa Nouvelle-Zélande se fait par le biais du formulaire de demande en ligne. Remplir le formulaire ne prend que quelques minutes. Une fois le formulaire soumis et le paiement effectués, il faut en moyenne cinq jours ouvrables pour que le visa soit approuvé. Un visa NZeTA est valable deux ans et permet de séjourner en Nouvelle-Zélande pendant trois mois par visite. Le visa peut être utilisé pour un nombre illimité de voyages en Nouvelle-Zélande pendant la période de validité de deux ans.