Bulletin d'actualités | | 28/07/2020 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Au Vietnam, les paiements ne sont pas effectués en euros ou en dollars, mais en dong vietnamien. Le visa Vietnam peut facilement être payé en euros. Ici, vous pouvez tout lire sur les questions d'argent et les habitudes de paiement au Vietnam.

Changer de l'argent avant le départ ?

En général, il n'est pas nécessaire d'échanger des euros contre des Dong vietnamiens (VND) avant de partir pour le Vietnam. À votre arrivée à l'aéroport au Vietnam, vous trouverez toujours des distributeurs automatiques de billets où vous pourrez facilement retirer de l'argent. Veuillez noter que les banques facturent souvent des frais par transaction. Il est donc conseillé de ne pas retirer un faible montant plusieurs fois par jour, mais un montant un peu plus élevé pendant plusieurs jours.

Il est également possible d'échanger des euros contre des Dong à l'aéroport, mais cela n'est généralement pas recommandé. Les bureaux de change facturent souvent des commissions élevées et des taux de change défavorables, il est donc préférable de retirer soi-même des Dong vietnamiens à un distributeur automatique.

Activer la carte bancaire pour l'utiliser au Vietnam

La plupart des banques françaises et belges ont pris des mesures pour prévenir la fraude internationale par carte bancaire. L'utilisation de la carte bancaire en dehors de l'Europe est donc souvent automatiquement bloquée et doit être activée avant le départ. Vérifiez toujours auprès de votre banque avant le départ si vous pouvez utiliser votre carte bancaire au Vietnam. L'utilisation des cartes bancaires en dehors de l'Europe peut généralement être activée sur le site web ou dans l'application de la banque.

Frais de visa en euros

Les voyageurs qui demandent le e‑visa Vietnam paient tous les frais de visa avant leur départ. Sur le site de DemandeVisa.frles frais de visa sont payés en euros et non en Dong ou dans une autre monnaie. Ainsi, il n'y a pas de taux de change défavorables et les coûts totaux restent toujours les mêmes. Les voyageurs munis d'un e‑visa Vietnam peuvent se rendre directement au contrôle des frontières à leur arrivée et ne doivent pas faire la queue pour payer les frais de tamponnage pour obtenir un tampon dans leur passeport.

Attention : de nombreux sites web donnent l'impression que vous faites une demande de visa électronique (electronic visa Vietnam), mais en réalité, vous ne demandez une lettre d'approbation de visa qu'à votre arrivée. L'ambassade vietnamienne déconseille d'utiliser l'ancien visa à l'arrivée et conseille à tous les voyageurs de demander le visa électronique. Les voyageurs qui n'ont pas de visa électronique, mais seulement une lettre d'approbation, doivent payer un supplément pour un tampon dans leur passeport à leur arrivée à l'aéroport, appelé « droit de timbre ».

Si vous déposez votre demande sur DemandeVisa.fr, tous les frais sont inclus et vous ne devez rien payer pour votre visa à votre arrivée au Vietnam.

Besoin d'une carte de crédit ?

Les cartes bancaires françaises et belges sont acceptées au Vietnam aux distributeurs automatiques portant le logo Cirrus ou Maestro. Toutefois, il est conseillé d'emporter une carte de crédit pour être en sécurité. Si la carte bancaire n'est pas acceptée ou est volée, il est toujours possible d'utiliser la carte de crédit pour retirer de l'argent. Veuillez noter que les frais de transaction sont généralement plus élevés lorsque vous payez par carte de crédit que lorsque vous payez par carte bancaire. Il est donc recommandé de toujours payer par carte bancaire et de ne prendre qu'une carte de crédit en réserve.

Les habitudes de paiement au Vietnam

Le Vietnam est pour les Néerlandais et les Belges une destination relativement peu coûteuse. Les frais quotidiens de logement, de nourriture, de boissons et de transport sont faibles. Un logement à bas prix (par exemple pour les backpackers) peut être trouvé à partir de 5 € par nuit, un logement plus luxueux coûte environ 35 € par nuit. En outre, au Vietnam, il est courant de négocier. Dans les magasins et les marchés locaux, il est possible de négocier jusqu'à la moitié du prix. La négociation n'est pas possible dans les grandes chaînes de magasins ou d'hôtels.

Veuillez noter que le pourboire est une pratique courante au Vietnam, par exemple pour les guides, les porteurs de sacs et le personnel des restaurants. En général, environ 10 % du montant est retenu. Dans certains hôtels ou restaurants plus chers, des frais de service sont parfois automatiquement ajoutés à l'addition, auquel cas il n'est pas nécessaire de laisser un pourboire.