Bulletin d'actualités | | 30/10/2023 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Dans un avenir proche, un nouveau visa devrait être introduit pour les pays d’Asie du Sud-Est, notamment le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande et l'Indonésie. Ce « visa ASEAN » sera un visa électronique commun qui pourra être demandé en ligne et permettra de se rendre dans tous les États membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

Qu’est-ce que l’ASEAN ? 

L’ASEAN ou l’ANASE est une alliance régionale qui regroupe actuellement dix pays d’Asie du Sud-Est. Elle remplace l’ASA (Association of Southeast Asia), fondée au début des années 1960 par la Thaïlande, les Philippines et l’ancienne fédération de Malaisie. Outre la Malaisie actuelle et Singapour, l’Indonésie, Brunei, le Vietnam, le Laos, la Birmanie et le Cambodge sont aujourd’hui membres de l’union de pays. Le Timor-Leste et la Papouasie-Nouvelle-Guinée ont actuellement le statut d’observateur, ce qui signifie qu’ils attendent toujours d'adhérer à l’ASEAN en tant que membres à part entière.

Coopération en Asie du Sud-Est

Depuis fin 2008, l’alliance de pays d’Asie du Sud-Est fait officiellement pression en faveur d’une unification sous la forme d’une zone de libre-échange. Cette démarche s’inspire notamment de la situation de l’Union européenne. La population des pays de l’ASEAN, qui compte entre 675 et 687 millions d’habitants, représente actuellement environ 6,5 % de l’économie mondiale. À titre de comparaison : les quelque 450 millions d’habitants des pays de l’UE contribuent de 14 à 15 % à l’économie mondiale.

Visa pour l’Asie du Sud-Est

L’unification économique régionale implique également une intégration politique. Les mesures prises par les États membres pour mettre en place une politique commune en matière de visas en sont un exemple. Le visa ASEAN annoncé devrait, à l’avenir, permettre de visiter tous les pays de la région en tant que destination unique. Il s’agit d’un visa similaire à celui permettant de se rendre dans tous les pays de l’espace européen de Schengen.

Un exemple notable de l’action commune de la région en matière de politique étrangère est la limitation de l’exemption de visa pour les voyages en Indonésie pour des raisons de santé publique nationale. En fait, les voyageurs des autres pays de l’ASEAN n’ont pas besoin de visa pour des séjours de 30 jours maximum en Indonésie, ce qui fait d’eux la seule exception à cette mesure temporaire.

Visa électronique commun

Pour souligner la nature commune du nouveau visa, celui-ci est également connu sous le nom ASEAN common visa ou ASEAN single visa. Le visa commun pour les pays de l’ASEAN, dont le Vietnam, le Cambodge, l’Indonésie et la Thaïlande, devrait être disponible sous forme de visa électronique dès son introduction.

Les pays de l’ASEAN ont encore leur propre politique en matière de visas pour les voyageurs venant de l’extérieur de la région. Cela signifie qu’il faut demander un visa séparé pour chaque pays. En outre, chaque pays exige que les voyageurs remplissent des conditions d’obtention de visa différentes. Par exemple, les conditions de visa pour le Vietnam sont différentes de celles des autres pays de la région. Ainsi, le visa pour le Vietnam peut uniquement être utilisé pour un court séjour touristique ou d’affaires et le passeport du voyageur doit être encore valide pendant au moins 6 mois à l’arrivée au Vietnam.

Depuis 2002, les voyageurs titulaires d’un passeport de l’un des États membres de l’ASEAN peuvent se rendre dans l’un des autres pays du partenariat international pour un court séjour sans visa. L’introduction du visa ASEAN devrait également permettre aux voyageurs étrangers de visiter plus facilement plusieurs pays de la région.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour le Vietnam. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (640.352 VND par visa, via evisa.xuatnhapcanh.gov.vn), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 640.352 VND en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 30,98 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Vietnam a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.