Bulletin d'actualités | | 30/07/2021 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Le gouvernement cambodgien a fixé au quatrième trimestre de 2021 la date limite pour la réouverture complète du pays. Sous la pression de l’industrie du tourisme, le gouvernement envisage d’autoriser les touristes entièrement vaccinés et munis d’un visa à entrer dans le pays encore plus tôt.

Les vaccinations vont bon train au Cambodge

Le Cambodge est en bonne voie pour contenir le coronavirus. Le programme de vaccination du pays est opérationnel. Bien que le nombre de nouvelles infections soit encore alarmant au regard des normes cambodgiennes, le gouvernement est convaincu que les chiffres vont baisser à mesure que davantage de personnes seront vaccinées. Le Cambodge a déjà administré plus de 10 millions de doses de vaccins, et plus de 25 % de la population totale a été entièrement vaccinée. Cela place le Cambodge loin devant ses voisins. La Thaïlande, par exemple, n’a fait vacciner que 5 % de sa population et le Vietnam seulement 2 %.

Il n’est donc pas étonnant que le gouvernement élabore des plans concrets pour la réouverture complète du pays. Cela concerne en particulier le secteur du tourisme, l’une des plus importantes sources de revenus du pays. En 2020, le Cambodge a accueilli 1,3 million de touristes étrangers, soit une baisse de 80 % par rapport à 2019. Le tourisme représente environ 32 % du PIB du Cambodge.

Ouverture complète du Cambodge au quatrième trimestre

Dans le cadre de discussions avec l’industrie du tourisme, le gouvernement cambodgien a fixé au quatrième trimestre de 2021 la date limite pour la réouverture complète du Cambodge. Dans un premier temps, l’accent sera mis sur les marchés touristiques régionaux traditionnels tels que le Japon, la Chine et la Thaïlande voisine. Cela se fera par le biais de « bulles de voyage » et d’accords avec des pays qui maîtrisent également le coronavirus. L’espoir est qu’avec cette reprise du tourisme, d’autres pays verront que le Cambodge est suffisamment sûr pour y voyager.

Le gouvernement espère que Siem Raep, la deuxième plus grande ville du Cambodge, sera la principale attraction. Récemment, la ville a reçu le « World’s Top Luxury Tour Award » de TripAdvisor. Le prix a été décerné au circuit de trois jours dans la province de Siem Raep, qui comprend les temples d’Angkor Wat et les villages flottants du lac Tonle Sap.

Le secteur du tourisme veut s’ouvrir plus rapidement

Pour le secteur du tourisme au Cambodge, le quatrième trimestre de 2021 est trop tard. L’argument est que le pays perdrait des revenus inutiles, comme les frais de visa. Le président de la Pacific Travel Agent Association (PATA), Thourn Sinan, demande instamment au gouvernement d’autoriser à nouveau le tourisme intérieur pour les personnes entièrement vaccinées et d’envisager l’ouverture des frontières aux touristes étrangers vaccinés.

Le gouvernement ne semble pas céder à la pression pour l’instant. Le ministère du tourisme affirme qu’il étudie toutes les possibilités, mais que la santé de la population passe avant tout.

Le visa reste obligatoire, les coûts ne sont pas réduits

Bien que le gouvernement cambodgien étudie toutes les possibilités pour rouvrir le pays dès que possible, il y a un domaine où il refuse d’apporter des changements : le visa obligatoire Cambodge. Au début de l’année, le secteur du tourisme a demandé que les frais de visa soient réduits, voire supprimés, mais le gouvernement n’a pas voulu en entendre parler.

Cela signifie que la demande de visa pour le Cambodge reste obligatoire pour un voyage dans ce pays. Le Cambodge dispose d’un système moderne de visa numérique, ce qui signifie que le visa peut être demandé entièrement en ligne. Le visa Cambodge est valable pour 90 jours avec un séjour maximum de 30 jours. Le passeport utilisé pour demander le visa doit être valable pendant au moins 6 mois après l’arrivée au Cambodge. Le visa doit être imprimé deux fois afin qu’une copie puisse être présentée à l’arrivée et une autre au départ.