Bulletin d'actualités | | 16/03/2022 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Depuis le 15 mars, les touristes et les voyageurs d’affaires sont de nouveau les bienvenus au Vietnam. Cependant, les formalités que les voyageurs doivent remplir pour entrer dans le pays ne sont toujours pas claires.

Incertitude concernant la quarantaine et les tests

Après une période de plus de deux ans pendant laquelle le pays a maintenu ses frontières fermées en raison du coronavirus, le Vietnam accueille à nouveau les touristes et les voyageurs d’affaires depuis le 15 mars. Jusqu’à présent, il n’était possible qu’à certains groupes de personnes de se rendre dans le pays et ces voyageurs n’étaient accueillis que dans des endroits spécifiques du Vietnam. Par exemple, en 2021, le gouvernement vietnamien a temporairement ouvert l’île de Phu Quoc aux touristes. Avec des projets comme celui-ci, le gouvernement a voulu étudier la faisabilité de l’ouverture des frontières à court terme. Néanmoins, en raison de nouvelles apparitions du coronavirus, comme le variant Omicron, l’ouverture de la frontière a pris plus de temps que prévu. Ce n’est qu’en février 2022 que les autorités vietnamiennes ont annoncé que les frontières seraient entièrement rouvertes à partir du 15 mars.

Toutefois, on ne sait pas exactement quelles mesures contre le coronavirus le Vietnam appliquera aux voyageurs internationaux. Il y a un mois, les voyageurs devaient être entièrement vaccinés ou posséder un certificat de guérison et, à leur arrivée au Vietnam, ils devaient passer 24 heures en quarantaine à domicile. Quelques jours avant la réouverture des frontières, le Premier ministre Vu Duc Dam a annoncé qu’il annoncerait les nouvelles règles bientôt, mais jusqu’à présent, il n’y a rien sur les sites du gouvernement.

Reprise des voyages sans visa

Le 15 mars, il a été annoncé que le gouvernement rendrait à nouveau possible les voyages sans visa pour certaines nationalités. Cet arrangement avait été temporairement interrompu en raison du coronavirus. Le secteur du tourisme vietnamien a exhorté à plusieurs reprises le gouvernement à rendre à nouveau possible l’exemption de visa. La crainte était que les voyageurs ayant ces nationalités ne se rendent pas au Vietnam s’ils devaient demander un visa. Cela ralentirait considérablement la reprise du secteur du tourisme. En 2019, le tourisme a représenté près de 10 % du produit intérieur brut (PIB) du Vietnam.

Le gouvernement a donc maintenant répondu au secteur du tourisme. Les voyageurs de 13 pays, dont l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni, sont désormais autorisés à se rendre au Vietnam sans visa à nouveau, à condition que le séjour soit inférieur à 15 jours. Les personnes souhaitant rester plus longtemps dans le pays doivent demander un visa. Le gouvernement prévoit que les chiffres du tourisme ne retrouveront leur niveau d’avant le coronavirus qu’en 2026.

Règles de visa Vietnam

Pour les voyageurs qui souhaitent rester au Vietnam plus de 15 jours, doivent donc demander un visa Vietnam. Les règles relatives aux visas n’ont pas changé. Cela signifie que les mêmes règles s’appliquent qu’avant l’épidémie du coronavirus. Pour demander le visa, il faut déjà connaître la date de son séjour au Vietnam et les voyageurs ne sont autorisés à entrer et à sortir du pays qu’à certains endroits.

Le visa est valable 30 jours et le séjour maximum au Vietnam est également de 30 jours. Contrairement à certains autres visas, la période de validité du visa pour le Vietnam commence à partir de la date inscrite dans le formulaire de demande en ligne. Si vous arrivez après cette date de début, votre séjour au Vietnam sera plus court.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour le Vietnam date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour le Vietnam.

DemandeVisa.fr est une agence de visas commerciale et professionnelle qui accompagne les voyageurs à obtenir, entre autres, un visa pour le Vietnam. DemandeVisa.fr agit en tant que médiateur et ne fait en aucun cas pas partie dʼun gouvernement. Vous pouvez toujours demander un visa par le biais du service dʼimmigration (640.352 VND par visa, via evisa.xuatnhapcanh.gov.vn), mais sans aide en français. Si vous faites votre demande par le biais de DemandeVisa.fr, notre centre dʼassistance sera à votre service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, nous vérifions manuellement votre demande et tous les documents que vous fournissez avant que nous la soumettions au service dʼimmigration en votre nom. Si nous soupçonnons des erreurs ou omissions, nous vous contactons directement personnellement, afin que votre demande puisse être traitée rapidement et correctement. Pour utiliser nos services, vous nous payez 640.352 VND en frais consulaires, que nous payons au service dʼimmigration en votre nom, ainsi que 31,69 € de frais de service comme rémunération pour notre médiation, TVA incluse. Nos services ont déjà évité à beaucoup de voyageurs des problèmes majeurs pendant leur voyage. Si une demande est rejetée malgré notre assistance et vérification, nous vous remboursons la totalité du prix dʼachat (sauf si une demande de visa Vietnam a déjà été refusée pour ce voyageur). Si vous voulez savoir plus sur nos services, cliquez ici.