Bulletin d'actualités | | 31/01/2023 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Après des mois de négociations, les gouvernements du Cambodge et des Maldives ont conclu un accord sur l’exemption de visa et d’autres assouplissements des règles régissant les voyages entre ces deux pays. L’accord prévoit également une coopération étroite dans d’autres domaines.

Séjour de 30 jours sans visa

La politique du Cambodge en matière de visas est relativement stricte. Seuls les voyageurs de 8 pays peuvent séjourner au Cambodge sans visa pour une durée maximale de 30 jours. Pour les séjours plus longs, les citoyens de ces pays doivent aussi obtenir un visa. Les voyageurs d’autres pays, comme la France et la Belgique, peuvent demander un e‑visa en ligne, mais là aussi, les conditions à remplir sont assez strictes. Par exemple, il est uniquement possible d’entrer au Cambodge avec un e‑visa en passant par des lieux d’entrée spécifiques. Ce visa électronique vous permet de rester dans le pays pendant 30 jours maximum.

Les voyageurs originaires des Maldives doivent également demander un visa pour entrer au Cambodge, quelle que soit la durée de leur séjour. Cependant, cette situation est sur le point de changer. Grâce à un nouvel accord, les voyageurs en provenance des Maldives pourront bientôt entrer au Cambodge sans visa pour des séjours jusqu’à 30 jours.

Coopération plus étroite entre le Cambodge et les Maldives

L’exemption de visa pour les voyageurs en provenance des Maldives fait partie d’un accord de coopération plus large entre le Cambodge et les Maldives. L’accord touche plusieurs secteurs, y compris le commerce, l’éducation et le tourisme. Les citoyens des Maldives pourront donc demander plus facilement des bourses d’études au Cambodge et l’importation de produits tels que le riz et les fruits du Cambodge vers les Maldives sera plus facile. L’objectif de cet accord est de renforcer les relations diplomatiques et économiques entre les deux pays.

Pendant longtemps, la Chine a été le plus important partenaire commercial du Cambodge. En 2022, la Chine a représenté 22 % du commerce international du Cambodge. Malgré cette étroite coopération, les voyageurs munis de passeports chinois doivent toujours demander un visa pour entrer au Cambodge. Selon certains critiques au Cambodge, cependant, le pays serait trop dépendant de la Chine. Le président de l’Université nationale du Cambodge, Yang Peou, affirme que le nouvel accord du Cambodge avec les Maldives montre que le pays valorise les relations internationales non seulement avec la Chine, mais aussi avec d’autres pays.

Voyages sans visa pour d’autres pays

La décision de renforcer les relations avec les Maldives est un signe que le Cambodge veut se faire connaître sur la scène internationale. Le pays est fortement dépendant du tourisme, un secteur durement frappé dans le monde entier par le déclenchement de la pandémie de coronavirus. Depuis la réouverture des frontières aux visiteurs étrangers, le gouvernement du Cambodge a tenté de promouvoir le tourisme de diverses manières.

L’un de ces moyens consiste à étendre l’exemption de visa à d’autres nationalités. Pendant la pandémie de coronavirus, beaucoup se sont prononcés en faveur de la suppression des frais de visa pour les touristes étrangers. Le Cambodge espère signer des accords similaires à celui conclu avec les Maldives avec d’autres pays aussi. Par rapport aux autres pays de la même région, le Cambodge n’a pas signé beaucoup d’accords en matière de visas avec des pays situés en dehors de l’Asie du Sud-Est. Le Vietnam, par exemple, a conclu des accords relatifs aux visas avec de nombreux pays de l’UE. Les voyageurs de ces pays sont autorisés à séjourner au Vietnam sans visa pour une durée de 45 jours. La Thaïlande a également accordé des exemptions de visa à un certain nombre de pays en dehors de l’Asie du Sud-Est, tel que la Corée du Sud et l’Argentine. Le gouvernement cambodgien n’a pas encore voulu préciser si des accords en matière de visas avec d’autres pays sont déjà en cours de réalisation.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Cambodge date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Cambodge.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour le Cambodge. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (36 USD par visa, via www.evisa.gov.kh), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 36 USD en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 31,21 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Cambodge a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.