Bulletin d'actualités | | 24/04/2020 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Après quasiment deux semaines sans nouveaux cas de coronavirus, le gouvernement cambodgien est convaincu que l'épidémie est réglée. Il est déjà prévu que le pays se remette lentement sur pied, mais l'OMS avertit le Cambodge de ne pas trop se laisser emporter.

Coronavirus au Cambodge : les chiffres

En comparaison avec d'autres pays du monde, les chiffres du Cambodge concernant les coronavirus sont pratiquement impossibles à confirmer. Selon les derniers chiffres, il y a 122 cas confirmés de coronavirus. C'est impressionnant en soi, mais ce qui distingue vraiment le Cambodge des autres pays est le fait qu'aucun décès dû au virus n'a été signalé dans le pays. Ceci est doublement impressionnant, car le Cambodge reçoit de nombreux touristes chinois. En comparaison, la Thaïlande voisine compte plus de 2 000 cas d'infection par le coronavirus et 26 décès.

Cependant, certains disent que les chiffres sont si bas parce que le gouvernement ne fait pas assez de tests. En outre, les organisations d'aide étrangère ont une capacité limitée à entrer dans le pays pour faire leur propre mise en commun. Le gouvernement cambodgien sévit contre de telles informations : plusieurs personnes ont déjà été arrêtées pour avoir propagé de « fausses nouvelles », dont une jeune fille de 14 ans qui a exprimé son inquiétude quant à la propagation du virus dans son école. Une loi récemment adoptée permet au gouvernement de surveiller toutes les télécommunications et les médias (sociaux).

L'épidémie est sous contrôle

Le gouvernement cambodgien affirme que l'épidémie est désormais totalement maitrisée. Le Cambodge n'a signalé aucun nouveau cas de coronavirus ces dernières semaines. Le gouvernement espère que cela signifie que le pire est déjà passé. Contrairement à d'autres pays, le Cambodge n'a pas mis en place un « verrouillage » général. Plusieurs secteurs fonctionnent encore normalement. Les banques et les institutions gouvernementales restent ouvertes au public. Toutefois, cela ne signifie pas que le gouvernement n'a pris aucune mesure. Par exemple, le Nouvel An khmer annuel a été annulé et il est fortement conseillé à la population de voyager le moins possible. Le Cambodge a également déclaré l'état d'urgence, ce qui donne au gouvernement une bien plus grande capacité d'agir de manière décisive. Cependant, certaines personnes voient dans cet état d'urgence une excuse pour que le gouvernement applique une législation non démocratique.

L'OMS nous met en garde : le pire est encore à venir

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), si l'absence de nouveaux cas de coronavirus au Cambodge est une très bonne nouvelle, elle avertit que le pays en est très probablement encore aux premiers stades de l'épidémie. Lors d'une conférence de presse, un porte-parole de l'OMS a déclaré que le Cambodge doit se préparer aux infections de personne à personne, et que cela pourrait entraîner une explosion du nombre d'infections à coronavirus. Selon le porte-parole, l'épidémie ne sera terminée dans aucun pays tant qu'elle ne sera pas terminée dans tous les pays. Le Cambodge doit donc rester en alerte, selon l'OMS.

Pas de verrouillage, mais interdiction de voyager

Depuis le début de l'épidémie, le gouvernement cambodgien blâme les pays étrangers pour les infections par le coronavirus. En réponse, le Cambodge a fermé son espace aérien pour les vols internationaux. Le gouvernement est très strict sur ce point : même les migrants cambodgiens qui ont travaillé à l'étranger sont parfois incapables de rentrer chez eux. Toutefois, l'interdiction de voyager vise principalement les voyageurs occidentaux. Alors qu'auparavant, ils pouvaient entrer au Cambodge avec un visa numérique , ce n'est plus le cas. Les visas pour le Cambodge ne peuvent plus être utilisés pour se rendre dans le pays. Bien qu'on ne sache pas exactement combien de temps durera cette mesure, il est clair que le gouvernement du Cambodge est impatient de rouvrir le pays et de relancer l'économie. Le visa pour le Cambodge est valable pour 90 jours, il y a donc une chance qu'il puisse encore être utilisé à l'avenir lors de la réouverture des frontières. Le tourisme est l'une des plus importantes sources de revenus pour le Cambodge, et le pays est aux prises avec une économie en difficulté depuis des années. La question est de savoir si le gouvernement tiendra compte de l'avis de l'OMS.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Cambodge date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Cambodge.