Le Cambodge a également été touché par la COVID-19. Informez-vous sur l’impact de l'épidémie du coronavirus sur votre visa et vos projets de voyage avant de demander un visa. Le présent article reprend les informations les plus importantes sur l'épidémie du coronavirus au Cambodge, mises à disposition le 6 août 2020.

Quelle est la situation actuelle au Cambodge par rapport au coronavirus ?

La première infection de COVID-19 au Cambodge a été détectée le 27 janvier dernier. Il s'agissait d'un Chinois de Wuhan qui se rendait à Sihanoukville. Selon les chiffres officiels, 243 cas de coronavirus ont actuellement été constatés au Cambodge. Toutefois, à ce jour (6 août 2020), aucun patient n'est décédé du virus, d’après le gouvernement cambodgien. Les frontières avec la Thaïlande et le Vietnam sont bouclées. Les écoles et les cafés et restaurants sont également fermés jusqu’à nouvel ordre.

Des mesures extrêmement strictes ont également été prises au Cambodge pour lutter contre la propagation du coronavirus COVID-19.Des mesures extrêmement strictes ont également été prises au Cambodge pour lutter contre la propagation de la COVID-19.

Puis-je actuellement me rendre au Cambodge ?

Le 16 juin, le secrétariat d’État à l’Aviation civile du Cambodge a annoncé que les voyages au Cambodge seraient à nouveau autorisés, mais que les voyageurs doivent prendre certaines mesures en considération. Les voyageurs doivent payer une caution de 3 000 dollars américains à l’arrivée, qui sera utilisée pour couvrir les frais liés à la COVID-19. Ce montant peut être réglé en espèces ou par carte de crédit. En outre, les voyageurs doivent avoir en leur possession une déclaration d’un médecin certifiant qu’ils ne sont pas positifs à la COVID-19. Cette déclaration doit dater de moins de 72 heures avant l'arrivée au Cambodge. Par ailleurs, ils doivent pouvoir prouver que leur assurance voyage ou leur assurance santé couvre les frais allant jusqu’à 50 000 dollars américains.

Tous les voyageurs doivent se soumettre à un test de dépistage de la COVID-19 à leur arrivée. Si le test de tous les voyageurs se révèle négatif, tous les voyageurs doivent s’auto-isoler pendant 14 jours. Lors du 13e jour de leur séjour, ces voyageurs doivent à nouveau se faire tester, à leurs propres frais. Si l’un des autres passagers de l’avion est testé positif, tous les passagers de l’avion sont mis en quarantaine par le gouvernement. Ce processus coûte environ 1 380 dollars américains. Les voyageurs positifs à la COVID-19 sont emmenés dans un hôpital public. Les frais liés à cette hospitalisation dépendent des soins nécessaires et de l’hôpital.

Puis-je demander un visa Cambodge pour le moment ?

Il n’est pas encore possible de se rendre au Cambodge avec un e‑visa. Seuls les voyages effectués au moyen d’un visa physique apposé dans le passeport par une ambassade du Cambodge sont autorisés. Les voyageurs peuvent déjà déposer une demande de visa électronique, toutefois, celle-ci ne sera traitée que lorsque le service de l’Immigration reprendra le traitement des demandes de visas électroniques. Personne ne sait à l’heure actuelle quand ce sera le cas.

Que dois-je faire si je me trouve déjà au Cambodge ?

Il est conseillé aux voyageurs qui sont encore au Cambodge de quitter le pays dès que possible. L'interdiction de voyager entre les différentes provinces du Cambodge a été levée, ce qui permet de se déplacer à nouveau à l'intérieur du pays. Il est toutefois recommandé de rester à proximité de l'aéroport international de Phnom Penh, car les vols sont souvent annoncés au dernier moment.

Les voyageurs qui se trouvent encore au Cambodge sont tenus de s'inscrire par le biais de l'application FPCS-GDI (Foreigners Present in Cambodia System) à partir du 1er juillet.

Les visas des voyageurs qui ne peuvent pas quitter le pays sont automatiquement prolongés jusqu'à nouvel ordre. Les voyageurs qui ne sont pas en mesure de respecter la durée de validité de leur visa ne recevront aucune amende.

Les voyageurs revenant en France sont encouragés à effectuer un test PCR avant leur départ. Ceux qui ne peuvent pas présenter une preuve de test négatif doivent passer 14 jours en quarantaine à leur arrivée, soit à leur domicile, soit dans un centre désigné par les autorités.

Quand pourrai-je retourner au Cambodge en vacances ?

Le coronavirus a contrarié de nombreux projets de vacances. Bien que l’interdiction d’entrée au Cambodge ait été levée, les conditions de voyage vers le Cambodge sont strictes. Si vous ou l'un des autres voyageurs à bord de votre vol êtes testé positif à l'arrivée, vous pourriez devoir payer des frais élevés. Les gouvernements français et belge estiment qu'il n'est pas responsable de partir en vacances au Cambodge pour l'instant. Jusqu'à ce jour, il n'est pas possible de savoir avec certitude quand les vacances au Cambodge vont reprendre et quand les visas seront à nouveau accordés. Les informations contenues sur cette page sont régulièrement mises à jour. Dès qu'il sera possible et raisonnable de se rendre au Cambodge, des informations s'y rapportant vous seront communiquées ici.

Clause de non-responsabilité : comme de nombreuses informations concernant la crise du coronavirus évoluent très rapidement, il est impossible de garantir que cet article soit complet et actualisé au moment où vous le lirez. La décision de vous rendre ou non au Cambodge pendant ou après la crise du coronavirus doit également reposer sur les informations fournies par votre agence de voyages ou votre compagnie aérienne, avant même de soumettre votre demande de visa.